La popularité des "gilets jaunes" progresse

Publié le 29/11/2018 - 08:55
Mis à jour le 29/11/2018 - 08:58

La popularité des « gilets jaunes » grandit dans l’opinion publique : 75% des Français l’approuvent, et 81% jugent que l’exécutif n’est pas à l’écoute de ce mouvement, selon un sondage Elabe pour BFMTV. Une popularité constatée sur le terrain par les « gilets » à Besançon qui ont installé un point de ralliement « la borne jaune » le long de la RN 57 entre Beure et Micropolis. Les klaxons de soutien sont quasi-continus…

La
La "Borne Jaune" à Beure le long de la RN 57 en direction de Micropolis © d poirier ©

Installés depuis le samedi 24 novembre 2018 en début d'après-midi, une trentaine de Gilets Jaunes du secteur de Besançon se sont (bien) installés le long de la RN 57 en direction de Micropolis juste avant l'entrée de Besançon en provenance de Beure. Ils ont tout ce qu'il faut pour rester encore un certain temps : groupe electrogène, et même un cumulus ! 

Il sont une trentaine, dont un noyau dur de près de 15 personnes, à se relayer jour et nuit pour affirmer leur motivation. "Nous avons décidé ici de ne pas bloquer la circulation pour ne pas pas pénaliser les gens..." explique Jonathan "Près d'un automobiliste sur cinq klaxonne, mais aussi de nombreux chauffeurs routiers ... on n'arrête pas de lever le bras ! D'autres s'arrêtent, parlent avec nous. Il y a un vrai élan de solidarité et de sympathie..."

La "Borne Jaune" de Besançon : un point de ralliement

Si le mouvement commence à se structurer, la volonté des Gilets Jaunes et de rester au contact du peuple. "La revendication, on ne s'en sort pas... ça touche tout le monde" explique Thibaut.

Sur le terrain, ils sont moins nombreux. La mobilisation a bel et bien faibli, mais il remonte en puissance tous les week-ends. Mercredi 28 novembre 2018, ils étaient 7.000 sur l'ensemble du territoire contre 12.000 la veille au soir selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. 

Sur la région de Besançon entre les zones de Valentin, Beure, ils sont entre 100 et 150  à se mobiliser en semaine ponctuellement ou plus régulièrement. Mais le mouvement reste présent dans les esprits avec une hausse de popularité.

Une popularité en hausse

Au total, selon l'institut de sondage  Elabe, 75% des sondés (+ 5 points en une semaine) soutiennent ou éprouvent de la sympathie pour ce mouvement. Dans le détail, 46% (+6 points) "soutiennent" et 29% (-1) éprouvent de la "sympathie". Au contraire, 17% (-3 pts) des sondés le désapprouvent, dont 11% (stable) y sont opposés et 6% (-3) y sont hostiles.

Le soutien à ce mouvement est en baisse chez les cadres (56%, -9), mais augmente parmi les classes moyennes (75%, +10) et les classes populaires (83%, +8), selon l'institut.

Les "gilets jaunes" sont par ailleurs majoritairement soutenus quelle que soit la préférence partisane des sondés: à 91% (+9) chez les électeurs de Marine Le Pen, 86% (+9) chez ceux de Jean-Luc Mélenchon, 72% (-2) chez ceux de Benoît Hamon, 70% (+8) chez ceux de François Fillon et même 52% (+3) chez les électeurs d'Emmanuel Macron.

Dans le détail du sondage

Selon la même étude, 20% des Français se définissent comme "gilets jaunes". 54% des sondés ne se définissent pas comme tel tout en soutenant leurs actions, et 25% ne se définissent pas comme "gilets jaunes".

La proportion de sondés se définissant comme "gilets jaunes" est nettement plus élevée parmi les électeurs de Marine Le Pen (42%) que chez ceux de MM. Mélenchon (20%), Fillon (16%), Hamon (9%) et Macron (5%).

Au total, 81% des sondés contre 19% jugent qu'Emmanuel Macron et Édouard Philippe ne sont pas à l'écoute du mouvement. Et 69% contre 31% estiment que la mobilisation doit se poursuivre.

Sondage réalisé auprès d'un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population française (méthode des quotas), réalisé par internet les 27 et 28 novembre, après les annonces d'Emmanuel Macron mardi matin.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

gilets jaunes

Les Gilets Jaunes de retour à Besançon

Ils sont toujours là et ils l’ont à nouveau chanté. Moins d’une semaine après le déconfinement, les Gilets Jaunes ont décidé de poursuivre leur mobilisation ce matin à Chalezeule et en début d’après-midi eu centre-ville de Besançon en soutien aux « premiers de corvée »

Entre 600 et 1.000 manifestants marchent pour le climat à Besançon. Des Gilets Jaunes aux Livres dans la Boucle

"appel à la mobilisation générale" • Entre 600 manifestants et 1.000 manifestants selon la CFDT étaient au rendre-vous de la marche d’Alternatiba ANV (action non violente) Cop 21 au départ du parc Micaud à Besançon. Direction la place Flore pour rejoindre les Gilets Jaunes avec un Die In (mourir sur place). La marche devrait rejoindre les Vaîtes vers 17h avec un village des alternatives en parallèle de la Guinguette des Vaîtes mais le rassemblement s’est scindé. Une centaine de gilets jaunes a décidé de se rendre au centre-ville pour rejoindre les « Livres dans le Boucle ». La majorité des marcheurs climatique se sont dirigés en direction des Vaites.

Départ de la présidente de l’UCB : “Un centre-ville ne fonctionne que s’il a des clients. C’est à nous de le faire vivre…”

Après un peu plus de deux ans passés à la tête de l’Union des Commerçants de Besançon (UCB), nous sommes revenus sur les temps forts de la présidence de Cécile Girardet ce mois de septembre 2019. Plus qu’un bilan, c’est aussi un «coup de gueule» que la présidente a souhaité pousser suite aux mobilisations des Gilets Jaunes…

Société

Législatives anticipées : une action dijonnaise contre l’abstention reprise au niveau national 

Alors que les Français sont appelés à voter pour une nouvelle Assemblée nationale les 30 juin et 7 juillet 2024, la Jeune Chambre économique de Dijon prolonge son action contre l’abstention "Retour aux Urnes", et voit celle-ci reprise au niveau national par la Jeune Chambre économique française et proposée à ses antennes locales dans 105 villes pour une diffusion massive sur le territoire.

Sondage – Comptez-vous aller voter les 30 juin et 7 juillet 2024 aux élections législatives anticipées ?

Suite à la décision du président de la République de dissoudre l'Assemblée nationale après la victoire de l'extrême droite aux élections européennes en France, les électrices et les électeurs sont invités à se rendre aux urnes les 30 juin et 7 juillet 2024 pour élire les député(e)s dans le cadre d'élections législatives anticipées. Comptez-vous aller voter ? C'est notre sondage de la semaine...

Premier Forum Climat de SNCF Réseau à Besançon : ”Le ferroviaire n’est peut-être pas une solution unique, mais ça peut très fortement contribuer à réduire notre empreinte carbone”

Le premier Forum Climat de France porté par SNCF Réseau s’est tenu jeudi 13 juin 2024 à Besançon en présence de 150 élu(e)s régionaux et locaux, d’industriels, de représentants d’associations et d’experts en climat. Objectif : mobiliser la filière ferroviaire et partager une vision commune dans un monde où le train est une manière d’agir face au dérèglement climatique, tandis que le réseau ferroviaire est déjà impacté par le dérèglement climatique…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.03
légère pluie
le 19/06 à 6h00
Vent
0.8 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
93 %