GE Belfort : Montebourg appelle à "annuler" la vente de la branche énergie d'Alstom

Publié le 28/06/2019 - 08:25
Mis à jour le 28/06/2019 - 10:12

L'ancien ministre de l'Economie Arnaud Montebourg, à Bercy lors du rachat controversé de la branche énergie d'Alstom par General Electric (GE) en 2014, a appelé ce jeudi 27 juin 2019 dans la soirée le gouvernement à "annuler" cette vente qu'il a qualifiée "d'erreur majeure".

09ArnaudMontebourgaBesanconoctobre2016008.JPG
Arnaud Montebourg ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

"Cette vente (a été) une erreur majeure des dirigeants de l'époque (...) Je serais l'Etat, je ferais annuler l'accord" signé en novembre 2014 entre l'Etat français et GE, a déclaré M. Montebourg lors d'un dîner à Belfort avec l'intersyndicale (CFE-CGC, Sud et CGT) de GE.

Selon M. Montebourg, qui s'était opposé il y a quatre ans à cette acquisition avant de quitter le gouvernement, l'Etat reste en droit de dénoncer le contrat de vente car GE n'a pas respecté l'intégralité de ses engagements. Le 28 mai, l'entreprise a annoncé son intention de supprimer 1.050 postes en France, dont 800 à Belfort dans l'entité turbines à gaz, qui faisait partie de la branche énergie d'Alstom et où 1.900 personnes travaillent. Au total, GE emploie 4.300 salariés à Belfort.

La vente de la branche énergie d'Alstom à GE a été une "humiliation nationale"

"Personne ne fait rien", a encore déploré Arnaud Montebourg, remplacé à l'Economie par Emmanuel Macron, qui avait ensuite finalisé la vente à GE. Pour l'ancien ministre de François Hollande, la vente de la branche énergie d'Alstom à GE a été une "humiliation nationale" et un "scandale". "Est-ce que nous avons une politique de puissance ou une politique de faiblesse?", s'est-il encore interrogé lors de ce dîner organisé à l'initiative de l'intersyndicale dans un restaurant du centre de Belfort.

"Il faut reconstruire un acteur français de taille mondiale dans l'énergie et nous pouvons le faire", a poursuivi M. Montebourg, qui avait déjà appelé le 14 juin sur France Inter à "racheter des parties d'Alstom". Jeudi soir, il a affirmé que "deux grands fonds privés d'investissement" sont prêts à participer au rachat de la branche nucléaire de GE (ex-Alstom) "si la BPI (banque publique d'investissement, ndlr) y va" aussi.

"Il n'en manque qu'un seul (acteur) : l'Etat, qui dort sur les décombres fumants de l'industrie française", a taclé M. Montebourg, qui a rencontré jeudi quelques élus locaux. "Vous avez raison de vous battre", a-t-il encore lancé aux syndicats, tout en se défendant d'être leur porte-parole et de vouloir courir "les plateaux télé".

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Nièvre: les autorités de santé espèrent un repreneur pour une clinique menacée de fermeture

L'Agence régionale de Santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté, après avoir suspendu mercredi l'activité de chirurgie d'une clinique de la Nièvre pour "manquements" à la sécurité, a annoncé ce vendredi chercher une solution de reprise de l'établissement, que le propriétaire veut désormais fermer

Le député européen et conseiller départemental Christophe Grudler obtient 600 000 euros de l’État pour le Grand Belfort

Depuis 2016 le fonds de péréquation des ressources intercommunales et communales (FPIC) comprend une garantie de sortie dégressive pour les territoires qui cessent d’être éligibles. Ce dispositif arrive à échéance l’année prochaine et conduira 175 territoires bénéficiaires d’une garantie de sortie en 2019 à ne plus rien percevoir en 2020. "C’est la situation dans laquelle aurait dû se retrouver la Communauté d’Agglomération du Grand Belfort pour l’année à venir" constate Christophe Grudler, député européen et conseiller départemental du Territoire de Belfort.

L’hiver approche, et c’est toujours le bon moment pour acheter son vélo chez Proxy-Cycle !

PUBLI-INFO • La période hivernale est en effet une belle occasion de parcourir les magasins et de chercher son futur moyen de transport, de se faire plaisir pour noël ou bien encore de chercher la bonne affaire. Le fabricant et vendeur de vélos électriques bisontin Proxy-Cycle propose des promotions ainsi que des nouveautés toujours plus pratiques et tendance dès maintenant ! Rendez-vous dans les magasins Proxy Cycle en Franche-Comté…

Étude sur l'état de la pauvreté : qui sont les plus impactés en Franche-Comté ?

Depuis 20 ans, le Secours catholique mène une étude statistique annuelle sur l'état de la pauvreté en France. Ce 7 novembre 2019, l'organisation met en lumière la situation de précarité des migrants, des femmes seules et des enfants… Nous avons rencontré Antoine Aumonier, délégué de Franche-Comté au secours catholique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.51
chutes de neige
le 17/11 à 18h00
Vent
1.87 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
99 %

Sondage