Alerte Témoin

Le marché automobile, encore dans le rouge en mai, discerne des signes de reprise

Publié le 01/06/2020 - 11:01
Mis à jour le 01/06/2020 - 11:01

Le marché automobile français a encore plongé en mai, de 50,34%, sous l'effet des mesures de confinement, toutefois les constructeurs discernent de premiers signes de reprise, selon des données publiées lundi 1er juin 2020.

PSA Parking voiture parc
© JF Lamy - direction communication PSA Sochaux

A l’image de leurs concurrents étrangers, les groupes français ont encore souffert sur la période. PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel) a enregistré un recul de 56,07% des immatriculations de voitures particulières neuves tout comme le groupe Renault (Renault, Dacia, Alpine) avec 50,39% d’immatriculations en moins, d’après les chiffres du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA).

Le commerce automobile, mis à l'arrêt lors du confinement entre le 17 mars et le 11 mai, s'est effondré, entraînant une chute des immatriculations automobiles de 72% en mars puis de 88,8% en avril. Mais sur le mois de mai, les premiers signes de reprise sont apparus.

"On a noté une nette reprise en fin de mois, c'est-à-dire que tout le système de distribution et celui de livraison ainsi que les commandes se sont débloqués", a commenté François Roudier, porte-parole du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), joint au téléphone par l'AFP.

"Le chiffre du début de mois était très bas, très proche du mois dernier, puis progressivement avec la réouverture des concessions automobiles, les livraisons, des distributions mais aussi les commandes sont reparties alors qu'elles étaient négatives le mois dernier", a-t-il ajouté.

Les perspectives demeurent "très floues pour la première fois depuis des années", a souligné le porte-parole du CCFA.

Pour l'année 2020, les prévisions du secteur "sont comprises entre -20% et -30% mais elles sont à prendre vraiment prudemment car il nous manque vraiment beaucoup d'informations" particulièrement sur la relance, a précisé M. Roudier.

L'impact de cette situation hors norme est d'ores et déjà présent. Heurté de plein fouet, le groupe Renault a annoncé un plan d'économies de plus de 2 milliards d'euros sur trois ans, qui prévoit 4.600 suppressions d'emploi sur 48.000 en France, et plus de 10.000 hors de France.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

« J’veux du local », pour promouvoir l’alimentation de proximité en Bourgogne Franche-Comté

Le mardi 30 juin 2020, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche- Comté et Christian Decerle, président de la Chambre régionale d'agriculture de Bourgogne- Franche-Comté ont présenté la campagne de promotion des plateformes "J’veux du local" en faveur de l’alimentation de proximité.

Besançon : un petit coup de pouce pour la création d’une papeterie d’art et d’écriture au centre-ville

Alexandre Guillaume, illustrateur bisontin multi-spécialiste depuis 20 ans et commerçant de formation, souhaite ouvrir une nouvelle boutique au centre-ville de Besançon comme on n'en voit plus : une papeterie spécialisée dans les fournitures de beaux-arts et dans le matériel d'écriture. Si tout se passe bien, ce nouveau commerce devrait voir le jour à l'automne 2020. Et pour cela, il a lancé un financement participatif…

Urssaf : des mesures exceptionnelles pour les entreprises touchées par le covid-19 du 5 juillet ou du 15 juillet

Afin de tenir compte de l’impact de l’épidémie de coronavirus sur l’activité économique, le réseau des Urssaf a déclenché des mesures exceptionnelles pour accompagner les entreprises présentant de sérieuses difficultés de trésorerie. Dans le cadre de la reprise de l’activité économique, les modalités de report évoluent. Les entreprises doivent s’acquitter des cotisations sociales aux dates d’exigibilités. Les cotisations sociales sont donc exigibles au 5 et au 15 juillet 2020.

Franck Bertrand, nouveau directeur général du Crédit Agricole Franche-Comté

Il a traversé la France et a choisi la Franche-Comté de Brest à Besançon. Franck Bertrand, 58 ans, succède à Élisabeth Eychennes qui était à la tête de la banque coopérative depuis 10 ans. Le nouveau DG arrive dans un contexte de post-crise sanitaire et souhaite "donner du temps" aux entreprises...

Covid-19 : la Région Bourgogne Franche-Comté prépare un plan de relance de 400 millions d’euros

Les élus de Bourgogne Franche-Comté se sont réunis jeudi 25 et vendredi 26 juin 2020 en Assemblée plénière en mode restreint (53 élus sur 100 en présentiel). Parmi les sujets les plus importants abordés lors des débats, l'élaboration d'un plan de relance de 400 millions d'euros pour intervenir massivement en faveur de l'économie et de l'emploi.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     25.09
    peu nuageux
    le 08/07 à 15h00
    Vent
    1.84 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    37 %

    Sondage