Reconstitution dans la nuit du meurtre d'Alexia Daval

Publié le 17/06/2019 - 05:10
Mis à jour le 17/06/2019 - 07:53

Le meurtre d'Alexia Daval est reconstitué ce lundi 17 juin 2019 depuis 5h du matin en présence de Jonathann Daval, poursuivi pour "meurtre sur conjoint", à leur ancien domicile de Haute-Saône puis dans le bois où son corps avait été retrouvé.

maison daval gray
Perquisition dans la maison du couple Daval le 29 janvier 2018 à Gray© DR

Un périmètre de sécurité a été mise ne place par les gendarmes pour interdir l’accès à la rue Sonjour à Gray.

PUBLICITÉ

Jonathann Daval est arrivé peu avant 5h du matin dans la maison du couple (à Gray-la-Ville) afin de reconstituer le meurtre qui s’était produit en soirée après une dispute conjugale avant de comprendre comment le mari a déplacé  le corps d’Alexia dans le bois d’Esmoulins. La reconstitution devrait s’achever à la mi-journée selon une source judiciaire.

Il est demandé à Jonathann de refaire les gestes sur un mannequin le soir du meurtre

A la mi-mai, une source proche du dossier avait déjà indiqué que M. Daval allait être « interrogé par le magistrat instructeur et les enquêteurs sur les circonstances et le déroulé de la soirée ». « Ensuite, il y aura une phase consacrée au transport du corps jusqu’au bois d’Esmoulins« , à une dizaine de kilomètres, où le corps de la jeune femme avait été découvert en partie carbonisé, a ajouté lundi la source proche du dossier.

Jonathann « Daval a clairement reconnu la façon dont il a donné la mort à Alexia (dans la maison), dans un moment très particulier de colère et de conflit conjugal. En revanche, il ne s’explique pas sur le fait que le corps ait été retrouvé partiellement brûlé », a-t-on indiqué.

Rappel des faits

Le corps de son épouse Alexia, une employée de banque de 29 ans, avait été découvert le 30 octobre 2017, dans un bois, non loin de son domicile. Après avoir avoué une première fois le meurtre de son épouse en janvier 2018, Jonathann Daval était revenu sur ses aveux en juin avant de reconnaître à nouveau, le 7 décembre suivant, l’avoir tuée.

Détenu à la maison d’arrêt de Dijon, Jonathann Daval encourt la réclusion à perpétuité. S’il a reconnu avoir porté des coups qui ont entraîné la mort de son épouse, il a toujours nié être l’auteur du début de crémation du corps.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Feu de balcon à Besançon

Feu de balcon à Besançon

15 sapeurs-pompiers sont intervenus dimanche 14 juillet 2019 peu après 22h pour un incendie sur un balcon situé au 2e étage d'un immeuble au 61, rue de Chalezeule à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.37
partiellement nuageux
le 17/07 à 6h00
Vent
0.9 m/s
Pression
1015.34 hPa
Humidité
84 %

Sondage