L'Armée de Terre recrute des maintenancier(e)s militaires

Publié le 11/09/2023 - 06:00
Mis à jour le 12/09/2023 - 08:08

OFFRE D'EMPLOI • L'Armée de Terre recherche des maintenanciers militaires. Voici le descriptif de la mission, ses avantages, le profil recherché, la rémunération et les étapes pour accéder à ce type de poste.

L’armée de Terre c’est 117 spécialités dans 16 domaines d'activité.

Le domaine de la maintenance regroupe les spécialités de maintenance thermique, de mécanique véhicule, de maintenance armement, de maintenance électronique et optronique, de gestion des matériels de maintenance, de gestion des munitions ainsi que la maintenance parachutes.

Mission

La maintenance des matériels terrestres de l’armée de Terre est assurée par 14 000 techniciens civils et militaires. Les maintenanciers militaires doivent réparer, en tous temps et en tous lieux, l’ensemble des équipements de l’armée de Terre. La variété, le nombre de matériels, leurs types et les technologies associées impliquent de disposer de professionnels qui maîtrisent au quotidien les compétences des différentes spécialités de la maintenance des matériels : maintenance mécanique des véhicules, des groupes électrogènes et système de climatisation, de l’armement, de l’électronique (systèmes d’information et communications), de l’optronique (systèmes d’armes), de la gestion des stocks de rechange et des matériels, et même du pliage et de la réparation des parachutes. 

Les métiers de la maintenance offrent des perspectives professionnelles adaptées aux niveaux académiques de chacun. Ils peuvent être occupés autant par des femmes que par des hommes qui sont à la fois des experts dans leur domaine technique mais aussi des combattants entraînés et aguerris. Ces postes exigent rigueur et sens de l’adaptation et une capacité à travailler en autonomie ou en équipe. Volontaire et au service des autres, le maintenancier participe aux missions opérationnelles sur le territoire national, dans les DOM COM et sur les théâtres d’opération extérieure. 

Le soldat maintenancier est avant tout un soldat, formé à la maintenance mais également apte à s’engager au combat. Ses compétences techniques lui permettent de maintenir la capacité opérationnelle des équipements pour que ses camarades des autres armes (infanterie, artillerie, génie par exemple) puissent remplir leurs missions dans les meilleures conditions.

Avantages

  • Congés - 9 semaines (soit 45 jours/an de permission)
  • -75% toute l’année avec la SNCF
  • Logement
  • Repas

Affectation

  • Militaire du rang 

Rémunération

  • 1506€ net/mois avant impôts dès votre affectation, pour un célibataire, sans enfant à charge, hors primes (informations données à titre indicatif et pouvant évoluer selon la position individuelle de chacun).

Opération extérieure (OPEX)

  •  La rémunération en opération extérieure peut être multipliée jusqu'à 2,5.

Profil

  • Homme ou femme, de 17,5 à 29 ans 
  • Nationalité française (en règle avec les obligations du service national JDC et jouissant de ses droits civiques)
  • Aptitude militaire

Comment entrer dans la maintenance

  1. Je prends rendez-vous avec un Conseiller en Recrutement au CIRFA DE Besançon pour discuter des opportunités professionnelles proposées par l'armée de Terre.
  2. Je passe des tests et je choisis mon orientation. Je signe mon contrat et je deviens soldat.
  3. Je suis la formation initiale pendant 3.5 mois au CFIM ou en régiment tout en percevant une rémunération.
  4. Je poursuis avec la formation spécialisée pendant 2 à 7 mois
  5. Je suis affecté à un poste 

Plus d’informations

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Economie

Bientôt des panneaux photovoltaïques au stade Léo Lagrange de Besançon ?

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 25.37
partiellement nuageux
le 19/06 à 12h00
Vent
3.04 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
67 %