GE Belfort : Montebourg appelle à "annuler" la vente de la branche énergie d'Alstom

Publié le 28/06/2019 - 08:25
Mis à jour le 28/06/2019 - 10:12

L’ancien ministre de l’Economie Arnaud Montebourg, à Bercy lors du rachat controversé de la branche énergie d’Alstom par General Electric (GE) en 2014, a appelé ce jeudi 27 juin 2019 dans la soirée le gouvernement à « annuler » cette vente qu’il a qualifiée « d’erreur majeure ».

Arnaud Montebourg © Alexane Alfaro
Arnaud Montebourg © Alexane Alfaro

"Cette vente (a été) une erreur majeure des dirigeants de l'époque (...) Je serais l'Etat, je ferais annuler l'accord" signé en novembre 2014 entre l'Etat français et GE, a déclaré M. Montebourg lors d'un dîner à Belfort avec l'intersyndicale (CFE-CGC, Sud et CGT) de GE.

Selon M. Montebourg, qui s'était opposé il y a quatre ans à cette acquisition avant de quitter le gouvernement, l'Etat reste en droit de dénoncer le contrat de vente car GE n'a pas respecté l'intégralité de ses engagements. Le 28 mai, l'entreprise a annoncé son intention de supprimer 1.050 postes en France, dont 800 à Belfort dans l'entité turbines à gaz, qui faisait partie de la branche énergie d'Alstom et où 1.900 personnes travaillent. Au total, GE emploie 4.300 salariés à Belfort.

La vente de la branche énergie d'Alstom à GE a été une "humiliation nationale"

"Personne ne fait rien", a encore déploré Arnaud Montebourg, remplacé à l'Economie par Emmanuel Macron, qui avait ensuite finalisé la vente à GE. Pour l'ancien ministre de François Hollande, la vente de la branche énergie d'Alstom à GE a été une "humiliation nationale" et un "scandale". "Est-ce que nous avons une politique de puissance ou une politique de faiblesse?", s'est-il encore interrogé lors de ce dîner organisé à l'initiative de l'intersyndicale dans un restaurant du centre de Belfort.

"Il faut reconstruire un acteur français de taille mondiale dans l'énergie et nous pouvons le faire", a poursuivi M. Montebourg, qui avait déjà appelé le 14 juin sur France Inter à "racheter des parties d'Alstom". Jeudi soir, il a affirmé que "deux grands fonds privés d'investissement" sont prêts à participer au rachat de la branche nucléaire de GE (ex-Alstom) "si la BPI (banque publique d'investissement, ndlr) y va" aussi.

"Il n'en manque qu'un seul (acteur) : l'Etat, qui dort sur les décombres fumants de l'industrie française", a taclé M. Montebourg, qui a rencontré jeudi quelques élus locaux. "Vous avez raison de vous battre", a-t-il encore lancé aux syndicats, tout en se défendant d'être leur porte-parole et de vouloir courir "les plateaux télé".

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.09
pluie modérée
le 21/06 à 3h00
Vent
3.31 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
95 %