Municipale à Besançon : portrait de Ludovic Fagaut (LR)

Publié le 24/06/2020 - 14:42
Mis à jour le 24/06/2020 - 14:45

Qui sont candidats aux municipales de Besançon ? maCommune.info vous invite à découvrir les trois têtes de liste. Âge, profession, situation familiale, mandat. Voici le portrait officiel de Ludovic Fagaut, candidat LR à Besançon.

Ludovic Fagaut, 41 ans. Marié, une fille 10 ans et deux beaux-fils 15 ans et 20 ans. Principal de collège

  • Né le 6 août 1978 à Dole (Jura)
  • Quartier de résidence : La Butte
  • Taille : 1,73m

Ludovic Fagaut a officialisé sa candidature à l'élection municipale de Besançon le 5 octobre 2019. Il signe sa seconde campagne dans la cité comtoise avec  le soutien total et entier du sénateur LR Jacques Grosperrin. 

Ce dernier avait perdu à 1.129 voix en 2014 lors de la dernière élection municipale de Besançon face à jean-Louis Fousseret

  • Fousseret (PS EELV PC)  : 47,38%
  • Grosperrin (UMP - UDI - MoDem) : 44,40 % 
  • Mougin (FN) : 8,20%

En 2020, à seulement 41 ans, Ludovic Fagaut souhaite incarner le renouvellement de la droite et a pour ambition de donner "une nouvelle dynamique et un nouveau souffle" à Besançon.

Nom de la liste : "Besançon Maintenant"

  • Étiquette : LR
  • Partis ou mouvements concernés : Droite –Centre – Société Civile

 Origines et famille 

  • Originaire de Montbarrey (Jura) et arrivée à Besançon en 1996.
  • "Parents employés d’entreprise en micro techniques et fils unique, mais très proche de ma marraine qui est comme ma sœur"

Études et principaux diplômes : 

  • Bac ES (économique et social) à Dole Lycée Mont-Roland,
  • DEUG et Licence STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) Faculté de Besançon,
  • CAPES (certificat d'aptitude au professorat d'éducation physique et sportive) IUFM Besançon,
  • Concours Personnel de Direction Besançon.

Profession :

  • 2000 : enseignant d’EPS collège et lycée Jura et région parisienne
  • 2009 : personnel de Direction d’Établissement scolaire collège Proudhon, Saône, Sancey-Pierrefontaine, Pouilley les Vignes

Mandats exercés : 

  • 2014 : conseiller municipal de Besançon
  • 2015 : conseiller départemental du Doubs canton Besançon 5 (vice-président en charge sport, culture, éducation populaire, médiathèque, archives)

Vie associative : 

  • club service, club sportif par le passé (football)

Pourquoi vous présenter à l'élection municipale de Besançon ?

"Besançon est une ville magnifique tant sur le plan du patrimoine vivant, de son environnement et de la richesse des Bisontins. Besançon mérite de retrouver sa place sur la carte de France, d’être respectée et que nous puissions retrouver plus de vie dans la ville.

Je me présente pour porter Besançon vers la place qui doit être la sienne en valorisant nos atouts. Je souhaite servir avec cette énergie qui est la mienne pour apporter un renouveau qui fera rayonner Besançon et Grand Besançon Métropole".

  • Un modèle politique : François Baroin
  • Un anti-modèle politique : Jérôme Cahuzac
  • Votre mentor politique : Georges Gruillot 
  • Votre meilleur souvenir politique : élection présidentielle 1995 (ma première campagne comme militant)
  • Votre pire souvenir politique : élection présidentielle 2012

Que pensez-vous des mandats de Jean-Louis Fousseret ?

  • Points positifs : "Homme engagé, dévoué à sa ville. Des réussites comme Temis, CHRU"
  • Points négatifs : "Manque d’audace,  pas assez pro-actif..."

Êtes-vous pour que le maire de Besançon soit également président de Grand Besançon Métropole ?

"Oui, c’est indissociable"

Retrouvez à partir du mois de février le portrait plus personnel des candidats à l'élection municipale de Besançon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

municipales 2020 Besançon

Inéligibilité : le président du Mouvement FC fait appel du jugement rendu par le Tribunal administratif  

Le tribunal administratif de Besançon a jugé Jean-Philippe Allenbach "inéligible" pendant ces 18 prochains mois a-t-on appris dimanche 14 mars 2021. Le président du Mouvement Franche-Comté ne pourra donc pas se présenter ni aux élections régionales ni présidentielles. Il fait appel de cette décision.

Vivez en direct le conseil municipal d’installation

Diaporama • L'heure est historique pour Besançon. Après trois mandats et 19 ans à la tête de Besançon, Jean-Louis Fousseret va laisser son siège à la première femme-maire de Besançon qui sera également la toute première maire écologiste. Après le rappel des résultats, les  55 nouveaux conseillers municipaux éliront ensuite Mme la Maire.

Anne Vignot : « Besançon est entrée dans les grandes villes qui ont pris l’option de la transition »

Entretien • Elue maire de Besançon, Anne Vignot revient sur sa victoire au second tour de l'élection municipale. Dans un style bien à elle, s'éloignant volontairement des clichés traditionnels des "hommes politiques", elle souhaite avancer rapidement et sûrement sur plusieurs dossiers : la gestion post-crise, la relance économique ou encore la rentrée scolaire. Rencontre. 

Besançon se réveille en vert : Anne Vignot l’emporte de 566 voix

Première écologiste et première femme maire de Besançon.  Anne Vignot a remporté d'une courte tête à 566 voix la mairie de Besançon avec 43,83% des suffrages, dimanche, devant le candidat LR Ludovic Fagaut (41,61% 10.579 voix) et le marcheur Eric Alauzet (14,55% 3.700 voix). L'abstention frôle les 61 %  

Politique

Quatre députés du Doubs signent une tribune en faveur d’une « fin de vie libre »

Les Jeunes avec Macron (JAM) de Bourgogne-Franche-Comté ont rédigé ce mois de janvier 2022 une tribune afin de ramener dans le débat national la question du choix de la fin de vie. Fannette Charvier, Eric Alauzet, Denis Sommer et Frédéric Barbier, députés du Doubs, ont co-signé cette dernière.

A Besançon, le portrait d’Emmanuel Macron goudronné pour ses bilans climatique et social

Pendant que Emmanuel Macron inaugurait la présidence française de l’Union européenne ce mercredi 19 janvier, des activistes d’Action non-violente COP21 ont souillé des portraits officiels du président pour dénoncer son bilan climatique et social. Ils pointent "le sabotage climatique" du quinquennat d'Emmanuel Macron et appellent à la mobilisation.

Fermeture du pont de la République aux voitures : une idée « absurde » pour les élus de Besançon maintenant

La maire de Besançon Anne Vignot a annoncé le 7 janvier dernier la fermeture du pont de la République à la circulation des voitures au printemps-été 2022. Une décision qualifiée d'"absurde" dans une lettre ouverte du 19 janvier écrite par Claude Varet, conseillère municipale de Besançon maintenant, qui appelle la maire à y renoncer en l'invitant à lancer "un grand chantier visant l’étude de toutes les mobilités."
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -1.06
partiellement nuageux
le 21/01 à 0h00
Vent
1.99 m/s
Pression
1032 hPa
Humidité
100 %

Sondage