Le 49-3 : House of Cards tweete Manuel Valls

Publié le 11/05/2016 - 16:35
Mis à jour le 13/05/2016 - 10:35

L’équipe de la série basée sur la politique a tweeté Manuel Valls ce mercredi 11 mai 2016 suite à son recours à l’article 49-3. On peut lire sur le réseau social « La démocratie, c’est tellement surfait« .

 ©
©

"La démocratie, c'est tellement surfait": l'équipe de la série à succès "House of Cards" s'est fendue mercredi 11 ami 2016 d'un tweet ironique à Manuel Valls après son recours à l'article 49-3, le Premier ministre répondant avec une célèbre citation de Churchill.   "@manuelvalls Democracy is so overrated." ("la démocratie c'est tellement surfait", le slogan de la série), a tweeté le compte Twitter officiel de la série produite par la société américaine de diffusion de programmes en ligne Netflix. Le tweet est assorti d'un "gif" (une image animée) du personnage principal de la série, Frank Underwood, élu sans scrupules et prêt à tout pour parvenir au pouvoir, dans un parfait exemple de "trolling" - le mot utilisé par les internautes pour qualifier une taquinerie ou une critique non sollicitée via les réseaux sociaux. Le Premier ministre a fait bonne figure en répondant, une heure plus tard, avec un: "Dear Frank, Democracy is the worst form of Government, except for all others" ("Cher Frank, la démocratie est le pire des régimes, à l'exception de tous les autres"), reprenant une célèbre citation d'un discours de Churchill en 1947. Le message est lui aussi accompagné d'une image, celle du Premier ministre britannique en costume et noeud papillon, faisant avec ses doigts le "V" de la victoire. L'alinéa 3 de l'article 49 de la Constitution de la Ve République, régulièrement qualifié de "déni de démocratie" par ses opposants, permet à un gouvernement de faire adopter un texte sans vote à l'Assemblée nationale, à condition d'échapper à une motion de censure. Cette arme constitutionnelle est régulièrement critiquée par les parlementaires lorsqu'ils sont dans l'opposition - François Hollande et Manuel Valls compris, sous la présidence Sarkozy - mais a déjà été utilisée plus de 80 fois depuis 1958.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

loi travail

Loi travail : manifestation et votation à Besançon

Alors que François Hollande reste inflexible en déclarant  ce jeudi matin que le gouvernement irait « jusqu’au bout » de la loi travail, les manifestations demandant le retrait du texte se poursuivent partout en France pour une journée d’action nationale. À Besançon, 440 manifestants selon la police ont déambulé en fin de matinée et une votation citoyenne se tient place Pasteur jusqu’à 16h.

Myriam El Khomri : “Ce n’est pas de l’obstination, c’est de la conviction”

« Je ne suis ni sourde ni aveugle ! » Juste avant l’inauguration ce vendredi 27 mai 2016 de l’école « Cuisine Mode d’emploi(s) », la ministre du Travail a rencontré à Besançon des représentants de syndicats durant près d’une heure alors que 300 personnes étaient rassemblées à distance du site de l’ancienne usine Lip.

Myriam El Khomri – Besançon 27 mai 2016 from maCommune.info on Vimeo.

Mobilisation contre la loi travail : c’est reparti pour un tour…

« Ni amendable, ni négociable : retrait de la loi travail ! ». Entre 150 et 200 manifestants ont défilé ce jeudi matin boulevard Kennedy à Besançon avant le rassemblement devant le Medef à 11h.  La mobilisation a provoqué de nombreux ralentissements dans le secteur.

Politique

Volte-face : les bars de Besançon pourront finalement diffuser les Jeux olympiques de Paris !

EXCLUSIVITÉ • Suite aux polémiques autour de la diffusion des JO sur les terrasses bisontines, nous avons contacté la Ville de Besançon. Abdel Ghezali, premier adjoint en charge des Sports, a affirmé que la mesure interdisant l’installation d’écrans en extérieur serait suspendue dès vendredi 26 juillet 2024, et cela, jusqu’à la fin des épreuves sportives. Cela inclut également les Jeux paralympiques.

Laurent Croizier s’insurge contre l’arrêté interdisant la diffusion des JO sur les terrasses bisontines…

Dans une lettre adressée en date du 24 juillet 2024 à Anne Vignot, la maire de Besançon, le député du Doubs demande à ce que les restaurateurs et cafetiers bisontins puissent installer des écrans sur leur terrasse ou à l’intérieur de leur établissement qui seraient visibles depuis la voie publique…

Macron : pas de nouveau gouvernement avant la fin des JO, appel aux partis à “faire des compromis”

Emmanuel Macron a affirmé mardi 23 juillet 2024 qu'il ne nommerait pas de nouveau gouvernement avant la fin des Jeux olympiques, "mi-août", au nom de la "trêve" qu'il a invoquée, faisant valoir que l'inverse "créerait un désordre" pendant l'événement sportif planétaire organisé à Paris.

L’ancien préfet de Haute-Saône Michel Vilbois limogé pour management “brutal”

Préfet du Tarn depuis seulement 9 mois, Michel Vilbois, ancien préfet de Haute-Saône, sera démis de ses fonctions à compter du lundi 22 juillet. Connu pour sa fermeté face aux manifestations contre l’autoroute A 69 et visé, selon des sources concordantes, par des accusations de management "brutal". Son limogeage intervient environ un mois après un audit mené auprès de ses services par l’Inspection générale de l’administration (IGA), dont les résultats ne sont pas encore connus.

Candidat RN sous curatelle dans le Jura : un recours pour annuler le scrutin législatif

La candidate Nouveau Front populaire dans la 2e circonscription du Jura a déposé un recours mercredi 17 juillet 2024 devant le Conseil constitutionnel pour faire annuler le scrutin législatif qui avait vu la qualification au second tour d'un candidat Rassemblement national sous curatelle, donc théoriquement inéligible.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 24.88
peu nuageux
le 25/07 à 12h00
Vent
2.66 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
57 %