Municipale 2020 : Ludovic Fagaud propose "une augmentation des effectifs de police municipale"

Publié le 27/11/2019 - 11:02
Mis à jour le 27/11/2019 - 11:46

Suite aux récents faits divers s’étant produits à Besançon, Ludovic Fagaut, candidat Les Républicains à l’élection municipale 2020, a tenu à exprimer sa colère ce 27 novembre 2019…

Ludovic Fagaut © DP ©
Ludovic Fagaut © DP ©

"Voiture de Police municipale caillassée à Planoise, contrôleurs de tram agressés, policier poignardé rue de Vesoul, coups de feu dans le quartier de Planoise tous les deux jours, agression au couteau rue Battant, multiplication d’homicide ou de tentative d’homicide liées au trafic de stupéfiants, étudiants agressés sauvagement, voitures incendiées, pneus crevés, locaux universitaires saccagés...", tel est le bilan déploré par le candidat tête de liste de Besançon Maintenant ! 2020 - 2026.

"Ça suffit !  Face à ces actes récurrents, il est temps de réagir et de prendre enfin des mesures pour que Besançon soit à nouveau respectée ! Besançon et ses habitants ont droit à la sécurité et à la tranquillité publique !", s'insurge-t-il.

" Je propose en premier lieu une augmentation des effectifs de police municipale"

Quelle solution ? Selon Ludovic Fagaut, il "parait urgent que la police municipale soit fortement revalorisée à travers le renforcement de ses missions et de ses effectifs".

Le candidat souhaite rappeler que cette dernière "est au service des Bisontines et des Bisontins et qu’elle agit, en premier lieu, pour assurer leur protection, dans tous les quartiers de la ville !". Face aux derniers événements, le candidat indique sa volonté d'une "tolérance zéro face à ce genre d’actes" qu'il qualifie de "scandaleux".

"C’est pourquoi je propose en premier lieu une augmentation des effectifs de Police municipale afin d’atteindre le chiffre de 100 policiers municipaux en 2026. Ceci devra s’accompagner d’une transition vers l’armement des agents afin de les protéger et de protéger les Bisontines et Bisontins. Il est temps de respecter Besançon !", conclut le candidat.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

municipales 2020 Besançon

Inéligibilité : le président du Mouvement FC fait appel du jugement rendu par le Tribunal administratif  

Le tribunal administratif de Besançon a jugé Jean-Philippe Allenbach « inéligible » pendant ces 18 prochains mois a-t-on appris dimanche 14 mars 2021. Le président du Mouvement Franche-Comté ne pourra donc pas se présenter ni aux élections régionales ni présidentielles. Il fait appel de cette décision.

Vivez en direct le conseil municipal d’installation

Diaporama • L’heure est historique pour Besançon. Après trois mandats et 19 ans à la tête de Besançon, Jean-Louis Fousseret va laisser son siège à la première femme-maire de Besançon qui sera également la toute première maire écologiste. Après le rappel des résultats, les  55 nouveaux conseillers municipaux éliront ensuite Mme la Maire.

Anne Vignot : « Besançon est entrée dans les grandes villes qui ont pris l’option de la transition »

Entretien • Elue maire de Besançon, Anne Vignot revient sur sa victoire au second tour de l’élection municipale. Dans un style bien à elle, s’éloignant volontairement des clichés traditionnels des « hommes politiques », elle souhaite avancer rapidement et sûrement sur plusieurs dossiers : la gestion post-crise, la relance économique ou encore la rentrée scolaire. Rencontre. 

Besançon se réveille en vert : Anne Vignot l’emporte de 566 voix

Première écologiste et première femme maire de Besançon.  Anne Vignot a remporté d’une courte tête à 566 voix la mairie de Besançon avec 43,83% des suffrages, dimanche, devant le candidat LR Ludovic Fagaut (41,61% 10.579 voix) et le marcheur Eric Alauzet (14,55% 3.700 voix). L’abstention frôle les 61 %
 

Politique

Planoise : des élus proposent de « renforcer la présence d’adultes pour accompagner les collégiens »

Le 28 septembre, par voie de communiqué de presse, les conseillers départementaux du Doubs Monique Choux et Aly Yugo, tous deux résidents à Planoise à Besançon, ont partagé des propositions pour le quartier lors de la dernière assemblée départementale. Parmi elles, renforcer la présence d'adultes pour accompagner les collégiens, quand ils doivent passer par des points de deals.

Vivez en direct le conseil municipal de Besançon du 29 septembre 2022

Les conseillers municipaux de la Ville de Besançon se réunissent l’hôtel de Ville de Besançon ce jeudi 29 septembre pour leur séance du conseil municipal de rentrée après deux mois. A l’ordre du jour : la crise énergétique, plan de rénovation des écoles, projet Grette-Brulard-Polygone, nouvelle possibilité pour les élus municipaux d’obtenir le paiement de tout ou partie des indemnités en Pive, etc.

Pornographie : un rapport du Sénat qui dénonce des « violences systémiques »

Ce mardi 27 septembre, quatre sénatrices de divers partis politiques ont rendu un rapport accablant dénonçant de nombreuses et graves dérives dans l’industrie du porno. « Violences systémiques », l’exploitation des femmes, des mineurs trop facilement exposés à la pornographie… Ce rapport intitulé "Porno : l'enfer du décor" appelle le gouvernement à agir.

Crise énergétique : la Ville de Besançon va devoir faire des coupes budgétaires, mais lesquelles ?

La maire de Besançon, accompagnée de 11 membres de la majorité municipales, a convié les médias locaux à une conférence de presse sur la forte augmentation du prix de l’énergie et ses conséquences sur le service public. À ce jour, la Ville de Besançon doit trouver des solutions pour économiser 8 millions d’euros sur sa facture de 2023. Quoi qu’il en soit, comme dans d’autres communes, des coupes budgétaires seront envisagées, mais lesquelles ? Fermeture des musées plusieurs jours par semaine ? Un marché de Noël annulé ou plus sobre ? Des extinctions de l’éclairage des équipements sportifs ?

Bourgogne Franche-Comté : connaissez-vous le CREFOP et ses missions ?

La réunion plénière d'installation du Comité Régional de l'Emploi, de la Formation et de l'Orientation Professionnelles (CREFOP) Bourgogne-Franche-Comté s’est tenue ce jeudi 21 septembre en salle des séances du conseil régional en présence de Fabien Sudry, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, et de Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.57
peu nuageux
le 30/09 à 21h00
Vent
1.74 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
95 %

Sondage