Municipale 2020 : Karim Bouhassoun a déposé sa liste et sera bien sur la ligne de départ…

Publié le 12/02/2020 - 14:49
Mis à jour le 13/02/2020 - 08:31

Le candidat du mouvement Bisontines-Bisontins a annoncé lundi 10 février 2020 le dépôt de sa liste de 57 noms à la préfecture du Doubs. Karim Bouhassoun met donc fin aux rumeurs qui le voyaient jeter l'éponge…

Les candidats aux élections municipales françaises pouvaient dès le 10 février déposer leur liste de 57 noms à la préfecture du Doubs. La date limite étant le 27 février. Karim Bouhassoun est donc l'un des premiers candidats à avoir officiellement déposer sa liste.

Ce jour important dans une campagne était également l'occasion pour ce candidat de présenter quelques membres de sa liste dont :

Françoise Leroy, 60 ans, 2e de la liste et engagée dans le mouvement Bisontines-Bisontins depuis le début. Issue du quartier centre-ville, elle est décorée de la Légion d'honneur et travaille depuis 30 ans dans l'économie sociale et solidaire.

Gilles Vieille-Marchiset, 52 ans, 3e de la liste, habitant au centre-ville. Professeur d'université et sociologue spécialiste des questions de l'éducation, du sport et de la démocratie locale, il est engagé avec Karim Bouhassoun depuis le début du mouvement en septembre 2018. Il est également porte-parole du mouvement.

Annick Avanzi, 62 ans, 8e de la liste, habitante dans le quartier des Cras. Retraitée (banque), très active dans diverses associations, elle a rejoint Bisontines-Bisontins dès son lancement.

Anne Giraut, 55 ans, 10e de la liste, vit au centre-ville. Elle a travaillé de nombreuses années dans la réinsertion professionnelle. Aujourd'hui, souffrant d'une maladie qui l'handicape à 80%, elle s'est engagée dès le début du mouvement notamment pour la défense des personnes en situation de handicap et l'accessibilité.

Enzo Formentini, 19 ans (benjamin de la liste), 21e de la liste. Il travaille dans la vente.

Alain Arbey, 72 ans (doyen de la liste), 45e de la liste, vit dans le quartier des Vaîtes. Il est retraitée (banque) et est engagé avec Bisontines-Bisontins depuis le début.

Infos +

  • Karim Bouhassoun présentera l'intégralité de sa liste lundi 17 février à la MJC de Palente.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

municipales 2020 Besançon

Vivez en direct le conseil municipal d’installation

Diaporama • L'heure est historique pour Besançon. Après trois mandats et 19 ans à la tête de Besançon, Jean-Louis Fousseret va laisser son siège à la première femme-maire de Besançon qui sera également la toute première maire écologiste. Après le rappel des résultats, les  55 nouveaux conseillers municipaux éliront ensuite Mme la Maire.

Anne Vignot : « Besançon est entrée dans les grandes villes qui ont pris l’option de la transition »

Entretien • Elue maire de Besançon, Anne Vignot revient sur sa victoire au second tour de l'élection municipale. Dans un style bien à elle, s'éloignant volontairement des clichés traditionnels des "hommes politiques", elle souhaite avancer rapidement et sûrement sur plusieurs dossiers : la gestion post-crise, la relance économique ou encore la rentrée scolaire. Rencontre. 

Besançon se réveille en vert : Anne Vignot l’emporte de 566 voix

Première écologiste et première femme maire de Besançon.  Anne Vignot a remporté d'une courte tête à 566 voix la mairie de Besançon avec 43,83% des suffrages, dimanche, devant le candidat LR Ludovic Fagaut (41,61% 10.579 voix) et le marcheur Eric Alauzet (14,55% 3.700 voix). L'abstention frôle les 61 %  

Politique

Ludovic Fagaut : « Madame le Maire doit revoir sa façon de fonctionner »

Ludovic Fagaut, chef de file de l'opposition (Les Républicains, centre) au conseil municipal de Besançon, entouré de son équipe, a présenté ses vœux à la population lors d'une conférence de presse ce mardi 26 janvier. Il en a profité pour reparler de la "méthode" de la majorité d'Anne Vignot et des projets qu'il porte avec son équipe de Besançon maintenant.

Le Rassemblement national de Bourgogne Franche-Comté s’insurge contre la situation actuelle des apprentis d’origine française…

Après une l'affaire médiatisée de Laye Fodé Traoré, l'apprenti pour lequel le boulanger bisontin Stéphane Ravaclay a mené une grève de la faim, Julien Odoul, Jacques Ricciardetti (élus RN) tiennent à s'exprimer dans un communiqué de presse commun ce mois de janvier 2021.

Davos: pandémie, « virus des inégalités » et rebond chinois au menu

Le Forum économique mondial, qui abandonne cette année les neiges de Davos au profit d'un format complètement virtuel, s'est ouvert lundi 25 janvier 2021 avec le discours du président chinois Xi Jinping, dont le pays semble avoir tourné la page du coronavirus, sur le plan économique du moins. Plus tard dans la journée, la présidente de la BCE Christine Lagarde débattra, aux côtés du ministre français de l'Economie Bruno Le Maire, de son homologue allemand Peter Altmaier et du PDG de Goldman Sachs, de la manière de "restaurer la croissance économique".

Un troisième confinement inéluctable ?

Semaine cruciale •

"Il faudra probablement aller vers un confinement" dont les conditions relèvent d'une "décision politique", pour faire face aux variants du coronavirus qui "changent complètement la donne" sanitaire en France, a déclaré dimanche le président du conseil scientifique Jean-François Delfraissy. L'Élysée a fait savoir dimanche soir que la décision serait prise mercredi en fonction des chiffres et des dernières données sur les différents variants.

Castex n’a « jamais été convaincu » par la création d' »immenses régions »

À l'occasion d'un déplacement en Alsace samedi 23 janvier 2021, le Premier ministre Jean Castex a dit n'avoir "jamais été convaincu" par la création d'"immenses régions", qui ne répondent pas "aux besoins grandissants" de proximité. Ce qui n'a pas manqué de réjouir le fédéraliste bisontin Jean-Philippe Allenbach du Mouvement Franche-Comté

« Mise en difficulté par la crise sanitaire, la culture ne doit pas devenir l’enjeu de polémiques stériles » selon Marie-Guite Dufay

Interpellée sur les lieux culturels par François Sauvadet, président du département de la Côte-d'Or et président de l'opposition de droite à la Région, la présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay, lui répond dans un communiqué ce mercredi 20 janvier.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.22
couvert
le 26/01 à 18h00
Vent
0.93 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
98 %

Sondage