Le marché automobile, encore dans le rouge en mai, discerne des signes de reprise

Publié le 01/06/2020 - 11:01
Mis à jour le 01/06/2020 - 11:01

Le marché automobile français a encore plongé en mai, de 50,34%, sous l’effet des mesures de confinement, toutefois les constructeurs discernent de premiers signes de reprise, selon des données publiées lundi 1er juin 2020.

© JF Lamy - direction communication PSA Sochaux  ©
© JF Lamy - direction communication PSA Sochaux ©

A l’image de leurs concurrents étrangers, les groupes français ont encore souffert sur la période. PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel) a enregistré un recul de 56,07% des immatriculations de voitures particulières neuves tout comme le groupe Renault (Renault, Dacia, Alpine) avec 50,39% d’immatriculations en moins, d’après les chiffres du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA).

Le commerce automobile, mis à l'arrêt lors du confinement entre le 17 mars et le 11 mai, s'est effondré, entraînant une chute des immatriculations automobiles de 72% en mars puis de 88,8% en avril. Mais sur le mois de mai, les premiers signes de reprise sont apparus.

"On a noté une nette reprise en fin de mois, c'est-à-dire que tout le système de distribution et celui de livraison ainsi que les commandes se sont débloqués", a commenté François Roudier, porte-parole du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), joint au téléphone par l'AFP.

"Le chiffre du début de mois était très bas, très proche du mois dernier, puis progressivement avec la réouverture des concessions automobiles, les livraisons, des distributions mais aussi les commandes sont reparties alors qu'elles étaient négatives le mois dernier", a-t-il ajouté.

Les perspectives demeurent "très floues pour la première fois depuis des années", a souligné le porte-parole du CCFA.

Pour l'année 2020, les prévisions du secteur "sont comprises entre -20% et -30% mais elles sont à prendre vraiment prudemment car il nous manque vraiment beaucoup d'informations" particulièrement sur la relance, a précisé M. Roudier.

L'impact de cette situation hors norme est d'ores et déjà présent. Heurté de plein fouet, le groupe Renault a annoncé un plan d'économies de plus de 2 milliards d'euros sur trois ans, qui prévoit 4.600 suppressions d'emploi sur 48.000 en France, et plus de 10.000 hors de France.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Tiny Houses, tentes XXL, espace snaking… Le nouveau visage du camping Chalezeule

Installée depuis un mois, les 10 tiny houses (…) et les 5 tentes familiales complètent désormais l’offre du camping de Chalezeule qui comptait déjà (et encore) des espaces dédiés aux campeurs sous une tente personnelle. Repensé l’espace snacking a également été officiellement inauguré vendredi 19 juillet 2024.

Les Barbiers by l’Atelier, le nouveau salon de la rue de Belfort

À Besançon, le salon de coiffure L’Atelier, situé rue de Belfort a fait le choix de scinder sa clientèle autrefois mixte, pour désormais accueillir ces messieurs à quelques pas, au 63 de la rue de Belfort. Ouvert depuis le 2 juillet 2024, Les Barbiers by l’Atelier propose des prestations pour hommes dans un cadre masculin et élégant. 

Véhicules électriques : 50 points de recharge publics dans le Grand Besançon

Marie Zéhaf, vice-présidente de Grand Besançon Métropole chargée des mobilités, Catherine Barthelet, vice-présidente en charge des projets de territoire, Marie-Jeanne Bernabeu, maire d’Avanne-Aveney et conseillère communautaire déléguée à la commande publique ainsi que Nicolas Bardou, directeur général de la société Easy Charge Services, ont inauguré mercredi 17 juillet 2024, l’un des 50 points de recharge électrique actuellement disponibles dans le réseau public dans le Grand Besançon.

Bourgogne-Franche-Comté : les effectifs salariés du secteur privé se stabilisent au 1er trimestre 2024

Le niveau des effectifs salariés du privé continue de stagner ce premier trimestre 2024 en région avec une augmentation d’environ 300 postes, alors que le niveau national observe un léger rebond de +0.3 %, soit 65.000 postes, selon les analyses de l’Urssaf Bourgogne Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.44
légère pluie
le 19/07 à 21h00
Vent
1.18 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
86 %