L'hôpital de Pontarlier dément les rumeurs circulant sur les réseaux sociaux

Publié le 19/03/2020 - 16:10
Mis à jour le 20/03/2020 - 17:00

La direction du Centre Hospitalier Intercommunal de Haute-Comté a souhaité s'exprimer ce 19 mars 2020 suite à de fausses informations circulant sur les réseaux sociaux.

hopital-pontarlier.jpg
© hôpital de Pontarlier ©

"Le Centre Hospitalier Intercommunal de Haute-Comté tient à démentir les rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux à ce jour, concernant la saturation de nos services d'urgences.

Actuellement des cas de COVID-19 ont bien été dépistés sur notre territoire du Haut-Doubs.

L'activité a diminué de moitié sur notre service des urgences, grâce à l'excellente organisation de la médecine de ville en soutien au Centre Hospitalier, et au civisme des usagers qui ne se rendent plus aux urgences.

Le CHI de Haute-Comté se conforme aux recommandations du Ministère de la Santé afin de garantir la qualité et la sécurité des soins. Cette organisation est réévaluée en fonction de l'évolution de cette crise sanitaire.Le CHI de Haute-Comté demande de ne pas commenter, et fait appel au sens des responsabilités et au civisme de chacun, l'établissement se réservant le droit de réagir par voie de justice à tout propos diffamatoire."

(communiqué de presse)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19: le vaccin Moderna dans la dernière ligne droite

Le laboratoire américain Moderna va déposer lundi 30 novembre 2020 des demandes d'autorisations de son vaccin contre le Covid-19 aux Etats-Unis et en Europe, faisant de plus en plus miroiter de premières vaccinations possibles dès le mois de décembre face à une pandémie toujours en pleine expansion.

Covid-19 : une lente décrue en Bourgogne Franche-Comté

2e vague • Le pic de la seconde vague a été plus élevé cet automne par rapport au printemps 2020 en Bourgogne Franche-Comté avec 1.899 personnes hospitalisées le 23 novembre pour des formes graves du Coronavirus contre 1.380 le 17 avril 2020. Dimanche, on dénombrait toujours plus de 1.700 patients hospitalisés dans la région qui reste dans une situation sanitaire "fragile" selon l'agence régionale de Santé.

Santé

Ski : le président de la station de Métabief préfère penser aux soignants qu’aux loisirs

Jean Castex, le Premier ministre avait confirmé l'ouverture des stations de ski, mais la fermeture des remontées mécaniques après l'allocution du chef de l'État le 24 novembre dernier. Après l'arrivée des premiers flocons dans le Doubs le 1er décembre 2020, nous avons contacté Philippe Alpy, président du syndicat mixte du Mont d'Or, vice-président du département et maire de Frasne pour connaître son avis sur le sujet...

Skier à l’étranger ? Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives »

Y’aura-t-il des mesures contraignantes pour empêcher les Français d’aller skier à l’étranger? “S’il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français” et pour “ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France”, a lancé le président Macron ce mardi 1er décembre lors d’une conférence de presse, en marge d’une visite du Premier ministre belge Alexander de Croo.

Covid-19 : une lente décrue en Bourgogne Franche-Comté

2e vague • Le pic de la seconde vague a été plus élevé cet automne par rapport au printemps 2020 en Bourgogne Franche-Comté avec 1.899 personnes hospitalisées le 23 novembre pour des formes graves du Coronavirus contre 1.380 le 17 avril 2020. Dimanche, on dénombrait toujours plus de 1.700 patients hospitalisés dans la région qui reste dans une situation sanitaire "fragile" selon l'agence régionale de Santé.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.66
légère pluie
le 04/12 à 3h00
Vent
4.13 m/s
Pression
986 hPa
Humidité
67 %

Sondage