Alerte Témoin

Melissa Nourry : "Regarder l'élection de Miss France était un rendez-vous incontournable quand j'étais petite"

Publié le 30/11/2016 - 16:15
Mis à jour le 08/02/2019 - 09:36

Vous l'avez vue quand elle a été élue Miss Doubs 2016, vous l'avez revue élue Miss Franche-Comté 2016 en octobre dernier et dernièrement, aux côtés de la robe régionale qu'elle portera à l'élection de Miss France 2017 le 17 décembre prochain… Nous avons rencontré Melissa Nourry pour qu'elle nous raconte sa jeune vie et ses secrets de beauté…

PORTRAIT DE LA SEMAINE

Carte d'identité

  • Melissa Nourry
  • Née le 30 août 1996
  • Née à Alès
  • Vit à Pirey (près de Besançon)
  • Célibataire
  • Métier-études : Miss Franche-Comté 2016 – étudiante en marketing agroalimentaire 
  • A suivre sur Facebook

Melissa Nourry est née d'une mère fonctionnaire et d'un père géologue à Alès. Elle a un frère, Arnaud, de 2 ans et deux jours son aîné. Lorsque Melissa a 8 mois, sa famille déménage à Besançon pour des raisons professionnelles. "Ma maman avait trouvé un job à la Dreal (directions régionales de l'environnement, de l'aménagement et du logement)", précise Melissa.

C'est ainsi que la famille Nourry se retrouve au cœur du quartier des Tilleroyes, dans une maison mitoyenne "super sympa, avec des voisins adorables, ma meilleure amie habitait à côté de chez moi, c'était une belle enfance !", se souvient-elle.

Une enfance "heureuse"  et une famille recomposée 

Quelques années plus tard, à l'âge de 4 ans, les parents de la jeune fille divorcent. Par la suite, sa maman rencontre Marc et ses deux filles, Lucie et Claire avec qui Melissa noue des liens forts. "On était une belle et grande fratrie, on s'entendait très bien, c'était vraiment sympa", souligne-t-elle. Puis une autre enfant naît de l'union de sa maman et de son beau-père, Marie, qui a aujourd'hui 13 ans. 

En dehors de l'école, Mélissa fait de la danse modern-jazz et essaie le théâtre. Au collège, elle pratique la gymnastique et le badminton. "J'ai en effet essayé par mal de choses", sourit-elle.

Melissa suit sa petite scolarité jusqu'au CE2, à l'école Jean Boichard aux Tilleroyes, puis le CM1 et le CM2 à l'école Saint-Exupéry à Pirey, elle fréquente ensuite le collège Camus à Besançon et enfin le lycée Ledoux. Après avoir eu son baccalauréat, elle suit une prépa BCPST (biologie, chimie, physique et sciences de la Terre) au lycée Victor Hugo. Aujourd'hui, Melissa est étudiante en école d'ingénieur à Montpellier. Un métier rêvé ? "Non pas encore, parce qu'il y a un champ de possibilité très large, entre le commercial et le marketing dans l'agroalimentaire, je me laisse le temps d'approfondir mes études pour savoir ce qui me plaît le plus", nous répond-elle. 

L'envie de se présenter à l'élection de Miss Doubs et Miss Franche-Comté

Depuis que Melissa est petite, elle suit l'émission annuelle de l'élection de Miss France à la télévision avec sa famille, mais sans penser qu'un jour elle tenterait sa chance. "C'était un rendez-vous incontournable, mais je ne me disais pas que j'allais me présenter quand je serai grande", souligne Mélissa.

Et un jour, une amie lui suggère de se présenter au casting à Besançon, en lui précisant que le couturier (Romuald Bertrand) était "super sympa". "Je me suis alors dit : qui ne tente rien n'a rien donc je me suis présentée au casting en 2012. Romulad Bertrand m'avait prise sous son aile donc j'ai baigné un peu dans ce monde-là, des jolies robes, des paillettes, et en plus on faisait des choses pour de bonnes causes, des associations, etc.", nous raconte-t-elle. Ensuite, Melissa a rencontré plusieurs Miss départementales, régionales y compris Alizée Vannier (Miss Franche-Comté 2015). "On est devenue proches et j'ai suivi un peu son année et je me suis dit que ce serait dommage de ne pas tester, ça avait l'air super !", précise la jeune femme.

Melissa devient dans un premier temps Miss Doubs 2016 en mai dernier puis Miss Franche-Comté 2016 le 23 octobre. 

"Ce que j'aime, ce sont les rencontres"

Dans la fonction de Miss, Melissa aime particulièrement les rencontres. "On fait des rencontres qu'on n’aurait jamais faites si on ne s'était pas présentées, je pense notamment aux autres candidates des élections avec qui j'ai noué de belles amitiés, on participe à des événements dont on ne soupçonnerait pas l'existence, j'aime aussi faire briller des yeux des petites filles", sourit-elle. De plus, Melissa a trouvé un stage en entreprise dans le cadre de ses études grâce à ses rencontres dans le milieu. "C'est agréable de se dire que grâce à ça, on rencontre de belles personnes", souligne la jeune Miss. 

Élue, pas élue… 

Si Mélissa remporte le concours de Miss France (17 décembre 2016 à Montpellier), "je fonce", nous dit-elle. Dans le cas contraire, elle continuera ses études à Montpellier et "je reprendrai ma vie normale avec des week-ends en Franche-Comté pour assurer ma fonction de Miss régionale"

Un secret de beauté ? 

Même si Melissa Nourry est jeune avec un teint frais, un beau sourire et des cheveux longs et soyeux, elle pense à faire "plein de petites choses" pour prendre soin d'elle. "Je me démaquille correctement tous les soirs, j'hydrate bien ma peau… J'ai toujours un stick de baume pour les lèvres avec moi parce que j'ai les lèvres sèches. Pour mes cheveux, je fais un soin à chaque shampooing et j'essaie de ne pas abuser de fer à lisser et encore une fois, il faut bien s'hydrater", conseille-t-elle. "En fait, s'hydrater c'est aussi boire de l'eau régulièrement dans la journée et ne pas trop s'exposer au soleil. Ce sont des choses toutes bêtes, mais mises bout à bout, ça fait la différence". 

PORTRAIT CHINOIS 

  • Quelle est la première chose que vous faites le matin en vous levant ? "Boire un verre d'eau."
  • Votre ou vos livres de chevet ? "Je n'ai pas trop le temps de lire, mais j'écoute de la musique et en ce moment, j'écoute Twenty one Pilots – House of gold."
  • Votre plat préféré ? "Les lasagnes."
  • Votre boisson préférée ? "Le jus d'abricot et le jus de poire."
  • Votre péché mignon ? "Le chocolat noir."
  • Votre couleur préférée ? "Le blanc."
  • Si la réincarnation existait, en quoi ou qui voudriez-vous vous réincarner ? "Ne chat ou en oiseau."
  • Quelle est votre principale qualité ? "Naturelle et simple."
  • Votre principal défaut ? "Impatiente, mais je prends sur moi."
  • Pratiquez-vous un sport ? "Je vais me remettre au badminton."
  • Votre animal préféré ? "J'adore les animaux en général, mais là je dirais le renard."
  • Plutôt tram, bus, à pied, voiture ou vélo ? "À pied et en bus."
  • Votre lieu préféré à Besançon ? "La gare d'eau."
  • En Franche-Comté ? "Il y en a plein… mais j'adore les sources et les lacs."
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

portrait de la semaine

Il est incollable sur la fête foraine de la Foire Comtoise de Besançon !

Il sait absolument tout sur la fête foraine de la Foire Comtoise à Micropolis Besançon  ! Grand passionné du milieu forain, mais aussi de maquettes en Légo, Maxime a créé en 2012 une page Facebook dédiée à la foire comtoise qui compte près de 3.500 fans. Aujourd'hui âgé de 22 ans, il sait avant tout le monde quelles attractions seront à la foire et connait sur le bout des doigts les spécificités des manèges. Présent tous les jours dans les allées de la fête foraine durant le montage, nous avons rencontré Maxime… 

Mathilde Klinguer, Miss Franche-Comté 2017 : « l’élection des Miss n’est pas qu’un concours de beauté, c’est être ambassadrice »

À quelques jours de l'élection de Miss France ce samedi 16 décembre à Châteauroux, nous vous dévoilons la personnalité de Mathilde Klinguer, Miss Franche-Comté 2017 figurant parmi les favorites pour le titre de Miss France 2018. C'est le portrait du mois de décembre... 

Portrait chinois de Mathilde Klinguer, Miss Franche-Comté 2017 from maCommune.info on Vimeo.

Rencontre avec le champion de moto Vincent Philippe à quelques jours du Bol d’Or…

À quelques jours de la 81e édition du Bol d'Or 2017 ces 15, 16 et 17 septembre sur le célèbre circuit Paul Ricard, Vincent Philippe s'est arrêté à Besançon pour la projection en avant-première à la Rodia de "I want to be a champion". Ce film retraçant le parcours du champion de moto endurance sera diffusé au Bol d'Or, sur les chaînes télévisées, dans les concessions Suzuki fin septembre et sur les réseaux sociaux.

Société

Bilan de la délinquance en 2019 en France : une hausse des cambriolages en Bourgogne Franche-Comté

Le Service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMSI) a publié mercredi 30 septembre 2020 sa 4e édition du bilan statistique "Insécurité et délinquance" pour l’année 2019, dans un contexte exceptionnel : la sortie prévue initialement le 31 mars 2020 en a été décalée suite à la crise sanitaire liée au Covid-19 alors que, de manière inédite, un tableau de bord hebdomadaire de la délinquance enregistrée par la police et la gendarmerie a été publié pendant la période du confinement.

Marche sur l’aéroport de Dole-Tavaux le 3 octobre pour « dénoncer les subventions massives accordées au secteur aérien »

Ce samedi 3 octobre, Alternatiba et ANV-COP21 invitent à marcher sur tous les aéroports français, "avec détermination et non-violence", pour "dénoncer les subventions massives accordées au secteur aérien et demander la reconversion de ces activités, en solidarité avec les salarié.es qui subissent une crise sociale due à des mauvais choix politiques." En Franche-comté, le rendez-vous est donné à 10 heures devant l'aéroport de Dole-Tavaux.

Les jeunes pointés du doigt dans l’épidémie de Covid : le message du préfet du Doubs

En septembre, mois de rentrée universitaire et du retour des soirées étudiantes, les jeunes ont été pointés du doigt et jugés comme co-responsables de l'augmentation de cas positifs à la Covid-19 à Besançon comme dans de nombreuses villes de France. Le préfet du Doubs Joël Mathurin a un message pour eux…

Elevages de visons interdits « sous cinq ans » : un élevage concerné en Franche-Comté

En plus de la prochaine interdiction de la présentation d'animaux sauvages dans les cirques, la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili a annoncé mardi 29 septembre la fin de l'élevage de visons pour la fourrure d'ici 2025. Des décisions très attendues depuis des décennies par tous les défenseurs des animaux. En Franche-Comté, un élevage en Haute-Saône est concerné.

Rassemblements amicaux et familiaux : les conseils du préfet du Doubs

COVID-19 • Depuis lundi 28 septembre 2020, les rassemblements privés de plus de 30 personnes sont interdits, ce qui n'empêche pas les petits repas en famille et les apéros entre amis qui peuvent eux aussi être des sources de propagation de la Covid-19. Entre "bulles sociales" et rencontres rares avec des personnes, le préfet du Doubs donne ses conseils. Il évoque également la présence des personnes fragiles en réunion familiale…

Sondage – Malgré l’épidémie de Covid-19 et les mesures sanitaires, allez-vous au cinéma, voir des spectacles et des concerts en Bourgogne Franche-Comté ?

Les cinémas, les théâtres et quelques salles de concerts sont ouverts au public en respectant des protocoles sanitaires strictes. Malgré tout cela, allez-vous au cinéma, voir des spectacles ou des concerts ? C'est notre sondage de la semaine.

Doubs : rassemblements de plus de 30 personnes interdits à partir de ce lundi

Suite aux annonces du ministre de la Santé Olivier Véran jeudi 24 septembre, le préfet du Doubs Joël Mathurin publie un nouveau décret ce lundi 28 septembre 2020 interdisant notamment les rassemblements de plus de 30 personnes dans le cercle privé. Le port du masque devient obligatoire dans les centres-ville de six communes supplémentaires du département.

Victime d'une cyber-attaque, Besançon appelle à la "vigilance"

Attention aux courriels d'hameçonnage ! •

Le 4 septembre dernier 2020, les infrastructures informatiques de Grand Besançon Métropole, de la Ville et du Centre Communal d’Action Sociale de Besançon, ont fait l’objet d’une cyber-attaque, qui a touché par ailleurs plusieurs collectivités et administrations en France. Une cyber-attaque qui a conduit la maire, Anne Vignot (EELV) à appeler à se montrer "particulièrement vigilant" concernant d'éventuels "mails piégés" envoyés par ces collectivités.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.95
peu nuageux
le 30/09 à 21h00
Vent
1.29 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
95 %

Sondage