Quand un fabricant de literie se met à produire des masques...

Publié le 06/04/2020 - 15:10
Mis à jour le 20/04/2020 - 18:38

Pénurie de masques • Le Groupe Maliterie,  et notamment son usine de Voray-sur-l’Ognon en Haute-Saône, a répondu à l’appel du ministère pour fabriquer entre 500 et 1.000 masques de protection par jour à partir du 15 avril 2020. Les masques seront commercialisés en priorité dans le Doubs et en Haute-Saône.

Fabrication de masques dans les usine du groupe MaLiterie © DR  ©
Fabrication de masques dans les usine du groupe MaLiterie © DR ©

Le Ministère de l'Économie a demandé au Comité stratégique de filière (CSF) Mode et Luxe de coordonner la filière en Groupement et fabriquer à grande échelle des masques de protection à destination de 5 secteurs essentiels  :

  • agroalimentaire
  • grande distribution
  • pharmacie
  • gestion des déchets
  • gestion de l'eau

Les sites MaLiterie du Mans et de Voray-sur-L'Ognon mis à contribution

En Franche-Comté, le fabricant de literie et fauteuils de relaxation du groupe MaLiterie a répondu à l' appel de la fabrication de masques "Made in France".  Dans ces deux usines totalisant plus de 12 000 m2 au Mans et à Voray sur l'Ognon, MaLiterie a dû procéder à des modifications de ses outils de production pour y parvenir.

"Chaque site sera en mesure de produire entre 500 et 1000 masques par jour à compter du 15 avril, sous réserve de l'obtention de leur homologation auprès de la Direction générale des Armées qui est actuellement en cours" indique le groupe MaLiterie.

Des masques de catégorie 1 pour le Doubs et la Haute-Saône

Les masques fabriqués seront de "catégorie 1" à usage des professionnels en contact avec le public.  Une dizaine de collaborateurs a été rappelée sur la base du volontariat dans le respect des mesures de protection des salariés.

Comment acheter les masques ?

Le jeu de cinq masques devrait être vendu autour de 15€ TTC et le fabricant annonce que les recettes seront intégralement reversées aux hôpitaux du Mans et de Besançon.

 Les masques seront commercialisés en priorité localement dans le Doubs, la Haute-Saône et dans la Sarthe auprès des professionnels qui en émettront directement la demande par mail  auprès de l'entreprise : 

Le fabricant mettra également à disposition son savoir-faire en matière de commerce en ligne pour proposer ses masques au grand public via son site internet.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Economie

Bourgogne Franche-Comté : 3 millions d’euros pour soutenir les boulangeries et les boucheries

CRISE ÉNERGÉTIQUE • En raison de crise énergétique qui sévit actuellement en France comme dans de nombreux pays européens, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté a annoncé mercredi 25 janvier un coup de pouce pour soutenir les boulangeries-pâtisseries et les boucheries-charcuteries à hauteur de 3 millions d’euros.

Région Bourgogne Franche-Comté : un budget à 2 milliards d’euros pour 2023

La présidente de Région, Marie-Guite Dufay, a réuni les élus du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté en session plénière mercredi 25 et jeudi 26 janvier 2023. Principal dossier à l’ordre du jour de l’assemblée : le vote du budget régional 2023 d’un montant de 1,967 milliard d’euros (hors gestion active de la dette) dont plus de 1,6 milliard d’euros est dédié au financement des politiques publiques, soit plus de 81 % du budget régional.

La Banque Populaire Bourgogne-Franche-Comté réaffirme ses ambitions pour 2023

Dans un contexte économique peu engageant, la Banque Populaire de Bourgogne-Franche-Comté (BP BFC) a tenu une conférence de presse présidée par son directeur général Jean-Paul Julia, afin de dresser le bilan de l’année écoulée et de faire le point sur les ambitions portées par la banque en 2023. 

Bourgogne Franche-Comté : la filière automobile, un secteur encore perturbé en 2022

ÉTUDE INSEE • À la mi-2022, les 370 établissements de la filière automobile de Bourgogne-Franche-Comté employaient 38.530 salariés et 5.540 intérimaires. Malgré une reprise en 2021, cette filière reste perturbée en 2022 par le contexte économique et les mutations en cours du secteur. L’emploi salarié est en baisse sur un an, avec davantage de départs que d’embauches.

Prêt : un ajustement mensuel pour mieux " lisser " les relèvements du taux d’usure dès février

Les taux de l’usure sont, selon la loi, calculés à partir des données collectées sur les taux de crédit au cours du trimestre précédent, comme les 4/3 des taux moyens pratiqués. Ces dispositions permettent de protéger les emprunteurs de taux excessifs et de préserver ainsi un large accès au crédit. La Banque de France, à titre exceptionnel pendant la période de plus forte remontée des taux, propose un ajustement technique pour mieux "lisser" les relèvements du taux de l’usure à partir du 1er février 2023.

Nouveau resto, nouveaux dinos… Le Dino Zoo entre dans une nouvelle ère

Après une saison 2022 record avec 134.200 visiteurs, le parc Dino-Zoo à Étalans et ses célèbres dinosaures vont faire écaille neuve en 2023. Un chantier d’envergure et des investissements conséquents qui vont permettre au célèbre parc du Doubs, d’entrer dans une nouvelle ère et de rivaliser avec les grands sites touristiques nationaux…

Rejets dans les milieux naturels : dans le Doubs, 9 fromageries sur 10 respectent désormais la réglementation

Annoncé et signé à l’automne 2022, à l’initiative de Jean-François Colombet, préfet du Doubs, et de Christine Bouquin, présidente du conseil départemental du Doubs, le plan rivières karstiques 2022 - 2027 est une démarche de reconquête de la qualité de l’eau des rivières du Doubs, regroupant l’ensemble des partenaires publics du département.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -2.7
couvert
le 27/01 à 0h00
Vent
2 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
95 %