Municipale 2020 en Bourgogne Franche-Comté : les Travaux publics s'adressent aux candidats…

Publié le 23/02/2020 - 08:51
Mis à jour le 21/02/2020 - 17:05

La Fédération Bourgogne Franche-Comté des Travaux publics appellent les élus sortants, qu'ils se présentent ou pas aux prochaines élections municipales, "de continuer à investir pour des réalisations d'infrastructure", dans un communiqué du 18 février 2020.

©Alexane Alfaro
©Alexane Alfaro

Communiqué :

"Les élections municipales qui se tiendront les 15 et 22 mars prochains constituent un enjeu majeur pour le secteur des Travaux Publics. En effet le carnet de commande de nos entreprises (11000 salariés en BFC) dépend pour grande partie de la volonté des décideurs économiques, notamment ceux issus du bloc communal de se positionner en tant que « gestionnaire patrimonial responsable » des infrastructures dont ils ont la charge.

Depuis déjà trois années, consécutivement à la réforme territoriale et à la montée en puissance des EPCI, les collectivités locales vertueuses se sont mises en ordre de marche pour auditer leur territoire, déterminer les besoins des communes, prioriser des actions, élaborer des budgets et engager des travaux...Conscients que les infrastructures constituent un enjeu majeur de compétitivité des territoires, les décideurs économiques s’emploient, au-delà de la nécessité d’entretenir leur patrimoine, à avoir une vision. La vision globale d’un aménagement moderne et intelligent du territoire.

Le lien entre le développement social et économique des territoires et la qualité des infrastructures est désormais établi et n’échappe à plus personne. Plus le territoire est facilitateur de « bien-être économique et social», plus celui-ci attire des citoyens, des services et de nouvelles entreprises.

Au-delà, les enjeux environnementaux ne sont pas à négliger. Bâtir un avenir meilleur ne pourra se faire sans investissements dans les infrastructures. Protéger les territoires existants, prévenir de futures catastrophes et réduire les gaspillages de ressources profiteront à l’ensemble de la société tout en créant les emplois de demain.

Redoutant un nouveau « trou d'air » après les élections de mars 2020, les professionnels des Travaux Publics demandent aux élus sortants, qu’ils ne se représentent ou pas, de continuer à investir pour des réalisations structurantes. Cela concerne bien sûr les routes et les rues, les ouvrages d’art, mais aussi l’éclairage public, les réseaux d’eau et d’assainissement, ainsi que plus généralement le cadre de vie de vos concitoyens.

On le sait, les élections municipales entraînent un fort ralentissement et une reprise tardive des travaux...

Investir aujourd’hui pour éviter de laisser aux générations à venir une dette grise, tel est le crédo porté par notre Fédération.

Notre territoire, ne l’empruntons-nous pas aux générations futures ?"

Signataires :

Frédéric Bonnefoy, président section départementale des Travaux publics 25

Vincent Martin, président de la FRTP BFC

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

municipales 2020 Besançon

Vivez en direct le conseil municipal d’installation

Diaporama • L'heure est historique pour Besançon. Après trois mandats et 19 ans à la tête de Besançon, Jean-Louis Fousseret va laisser son siège à la première femme-maire de Besançon qui sera également la toute première maire écologiste. Après le rappel des résultats, les  55 nouveaux conseillers municipaux éliront ensuite Mme la Maire.

Anne Vignot : « Besançon est entrée dans les grandes villes qui ont pris l’option de la transition »

Entretien • Elue maire de Besançon, Anne Vignot revient sur sa victoire au second tour de l'élection municipale. Dans un style bien à elle, s'éloignant volontairement des clichés traditionnels des "hommes politiques", elle souhaite avancer rapidement et sûrement sur plusieurs dossiers : la gestion post-crise, la relance économique ou encore la rentrée scolaire. Rencontre. 

Besançon se réveille en vert : Anne Vignot l’emporte de 566 voix

Première écologiste et première femme maire de Besançon.  Anne Vignot a remporté d'une courte tête à 566 voix la mairie de Besançon avec 43,83% des suffrages, dimanche, devant le candidat LR Ludovic Fagaut (41,61% 10.579 voix) et le marcheur Eric Alauzet (14,55% 3.700 voix). L'abstention frôle les 61 %  

Economie

Fraude à la carte bancaire et crise sanitaire : les consommateurs font toujours plus les frais de fraudes

Alors que les paiements par carte bancaire "sans contact" et par internet se sont imposés avec la crise sanitaire comme des mesures barrières pour freiner la progression de la Covid-19, l’UFC-Que Choisir rend publique une enquête exclusive qui montre que 30 % des fraudes ne sont pas remboursées par les banques. En conséquence, et devant le risque accru d’escroqueries, l’association saisit les pouvoirs publics pour obtenir enfin le plein respect des droits des consommateurs, apprend-on dans un communiqué du 22 octobre 2020.

L’opticien Atol s’installe pour la première fois dans le Grand Besançon !

PUBLI-INFO • Depuis mercredi 7 octobre 2020, un nouvel opticien s'est installé sur la zone commerciale Valentin sur une surface de 180 m2 : il s'agit d'Atol, mon opticien. Cette enseigne n'existait pas encore dans le Grand Besançon. Bertrand Andriot et son équipe vous accueillent et vous conseillent pour habiller vos yeux selon vos besoins et vos envies.

« France Relance » : quelles sont les premières entreprises retenues en Bourgogne-Franche-Comté ?

30 projets d'investissement productif • En visite ce jeudi 15 octobre 2020 à Dijon dans le cadre  du déploiement de "France Relance", Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance a salué les 30 premières entreprises de Bourgogne-Franche-Comté  lauréates du "Fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires". Les 30 projets représentent 20 millions d’euros de subventions d’État pour un total de 115 millions d’euros d’investissements dans la région.

L’aménagement des échéances fiscales et sociales pour les entreprises affectées par la crise sanitaire

Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des Comptes Publics, et Alain Griset, ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises, ont échangé mardi 13 octobre 2020 avec les acteurs économiques sur les différents dispositifs de soutien aux entreprises, notamment en matière d’échéances fiscales et sociales.

IP-IP, une nouvelle coop digitale des entrepreneur.es du numérique en Bourgogne Franche-Comté

Les Coopératives d’Activité et d’Emploi (CAE) de Bourgogne Franche-Comté lancent une nouvelle filière pour accompagner les porteurs de projets et les entrepreneur.es du secteur du numérique régional dans un cadre coopératif et sécurisant. Créer un collectif d’entrepreneur.es numériques réunis sous un label commun, c’est le pari des CAE de Bourgogne - Franche-Comté concrétisé par la naissance de la Coop digitale IP-IP. Avec pour objectif de leur permettre de faire "plus vite, plus fort, plus grand"...
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.15
couvert
le 22/10 à 15h00
Vent
2.82 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
90 %

Sondage