Le point sur la 4e journée de mobilisation des gilets jaunes dans le Doubs

Publié le 20/11/2018 - 17:23
Mis à jour le 21/11/2018 - 07:37

Dernière mise à jour à 18h15 • Mardi 20 novembre 2018 est la quatrième journée de mobilisation des gilets jaunes en France, y compris à Besançon et dans le Doubs. Plusieurs actions ont été mises en place depuis 6 heures ce matin.

A Besançon

Ils étaient une vingtaine à 6 heures.

À 9h15, ils sont une soixantaine de gilets jaunes à bloquer les allées et venues des camions du secteur de la grande distribution devant l'entreprise Easydis Casino.

"Ca y est, les automobilistes nous ont vus, ils nous connaissent, mais nous n'avons plus assez d'impact, on a voulu relever le niveau en bloquant une entreprise", nous explique Jonathan S., un gilet jaune.

Ce matin, à Easydis Casino, "les petites entreprises, les petits commerces peuvent venir pour s'approvisionner, mais nous ne laissons ni entrer ni sortir les camions de grande distribution", ajoute-t-il.

Le préfet du Doubs a été prévenu de ce blocage. "On devrait bientôt voir arriver des CRS", suppose le manifestant.

Peu après 10 heures, la police a mis un terme au blocage dans le calme. Un cordon de sécurité est placé pour empêcher les manifestants de reconstruire le barrage.

A 18 heures, des gilets jaunes qui étaient à l'entreprise Easydis Casino puis à Saint Vit sont au péage de Chemaudin pour la gratuité des passages.

A Autechaux

Sur l'A36, les gilets jaunes font une péage gratuit.

A Saint-Vit

Les gilets jaunes qui étaient devant Easydis ce matin se sont rendus à Saint-Vit au quai de chargement du Super U en milieu de journée. Toutes les demi heures, un camion sort du dépôt. Les gendarmes sont sur place. Tout le monde est calme.

Ailleurs en Franche-Comté

En Haute-Saône

Quelques rassemblements, de moindre importance, ont lieu depuis le début de la matinée à Luxeuil-les-Bains, Lure et Arc-les-Gray, sans gêne particulière à la circulation.

Des tentatives de perturbations ont eu lieu à Vesoul avec un rassemblement au rond-point de l’intersection de la RD13 et de la RD457, qui a été dispersé par les forces de l’ordre.

Le Préfet de la Haute-Saône rappelle que toute manifestation qui a lieu sans avoir été déclarée et qui est susceptible de troubler l’ordre public, devient un attroupement et peut être dispersée. En cas de non-respect de l’ordre de dispersion par les participants, des sanctions pénales d’un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende sont encourues.

Le point en Haute Saône à 17h :

Les points de perturbations de la journée du 20 novembre en Haute-Saône, notamment à Vesoul et à Lure, sont dispersés ou en cours de dispersion. Une vingtaine de tracteurs ont pris part aux actions qui ont mobilisé un nombre sensiblement plus réduit de participants. Aucun incident particulier n’a eu lieu grâce au professionnalisme des forces de police et de gendarmerie, renforcées par des gendarmes mobiles. Une des instigatrices de ces manifestations illégales a été interpellée à Vesoul en vue de suites judiciaires. Les usagers de la route sont appelés à rester particulièrement prudents.

Dans le Territoire de Belfort

A 17h50 : Manifestation sur la N1019 au niveau de Morvillars. Il s'agit d'un barrage filtrant prévu jusqu'à 20 heures.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

gilets jaunes

Les Gilets Jaunes de retour à Besançon

Ils sont toujours là et ils l’ont à nouveau chanté. Moins d’une semaine après le déconfinement, les Gilets Jaunes ont décidé de poursuivre leur mobilisation ce matin à Chalezeule et en début d’après-midi eu centre-ville de Besançon en soutien aux « premiers de corvée »

Entre 600 et 1.000 manifestants marchent pour le climat à Besançon. Des Gilets Jaunes aux Livres dans la Boucle

"appel à la mobilisation générale" • Entre 600 manifestants et 1.000 manifestants selon la CFDT étaient au rendre-vous de la marche d’Alternatiba ANV (action non violente) Cop 21 au départ du parc Micaud à Besançon. Direction la place Flore pour rejoindre les Gilets Jaunes avec un Die In (mourir sur place). La marche devrait rejoindre les Vaîtes vers 17h avec un village des alternatives en parallèle de la Guinguette des Vaîtes mais le rassemblement s’est scindé. Une centaine de gilets jaunes a décidé de se rendre au centre-ville pour rejoindre les « Livres dans le Boucle ». La majorité des marcheurs climatique se sont dirigés en direction des Vaites.

Départ de la présidente de l’UCB : “Un centre-ville ne fonctionne que s’il a des clients. C’est à nous de le faire vivre…”

Après un peu plus de deux ans passés à la tête de l’Union des Commerçants de Besançon (UCB), nous sommes revenus sur les temps forts de la présidence de Cécile Girardet ce mois de septembre 2019. Plus qu’un bilan, c’est aussi un «coup de gueule» que la présidente a souhaité pousser suite aux mobilisations des Gilets Jaunes…

Social

Semaine du bien-être : zoom sur une masseuse bisontine…

Le bien-être au travail prend une part de plus en plus importante au sein des entreprises. Celles-ci cherchent à réduire les risques psychosociaux mais aussi à agir sur la motivation de leurs équipes. Pour y parvenir, les entreprises peuvent faire appel à des professionnels. En vue de la semaine du bien-être en entreprise du 17 au 21 juin 2024, zoom sur une bisontine actrice de cette nouvelle politique d’entreprise avec ses massages assis.

La Convergence des services publics lance une pétition contre les inégalités de santé

La Convergence nationale des services publics lance la pétition ''En finir avec tous les restes à charge'' face aux récentes réformes de la sécurité sociale. Une proposition soutenue et relayée par la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité et le Comité de vigilance 70.

1er mai : quel est le programme des manifestations en Bourgogne Franche-Comté ?

Comme le veut la tradition syndicale, des manifestations sont organisées partout en France la 1er mai 2024, jour de la Fête du travail, suite à l'appel de l’intersyndicale CGT, Solidaires, FO, FSU. Quel est le programme des manifestations en Bourgogne Franche-Comté ? Réponses…

Centre hospitalier de Novillars : l’intersyndicale appelle à la grève le 2 mai

C’en est trop pour les syndicats CGT et SUD qui se mobiliseront le 2 mai 2024 devant la maison d’accueil spécialisée pour adultes handicapés à Novillars. En cause ? Deux suppressions de postes infirmiers qui aggravent "le déficit infirmier" déjà en place ainsi que le "gel de lits" et une augmentation des contrats à durée déterminée…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.67
pluie modérée
le 18/05 à 18h00
Vent
1.27 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
70 %