L'Adie Franche-Comté se mobilise en octobre pour les jeunes

Publié le 02/10/2013 - 18:06
Mis à jour le 16/04/2019 - 10:17

Du 7 au 11 octobre, l'Adie Franche-Comté lance une grande campagne d'information destinée aux  jeunes tentés par la création d'entreprise, afin de leur proposer une alternative au chômage qui les touche en priorité. 

 ©
©

création d’entreprise

"Les jeunes sont les premières victimes de la crise de l’emploi. Le taux de chômage des 15-24 ans s'élève à 22,7% et atteint 40% dans certains quartiers. Pourtant, si 52 % d’entre eux disent souhaiter créer leur entreprise, beaucoup ne le font pas, le plus souvent en raison d'un manque de financement", indique l’Adie Franche-Comté qui, depuis le lancement de fonds de prêts d'honneur spécial jeunes en octobre 2011, a fait des moins de 32 ans une de ses priorités. 

Si l’Adie a déjà financé, depuis janvier 2012, près de 90 jeunes en Franche-Comté, elle entend bien poursuivre cet engagement auprès de ce public. Du 7 au 11 octobre 2013, une campagne nationale mobilisera les équipes de l’Adie dans toute la France, ainsi que ses partenaires nationaux et locaux impliqués auprès des jeunes, tels que Pôle emploi, les missions locales (CNML et UNML), et de façon plus large, les réseaux partenaires de la création d'entreprise. En Franche-Comté, quatre réunions d’information collectives sont proposées durant cette période aux jeunes désireux de créer leur entreprise :

  • vendredi 4 octobre de 9h à 12h à Pôle Emploi, 11 rue Regard à Lons-le-Saunier,
  • mardi 8 octobre de 14h à 17h à Pôle Emploi, 2 rue Pablo Neruda à Dole,
  • mercredi 9 octobre de 14h à 17 h à la mairie, rue des Droits de l’Homme à Noidans-lès-Vesoul,
  • mardi 8 octobre de 14h à 17h à la salle municipale, 14 rue Champvallon à Bethoncourt

Une cinquième réunion aura lieu, plus tard, le mercredi 23 octobre de 9h à 12h à Pôle Emploi – agence Temis, 17A rue Alain Savary à Besançon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

L’entreprise Sophysa prévoit un nouveau bâtiment de 5.700 m2 d’ici 2022 à Temis

Spécialisée en valves neurologiques et en systèmes de monitoring de la pression intracrânienne, l'entreprise est installée depuis 2007 sur le site de Temis à Besançon. Cette dernière a prévu de s'agrandir avec la construction d'un second bâtiment de 5.700 m2, apprend-on ce mois de janvier 2021. Objectif ? "Tripler la capacité de production", selon Philippe Nègre, dirigeant de Sophysa.

Plus de 4 % d’inflation en 2021 des complémentaires santé : l’UFC Que choisir demande au gouvernement d’agir

Alors que ce début d’année est marqué par le déploiement du 100 % santé aux audioprothèses, l’UFC-Que Choisir dénonce dans un communiqué du 21 janvier 2021 une nouvelle forte hausse des tarifs des complémentaires santé en 2021, "difficile à justifier alors que la crise sanitaire leur a paradoxalement été favorable". Pour permettre aux consommateurs de tirer pleinement profit de la résiliation à tout moment, l’association demande au gouvernement d’agir "pour améliorer la comparabilité des offres, toujours défaillante."

Appel à projets : recyclage du foncier des friches en Bourgogne Franche-Comté

Avec un fonds friche doté de 300M€, le Plan de relance donne l’opportunité d’accompagner les territoires sur le recyclage foncier des espaces artificialisés. 7,4 M€ sont mobilisables en Bourgogne Franche-Comté, sur les deux années à venir, et donneront lieu à deux éditions d’appel à projets. Les dossiers de demande de subventions sont à déposer au plus tard le lundi 15 mars 2021 minuit.

Conjoncture du mois de décembre 2020 : « des prévisions prudentes »

La Banque de France vient d'éditer une note de conjoncture (enquête auprès des dirigeants d'entreprises sur leur niveau d’activité) pour le mois de décembre 2020. La production industrielle progresse en fin d'année. Les carnets s’étoffent mais demeurent insuffisants. Une baisse est attendue. Les services enregistrent une faible hausse d’activité, à l’exception de la restauration, lourdement affectée par le reconfinement. Les prévisions sont prudentes.

 

Endettement des entreprises : comment les aider ?

En Bourgogne Franche-Comté, près de 20 000 entreprises ont bénéficié d’un PGE (Prêt Garanti par l’Etat). Emprunt qu'il faudra bien rembourser. Alors que l’activité tourne encore au ralenti dans plusieurs secteurs, la Banque Populaire BFC tente d’aider au mieux ces entreprises et leurs prêts avec sa « BOX PGE »…
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.46
pluie modérée
le 22/01 à 15h00
Vent
1.94 m/s
Pression
992 hPa
Humidité
97 %

Sondage