Gendarme : un métier très diversifié, loin des clichés

Publié le 24/03/2017 - 16:47
Mis à jour le 27/03/2017 - 12:52

Dans le cadre de la semaine de la presse à l’école dédiée aux sources de l’information, des élèves de 4e du collège Pierre Vernier d’Ornans ont rencontré le major Jean-François Deltenre, adjoint au chef du cabinet de la communication à la gendarmerie du Doubs. Il était accompagné par le gendarme Marina Luthi. Occasion de parler d’un métier diversifié et des relations entre la gendarmerie et les médias.

 ©
©

Contrairement aux idées reçues, "le métier de gendarme ne consiste pas seulement à punir ou à embêter les gens" explique Jean-François Deltenre, major au cabinet de la communication de la gendarmerie du Doubs. Les gens ont tendance à avoir une image négative du gendarme alors que les gendarmes sont là avant tout pour nous protéger en faisant respecter la loi.

Pour promouvoir leur métier, ils font de la prévention et présentent leur métier très varié dans des établissements scolaires dès le plus jeune âge. C’es la raison pour laquelle, le mardi 21 mars 2017, dans le cadre de la semaine de la presse à l'école, Jean-François Deltenre et Marina Luthi sont venus nous parler de leur métier et de leur façon de travailler avec les médias.

Un métier varié 

Il faut savoir que dans la gendarmerie, il y a en fait de nombreux métiers, parfois très différents les uns des autres.  Nous pouvons y trouver des plongeurs dans la gendarmerie maritime, des aviateurs dans la gendarmerie de l’air, des gendarmes spécialisés en montagne ou encore des maîtres chiens.  Des dizaines d’unités existent : Unité d’intervention, unité de police de la route, unité territoriale, unité du maintien de l’ordre, unité de police judiciaire ne sont que quelques exemples. Comme l’adjudant l’a évoqué durant l’interview : "Le gendarme n’est pas cantonné à un seul métier ; au cours de sa carrière il peut changer de secteur et grader". 

Un rôle d’information

La gendarmerie a également  un rôle d’information très important. Elle est en permanence au contact de la population, elle informe les gens en cas d’attaque ou de situation grave. Elle fait également  beaucoup de prévention soit en direct avec la population, soit depuis leur site Facebook,  mais aussi par l’intermédiaire des  journalistes en leur envoyant des communiqués de presse. En ce moment, par exemple, avec le retour des beaux jours, les gendarmes font de la prévention à destination des motards en  rappelant les règles de sécurité essentielles.

Article rédigé par Mathias et Pièro, élèves de 4ème au collège Pierre Vernier

Semaine de la presse à l'école 2017 "D'où vient l'info"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

semaine presse 2017

Réseaux sociaux, internet : attention danger !

Les réseaux sociaux sont devenus un moyen de communication incontournable pour les médias, la gendarmerie et les internautes. Mais tous ces « médias sociaux » sont également source de danger et il faut apprendre à être vigilant et à bien s’en servir.

Rencontre avec un juge d’application des peines

Des collégiens se sont rendus au palais de justice de Besançon au début du mois de mars et ont rencontré Robert Pech, juge d’application des peines (JAP). Après une explication sur le fonctionnement d’une audience au tribunal correctionnel, des élèves lui ont posé quelques questions sur son métier et le fonctionnement de l’aménagement des peines.

Robert Pech, juge d’application peines from maCommune.info on Vimeo.

Comprendre la justice…

A l’occasion de la semaine de la presse à l’école sur le thème des sources de l’information, des élèves de 4e d’une classe média au collège Pierre Vernier d’Ornans ont travaillé avec maCommune.info et se sont intéressé au traitement des faits divers et au fonctionnement de la justice. 

Education

Un accompagnement spécifique pour les projets d’installation agricole en Bourgogne-Franche-Comté

L’AFOCG du Doubs, le CIVAM le Serpolet, Terre de Liens et le collectif InPACT proposent le parcours "de l’idée au projet", en partenariat avec le Grand Besançon Métropole et la région Bourgogne Franche Comté. Celui-ci vise à accompagner "l’émergence de tous types de projets" en lien avec l’installation agricole durant un parcours de 11 jours qui débutera en octobre prochain à Besançon. 

Le taux de réussite au brevet en baisse dans l’académie de Besançon

Comme au niveau national, le taux de réussite au brevet est en baisse dans l’académie de Besançon avec un taux, toutes séries et tous candidats confondus qui s’élève à 85,4 % pour la session 2024. Soit une baisse de 2,8 points par rapport à 2023. Voici les résultats plus en détail communiqués par le rectorat de Besançon.

L’Université de Franche-Comté recherche des patients standardisés pour les examens de médecine

Afin d’aider les étudiants en médecine à développer leurs capacités cliniques et relationnelles, l’université de France-Comté réitère sa recherche de volontaires afin de jouer le rôle de patients standardisés lors des examens des étudiants en 4e, 5e et 6e année de médecine.

Législatives 2024 : la présidente de l’université de Franche-Comté appelle à ”rejeter” le Rassemblement national

La présidente de l’université de Franche-Comté, Macha Woronoff, a partagé un communiqué le 1er juillet 2024 signé de France Universités, de la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CdeÞ), de la Conférence des grandes écoles (CGE) et de la Conférences des directeurs des écoles françaises de management (CDEFM) appelant à dire ”non” au Rassemblement national au deuxième tour des élections législatives anticipées le 7 juillet.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 24.32
peu nuageux
le 15/07 à 09h00
Vent
1.45 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
68 %