Le ministère des l’Economie "à l’écoute" des propositions des Commerçants et Artisans des Métropoles de France

Publié le 31/03/2021 - 14:19
Mis à jour le 01/04/2021 - 10:07

L’association nationale Commerçants et Artisans des Métropoles de France (CAMF), composée de 19 métropoles dont Dijon et Besançon, travaille depuis 5 mois, avec le ministère de l’Economie sur le sujet des stocks des commerçants. La CAMF dit avoir "alerté à temps" le ministère et ainsi prévoir, "dans les meilleurs délais", des aides supplémentaires dans le cadre de la crise sanitaire COVID-19.

 © Hélène Loget
© Hélène Loget

Les stocks des entreprises ont un coût non négligeable dans la gestion annuelle. La crise sanitaire imposant des confinements et autres couvre- feux, n’a pas permis à tous les commerçants des secteurs liés à la mode, de suffisamment vendre pour ne pas voir leur valeur de stock augmenter. Les périodes de soldes (seuls moments dans l’année où les professionnels peuvent vendre à perte) n’ont pas suffisamment favorisé l’écoulement des stocks.

La CAMF a tiré la sonnette d’alarme dès l’annonce du second confinement et à tout de suite été invité à travailler aux côtés des ministres pour présenter les retours terrain des commerçants. Première volonté : "assurer une aide directe à tous les commerçants présentant un surplus de stock justifié."

Faciliter les liquidations des stocks

Plusieurs fédérations ont aussi proposé d’aider les commerçants en permettant exceptionnellement cette année de vendre à perte sur des périodes hors soldes. La CAMF a soutenu cette demande, "particulièrement utile pour les enseignes, mais moins adaptée pour répondre aux besoins des commerçants indépendants". La CAMF "se féliciterait que l’ensemble des commerçants puisse trouver une réponse à la problématique des stocks."

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Coup de projecteur sur les 15 ans de NG Productions à Besançon et les prochains évènements

À l'occasion des 15 ans de NG Productions, nous avons rencontré le fondateur de cette société de productions de spectacles à Besançon, Hamid Asseila. Il nous raconte ses temps de forts notamment avec Elton John, son projet de festival sur quatre jours en 2023, sa vision sur l'épidémie de Covid-19 et les prochaines dates à ne pas manquer...

Que reste-t-il des soldes ?

Face aux ventes en ligne, aux ventes privées ou encore aux promotions durant l’année, nous avons tenté de savoir si les soldes (prévus du 12 janvier au 8 février 2022) étaient encore attendues à Besançon… Nous avons posé la question à Serge Couësmes, président de l'Union des commerçants.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -1.61
ciel dégagé
le 19/01 à 3h00
Vent
1.25 m/s
Pression
1032 hPa
Humidité
100 %

Sondage