Quels sont les signes et comment prévenir de la bronchiolite ?

Publié le 04/11/2022 - 13:58
Mis à jour le 04/11/2022 - 11:32

Depuis début octobre 2022, une épidémie de bronchiolite sévit fortement dans toutes les régions métropolitaines françaises, y compris en Bourgogne Franche-Comté. Cette infection respiratoire des petites bronches due à un virus respiratoire très répandu et très contagieux touche particulièrement les enfants de moins de 2 ans.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

La bronchiolite est une infection respiratoire des petites bronches due à un virus respiratoire très répandu et très contagieux. Cette épidémie saisonnière débute généralement mi-octobre et se termine à la fin de l’hiver avec un pic durant le mois de décembre. 30% des enfants de moins de 2 ans sont affectés par la bronchiolite chaque année.

Les modes de transmission et les symptômes

Les adultes et les grands enfants qui sont porteurs du virus respiratoire syncytial n’ont habituellement aucun signe ou ont un simple rhume. Ainsi, beaucoup de personnes transportent le virus et sont contagieuses sans le savoir. Le virus se transmet facilement d’une personne à une autre par la salive, la toux et les éternuements. Le virus peut rester sur les mains et les objets (comme sur les jouets, les tétines, les “doudous”).

Les signes

La bronchiolite débute par un simple rhume (nez bouché ou qui coule) et l’enfant tousse un peu. Puis, la toux est plus fréquente, la respiration peut devenir sifflante. L’enfant peut être gêné pour respirer et avoir du mal à manger et à dormir. Il peut avoir de la fièvre. Dans la majorité des cas, la bronchiolite guérit spontanément au bout de 5 à 10 jours, mais la toux peut persister pendant 2 à 4 semaines.

En cas de signes de bronchiolite, il est conseillé de contacter rapidement un médecin qui confirmera le diagnostic.

La prévention

Il est possible de diminuer la transmission à un bébé du virus à l’origine de la bronchiolite, en tant que parents, mais c'est aussi valable pour tout l'entourage de l'enfant (frères et soeurs, grands-parents, nounou...) :

  • En se lavant les mains pendant 30 secondes, avec de l’eau et du savon avant et après un change et avant tétée, câlins, biberon, repas, etc. ou en utilisant une solution hydro-alcoolique s’il n’est pas possible de se laver les mains.
  • En ouvrant les fenêtres de la pièce où il dort au moins 10 minutes par jour pour aérer.
  • En évitant, quand cela est possible, d’emmener son enfant dans les endroits publics confinés (transports en commun, centres commerciaux, etc.) où il risquerait d’être en contact avec des personnes enrhumées.
  • En ne partageant pas les biberons, sucettes ou couverts non lavés.
  • En lavant régulièrement jouets et “doudous”.
  • En ne fumant pas à côté des bébés et des enfants.

Et en plus, lorsqu’on est soi-même enrhumé :

  • Se couvrir la bouche, quand on tousse ou éternue, avec le coude ou la manche.
  • Porter un masque quand on s’occupe de son bébé.
  • Éviter d’embrasser le bébé sur le visage et sur les mains.

Si votre enfant est malade et que vous souhaitez consulter, prévenez votre médecin avant de vous rendre dans sa salle d’attente (il est préférable d’éviter de contaminer d’autres enfants).

(Source : solidarites-sante.gouv.fr/)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Feux de cheminées et intoxications au monoxyde de carbone : prudence !

Le froid s’installe doucement dans le Doubs et les chauffages sont rallumés. Qu’il s’agisse d’une cheminée ou d’une chaudière, un mauvais entretien peut avoir de graves conséquences humaines et matérielles, pourtant évitables, dont les sapeurs-pompiers du Doubs sont régulièrement témoins.

Des événement organisés pour les 10 ans du Pass’Santé Jeunes

Pour son dixième anniversaire, le Pass’Santé Jeunes a prévu de nombreux événements en Bourgogne-Franche-Comté avec notamment un concours organisé sur Instagram en novembre et décembre… Ce 29 novembre 2023, Jean-Jacques Coiplet, directeur général de l’Agence Régionale de Santé a salué les principes et les objectifs de cet outil novateur de promotion de la santé dans la région.

Cigarettes plus chères et interdites : que contient le nouveau plan de lutte contre le tabagisme ?

Nouvelles hausses du prix des cigarettes ou extension des "espaces sans tabac" à la plage, au parc ou près des établissements scolaires : le gouvernement a présenté mardi 28 novembre 2023 un nouveau plan de lutte contre le tabagisme pour "relever le défi d’une génération débarrassée du tabac dès 2032".

La mention "Haute qualité de soins” attribuée au CHU de Besançon

Le CHU de Besançon s’est soumis du 5 au 9 juin 2023 à l’évaluation par la Haute Autorité de Santé (HAS), organisme indépendant, du niveau de qualité et de sécurité des soins qu’il dispense. Tous les objectifs d’un référentiel portant sur le patient, les équipes de soins et l’intégralité de l’établissement ont été passés en revue de manière approfondie par une équipe de neuf experts-visiteurs.

Déserts médicaux : une pétition lancée pour une meilleure accessibilité aux soins

Dans un communiqué du 20 novembre 2023, l’association de consommateurs l’UFC Que choisir du Doubs - Territoire de Belfort, dévoile des chiffres jugés "affolants" sur la désertification médicale qui frappe le département du Doubs, révélée par l’actualisation de la carte de la fracture sanitaire. Une pétition a été lancée.

Une bonne soupe, ça vous tente ?

En sachet ou surgelée ? "Maison" ou en brique ? Les températures chutent, le froid commence à se faire sentir... la soupe fait son retour ! Notre diététicienne bisontine Valentine Caput fait le point sur les bienfaits de la soupe de légumes sur notre santé... à conditon qu'elle remplisse tous les critères.

Désormais, les patients en oncologie au CHU de Besançon peuvent manger ce qu’ils veulent, quand ils veulent…

Dans le cadre de la Semaine nationale de la dénutrition, le CHU de Besançon informe d'une grande nouveauté au sein de l'établissement et plus particulièrement au coeur de son service oncologie. Il s'agit d'une vitrine permettant aux patients de manger quand ils le souhaitent et surtout, ce dont ils ont envie... Objectif : donner plus d'autonomie alimentaire pour prévenir de la dénutrition.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -5.15
peu nuageux
le 03/12 à 6h00
Vent
1.38 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
95 %