Le gouvernement étudie le cas des enfants de soignants victimes du virus

Publié le 30/04/2020 - 11:07
Mis à jour le 30/04/2020 - 12:14

Le gouvernement étudie le cas des enfants des soignants tués par la maladie du Covid-19, a indiqué la secrétaire d'Etat aux Armées, répondant à une demande de 40 députés de leur accorder "un statut de reconnaissance nationale".

"Ces enfants ne doivent pas être abandonnés", a admis Geneviève Darrieussecq lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale. "Le gouvernement est en train de travailler pour vérifier si les dispositifs existants sont adaptés à toutes les situations", a-t-elle poursuivi. "Le cas échéant, bien sûr, nous les complèterons. Notamment, nous étudierons (la) proposition sur les pupilles de la nation".

Une quarantaine de députés, principalement de la majorité, ont récemment demandé "un statut de reconnaissance nationale" pour les enfants des personnels soignants morts du nouveau coronavirus.

Ils réclament un statut "semblable à celui de +Pupille de la Nation+" et suggèrent de les protéger par des mesures concrètes, par exemple via une prise en charge de la scolarité et des études.

François Jolivet, élu LREM de l'Indre qui porte cette initiative, s'est réjoui auprès de l'AFP que le dossier avance. "J'ai l'impression que le débat va s'ouvrir. La prochaine étape c'est de rencontrer Mme Darrieussecq", a-t-il estimé.

"Ce statut de pupille de la nation récompense la noblesse de l'attitude des militaires. Ce serait la même chose pour nos soignants. Je reçois beaucoup de messages de soutien de soignants. Pas un seul ne m'a parlé d'argent".

Depuis le début de l'épidémie, 25 professionnels de santé au moins sont décédés du Covid-19 en France, selon un décompte effectué vendredi dernier par l'AFP. Un bilan sans doute inférieur à la réalité, les données disponibles restant très incomplètes.

Fin mars, le député LR Philippe Gosselin avait déposé une proposition de loi visant à étendre le statut de "Pupille de la Nation" aux enfants des personnels de toutes catégories, civils et militaires, morts à la suite directe de leur engagement contre le nouveau coronavirus.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Variant sud-africain : une troisième classe fermée au collège des Clairs Soleils à Besançon

Une classe de 6e et une de 5e sont fermées depuis vendredi 26 février 2021 au collège Clairs-Soleils à Besançon jusqu'à vendredi suite à des cas contacts signalés. On apprend désormais qu'une classe de 4e est fermée depuis ce jeudi 4 mars 2021 et jusqu'à mercredi en raison d'un élève testé positif au variant sud-africain.

RD-Biotech, la société bisontine qui a participé à l’élaboration du vaccin anti-Covid Pfizer

3 questions à… • On parle beaucoup d'elle en ce moment. La société spécialisée dans la biologie moléculaire RD-Biotech à Besançon vient de remporter un fonds de soutien de l'État pour créer un nouveau site de production de plasmides de qualité BPF. Nous avons voulu en savoir plus sur elle et le chef de cette entreprise…

Santé

Port du masque obligatoire sur toute la Ville de Besançon mais aussi à Quingey, Saint-Vit et Montferrand-le-Château

"Plusieurs cas de contamination aux variants sud-africain et brésilien du Covid-19 ont été signalés dans le Grand Besançon", a indiqué la préfecture du Doubs ce jeudi. Elle a annoncé de nouvelles mesures dont le port obligatoire du masque dès ce vendredi 5 mars 2021 sur toute la ville de Besançon - et plus uniquement dans la Boucle - mais aussi à Quingey, Saint-Vit et Montferrand-le-Château.

Variant sud-africain : une troisième classe fermée au collège des Clairs Soleils à Besançon

Une classe de 6e et une de 5e sont fermées depuis vendredi 26 février 2021 au collège Clairs-Soleils à Besançon jusqu'à vendredi suite à des cas contacts signalés. On apprend désormais qu'une classe de 4e est fermée depuis ce jeudi 4 mars 2021 et jusqu'à mercredi en raison d'un élève testé positif au variant sud-africain.

RD-Biotech, la société bisontine qui a participé à l’élaboration du vaccin anti-Covid Pfizer

3 questions à… • On parle beaucoup d'elle en ce moment. La société spécialisée dans la biologie moléculaire RD-Biotech à Besançon vient de remporter un fonds de soutien de l'État pour créer un nouveau site de production de plasmides de qualité BPF. Nous avons voulu en savoir plus sur elle et le chef de cette entreprise…
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.13
ciel dégagé
le 06/03 à 18h00
Vent
2.72 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
65 %

Sondage