Quelles sont les villes les plus endettées de Franche-Comté ?

Publié le 27/11/2014 - 15:42
Mis à jour le 28/11/2014 - 11:17

Le Journal du Net vient de publier son nouveau classement des villes les plus endettées de France. En Franche-Comté, Dole (1600 euros de dette par habitant), Montbéliard (1467 euros), Belfort (1290 euros) et Besançon (1003 euros) sortent tristement du lot.

 ©
©

Gros sous

À la tête du classement général, c'est Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) qui demeurerait la plus endettée de France, avec une dette de 9.129 euros par habitant en 2013. Le Journal du Net (JDN) rappelle par ailleurs que le montant de la dette cumulée des près de 36 700 villes de France en 2013 était de 62,8 milliards d'euros. "C'est 12,3 milliards d'euros de plus que dix ans auparavant (+24,3%)", précise t-il.

La plus grosse augmentation à Belfort

Dans ces résultats détaillés, le JDN évoque notamment Belfort, qui arrive à la 18ème place des villes où la dette par habitant a le plus augmenté entre 2012 et 2013. Elle était de 1290 euros l'an passé, soit une progression de près de 34%. En Bourgogne également, plusieurs villes sont pointées du doigt, à l'instar de Dijon et sa dette de 1103 euros par habitant mais aussi Chalon-sur-Saone (1650 euros), Beaune (1120 euros) et dans une moindre mesure, Le Creusot (794 euros).

Retrouvez le détail et les résultats du classement ici.

(Source : JDN)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Base de loisirs d’Osselle : qui sont les deux chefs bisontins à la tête du nouveau restaurant ?

Suite à un appel d’offres lancé par Grand Besançon Métropole en février dernier pour trouver les gérants du snack et du restaurant de la base de loisirs d’Osselle, le projet de deux chefs bisontins, déjà bien connus, a été retenu. Celui d’Adrien Rognon, gérant de la Pizzeria Piano et de Sylvain Piguet, gérant de LÔ à Besançon.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Où sortir cet été dans le Grand Besançon ?

Ce lundi matin, il était encore difficile à croire que l’été approche avec son lot d’animations de plein air… Et pourtant ! Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Pierre Contoz, président du musée des Maisons comtoises, Benoît Vuillemin, vice-président de GBM en charge de l’attractivité et du tourisme, Patrice Hennequin, président de l’Office de tourisme et des congrès de GBM et François Bousso, conseiller communautaire GBM délégué à l’éco-tourisme, se sont réunis pour lancer officiellement la saison touristique estivale du territoire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.25
pluie modérée
le 14/06 à 6h00
Vent
5.03 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
78 %