Les nouveaux défis de santé en région

Publié le 30/01/2013 - 07:30
Mis à jour le 30/01/2013 - 09:00

L'Agence régionale de santé (ARS) a tenu, hier, sa traditionnelle cérémonie des voeux et présenté ses défis à venir. Comme le déploiement de la télémédecine ou la mise en place des parcours et des contrats locaux de santé.

2013 en vue

PUBLICITÉ

Comme l’a d’abord rappelé Sylve Mansion, directrice de l’ARS Franche-Comté, « voilà maintenant trois ans que les agences régionales de santé ont vu le jour. » Celle de Franche-Comté semble s’être « bien installée dans le paysage local », d’après elle.
L’objectif demeure depuis toujours le même : « permettre un accès à des soins de qualité pour tous et à un coût soutenable. »

De l’adoption à l’application du projet régional de santé

En région, l’année 2012 aura surtout été marquée par l’adoption du projet régional de santé, arrêté le 28 février. Le schéma régional d’organisation des soins a également eu un rôle majeur. C’est lui « qui doit permettre de développer, demain, une approche régionale et non plus dépendante de chaque établissement de santé. » Un point auquel Sylvie Mansion a dit tenir.

Elle a par ailleurs insisté sur la place et le rôle de l’hôpital public, qui ont aussi faits l’objet d’importants travaux en 2012. La directrice de l’ARS a salué à ce titre, entre autres, la création du centre hospitalier intercommunal de Haute-Comté (qui réunit les établissements de Pontarlier, Mouthe et Noseroy ainsi que l’EHPAD de Levier).

Vers un maillage territorial plus efficace

Les problèmes de démographie médicale à venir ont aussi été au coeur des préoccupations. À travers notamment le développement des maisons médicales, regroupant plusieurs professionnels de santé, et le recours à davantage de télémédecine.

« Le pari étant d’avoir un maillage territorial plus efficace, de permettre le maintien à domicile des personnes âgées et de ne plus avoir recours systématiquement aux structures hospitalières », a souligné Sylvie Mansion.

Un déficit réduit

Côté budgétaire, la directrice de l’ARS s’est également félicitée de la diminution du déficit régional cumulé des établissements de soins, « ramené à environ 10 millions d’euros, un peu plus faible qu’en 2011. »

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

100 000 DMP ouverts dans le Doubs : et vous ?

100 000 DMP ouverts dans le Doubs : et vous ?

Au 17 juin 2019, un Doubien sur cinq a créé son Dossier Médical Partagé, ce « carnet médical en ligne ». Ouvrable en quelques minutes par internet ou en pharmacie, il facilite les diagnostics et ordonnances des médecins et autres professionnels de santé.  Ces derniers nous expliquent ses avantages...

Projet de loi santé : Martial Bourquin dépose des amendements pour lutter contre les déserts médicaux

Projet de loi santé : Martial Bourquin dépose des amendements pour lutter contre les déserts médicaux

Dans le cadre du projet de loi Organisation du système de santé e, débat actuellement au Sénat, le PS Martial Bourquin a déposé des amendements visant à lutter contre les déserts médicaux et propose le conventionnement sélectif  ou "territorialisé" des médecins libéraux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 27.51
ciel dégagé
le 19/06 à 9h00
Vent
5.56 m/s
Pression
1011.87 hPa
Humidité
57 %

Sondage