Alerte Témoin

Municipale 2020 en Bourgogne Franche-Comté : les Travaux publics s'adressent aux candidats…

Publié le 23/02/2020 - 08:51
Mis à jour le 21/02/2020 - 17:05

La Fédération Bourgogne Franche-Comté des Travaux publics appellent les élus sortants, qu'ils se présentent ou pas aux prochaines élections municipales, "de continuer à investir pour des réalisations d'infrastructure", dans un communiqué du 18 février 2020.

©Alexane Alfaro
©Alexane Alfaro

Communiqué :

"Les élections municipales qui se tiendront les 15 et 22 mars prochains constituent un enjeu majeur pour le secteur des Travaux Publics. En effet le carnet de commande de nos entreprises (11000 salariés en BFC) dépend pour grande partie de la volonté des décideurs économiques, notamment ceux issus du bloc communal de se positionner en tant que « gestionnaire patrimonial responsable » des infrastructures dont ils ont la charge.

Depuis déjà trois années, consécutivement à la réforme territoriale et à la montée en puissance des EPCI, les collectivités locales vertueuses se sont mises en ordre de marche pour auditer leur territoire, déterminer les besoins des communes, prioriser des actions, élaborer des budgets et engager des travaux...Conscients que les infrastructures constituent un enjeu majeur de compétitivité des territoires, les décideurs économiques s’emploient, au-delà de la nécessité d’entretenir leur patrimoine, à avoir une vision. La vision globale d’un aménagement moderne et intelligent du territoire.

Le lien entre le développement social et économique des territoires et la qualité des infrastructures est désormais établi et n’échappe à plus personne. Plus le territoire est facilitateur de « bien-être économique et social», plus celui-ci attire des citoyens, des services et de nouvelles entreprises.

Au-delà, les enjeux environnementaux ne sont pas à négliger. Bâtir un avenir meilleur ne pourra se faire sans investissements dans les infrastructures. Protéger les territoires existants, prévenir de futures catastrophes et réduire les gaspillages de ressources profiteront à l’ensemble de la société tout en créant les emplois de demain.

Redoutant un nouveau « trou d'air » après les élections de mars 2020, les professionnels des Travaux Publics demandent aux élus sortants, qu’ils ne se représentent ou pas, de continuer à investir pour des réalisations structurantes. Cela concerne bien sûr les routes et les rues, les ouvrages d’art, mais aussi l’éclairage public, les réseaux d’eau et d’assainissement, ainsi que plus généralement le cadre de vie de vos concitoyens.

On le sait, les élections municipales entraînent un fort ralentissement et une reprise tardive des travaux...

Investir aujourd’hui pour éviter de laisser aux générations à venir une dette grise, tel est le crédo porté par notre Fédération.

Notre territoire, ne l’empruntons-nous pas aux générations futures ?"

Signataires :

Frédéric Bonnefoy, président section départementale des Travaux publics 25

Vincent Martin, président de la FRTP BFC

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

municipales 2020 Besançon

Municipales : si un second tour ne se tient pas en juin, il faudra repartir à zéro !

Dans le cadre du vote des députés et sénateurs sur l'état d'urgence sanitaire, le parlement a acté le report du second tour des élections municipales "au plus tard en juin". Le dépôt de listes, éventuellement fusionnées, est repoussé à la date limite du 2 juin. En revanche, Pour les candidats élus dès le premier tour, le résultat est définitif.

Municipale Besançon : les réactions des neuf candidats

Premier tour • Les candidats plébiscités au premier tour (Anne Vignot, Ludovic Fagaut et Eric Alauzet) s'affronteront lors d'une triangulaire au second tour. Retour sur les premières réactions des neuf candidats après l'annonce des résultats ce dimanche 15 mars 2020. 

Economie

La Bourgogne Franche-Comté se mobilise pour son tourisme

Confinement • Qui dit confinement dit #restezChezVous. Le tourisme est un des premiers secteurs à pâtir de la crise sanitaire. Consciente de cette problématique, la région Bourgogne Franche-Comté a décidé de décliner un plan de soutien en trois axes : aide financière immédiate, information des professionnels et préparation d'un plan de relance.

Crise économique du coronavirus : BGE Franche-Comté s’engage auprès des Travailleurs indépendants

Dans le contexte sanitaire actuel et au vu des conséquences sur les petites entreprises suite au confinement entamé depuis le 17 mars 2020, le réseau BGE en lien avec Le Ministère du Travail a missionné les BGE sur les territoires pour qu’elles apportent aide et conseils aux travailleurs indépendants les plus fragiles.

Agriculture et Covid-19 : « il faut bâtir des filières locales équitables »

Suite à l’arrêt d’une grande partie de la restauration collective et commerciale hors domicile et l’interdiction d’un grand nombre de marchés, une forte augmentation des volumes des denrées alimentaires vendues par la grande distribution aux ménages a été constatée. La confédération paysanne s'inquiète.

Les techniciens d’Enedis mobilisés durant le confinement : déjà plus de 1.000 interventions

Comme lors de la mobilisation pour les aléas climatiques, les équipes d'Enedis (ex ERDF),  en charge du réseau et de la distribution d'électricité, sont sur le terrain. Sur les territoires Alsace et Franche-Comté, 350 salariés sont mobilisés dans le cadre du service essentiel, 24h/24 et sept jours sur sept.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.23
ciel dégagé
le 03/04 à 21h00
Vent
1.29 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
80 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune