Alerte Témoin

Le téléphérique imaginé par Besançon Métropole 2020 n'est pas "une simple desserte de la Citadelle"

Publié le 15/09/2019 - 15:00
Mis à jour le 16/09/2019 - 10:55

Alexandra Cordier, référente de La République En Marche dans le Doubs et membre du collectif Besançon Métropole 2020, formulait en juin dernier trois propositions dans le cadre de sa candidature à l'investiture LREM. Ce 12 septembre 2019, elle a tenu a éclaircir le projet de téléphérique proposé par le collectif.

Besancon, ville
Besançon ©Alexane Alfaro

La référente de 36 ans précise que ce projet "n'est pas une simple desserte de la Citadelle proposée dans le passé". Pour rappel, le projet d'aménagement de l'accès à la Citadelle de Besançon a été plusieurs fois mis sur la table et cela notamment à l'approche des élections municipales. Un téléphérique avait été évoqué dans le programme de Jacques Grosperrin en 2014. Ce dernier souhaitait un téléphérique qui relierait  "les Prés-de-Vaux à l’arrière de la citadelle".

"Un projet plus ambitieux"

Selon Alexandra Cordier, le projet proposé est "beaucoup plus ambitieux". "Plus qu’un projet touristique, ce téléphérique vise à redynamiser le centre-ville en proposant une alternative aux embouteillages de la Côte de Morre et de Micropolis pour les automobilistes qui viennent du plateau (Saône, Ornans, Pontarlier, la Suisse)".

Ainsi, la ligne imaginée par le collectif mesurerait "3,5 km" et permettrait de relier deux parkings relais en moins de 10 minutes : "un nouveau situé à La Vèze et celui existant de Chamars, situé aux portes de la future Cité Saint-Jacques", précise la référente. Une station intermédiaire pourrait à la fois "desservir la Citadelle et être un départ de randonnées et de VTT dans les collines de Besançon", nous précise-t-on.

Coût du projet ? 50 millions d'euros. La même somme avait été envisagée dans le programme de Jacques Grosperrin pour les municipales en 2014. Il envisageait que ce téléphérique soit  financé pour "la moitié à la charge de la Ville et de l’agglomération". Le collectif, lui, précise que ce montant sera financé "sans augmentation d'impôts" : "il appartiendra aux élus de Grand Besançon Métropole d’en évaluer la pertinence et la faisabilité", conclut la référente.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

municipales 2020 Besançon

Vivez en direct le conseil municipal d’installation

Diaporama • L'heure est historique pour Besançon. Après trois mandats et 19 ans à la tête de Besançon, Jean-Louis Fousseret va laisser son siège à la première femme-maire de Besançon qui sera également la toute première maire écologiste. Après le rappel des résultats, les  55 nouveaux conseillers municipaux éliront ensuite Mme la Maire.

Anne Vignot : « Besançon est entrée dans les grandes villes qui ont pris l’option de la transition »

Entretien • Elue maire de Besançon, Anne Vignot revient sur sa victoire au second tour de l'élection municipale. Dans un style bien à elle, s'éloignant volontairement des clichés traditionnels des "hommes politiques", elle souhaite avancer rapidement et sûrement sur plusieurs dossiers : la gestion post-crise, la relance économique ou encore la rentrée scolaire. Rencontre. 

Besançon se réveille en vert : Anne Vignot l’emporte de 566 voix

Première écologiste et première femme maire de Besançon.  Anne Vignot a remporté d'une courte tête à 566 voix la mairie de Besançon avec 43,83% des suffrages, dimanche, devant le candidat LR Ludovic Fagaut (41,61% 10.579 voix) et le marcheur Eric Alauzet (14,55% 3.700 voix). L'abstention frôle les 61 %  

Politique

Ludovic Fagaut appelle l’adjoint à la sécurité à « endosser le costume »

"L’insécurité ne doit pas devenir la norme..."  Suite aux récentes violences et incivilités dans le secteur de la Cité des Arts, le leader de l'opposition au conseil municipal de Besançon, le LR Ludovic Fagaut, appelle dans un communiqué Benoit Cyprinani à endosser le costume d'adjoint à la sécurité.

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Macron débloque 10 millions d’euros pour les policiers travaillant la nuit

Au cours d'une visite surprise dans un commissariat parisien dans la soirée du lundi 27 juillet 2020, Emmanuel Macron a annoncé le versement d'une "indemnité spécifique" pour les policiers travaillant de nuit, pour un montant total de 10 millions d'euros. Il s'agit d'une des revendications exprimées par les syndicats de police lors de leur rencontre avec le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, le 20 juillet.

Climat : des mesures concrètes au menu du Conseil de défense écologique

La Convention citoyenne pour le climat trouve un début de traduction concrète : avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé lundi 27 juillet 202 de premières mesures "réglementaires" inspirées des propositions des 150 citoyens à l'issue du Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, mais jugées timorées par les écologistes et des ONG.

« Concerts debouts » : plus de 1.500 structures signent une lettre ouverte au gouvernement

Depuis le 17 mars dernier, les festivals, les salles de concerts et de spectacles sont toujours fermés au public. Aujourd'hui, personne ne sait quand ils pourront rouvrir, le gouvernement reste vague sur ce sujet. Plusieurs dizaines de milliers d'emplois sont menacés. 1.500 structures et artistes ont signé une lettre ouverte au gouvernement pour demander "des perspectives claires et cohérentes en vue de la réouverture des salles de concerts".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     16.76
    ciel dégagé
    le 08/08 à 3h00
    Vent
    1.08 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    89 %

    Sondage