Alerte Témoin

Salles de jeux, sports, stades... Les dates de déconfinement revues par Matignon

Publié le 21/06/2020 - 08:54
Mis à jour le 20/06/2020 - 18:05

Les 22 juin et 11 juillet deux salves de réouvertures se feront, a annoncé le Premier ministre face à "l’amélioration de la situation sanitaire" liée au coronavirus.

 

edouard philippe
Édouard Philippe © gouvernement PM FBK

Les cinémas, les centres de vacances, les casinos et les salles de jeux vont rouvrir à partir de ce lundi 22 juin, a annoncé dans la nuit de vendredi à samedi Matignon dans un communiqué publié après une réunion du Conseil de Défense et sécurité nationale (CDSN).

La réouverture se fera “dans le respect de règles sanitaires strictes”, a précisé le communiqué du Conseil réuni vendredi sous l’autorité du président Emmanuel Macron.

Le gouvernement a par ailleurs autorisé la reprise des activités de sports collectifs à partir de lundi “avec des mesures de prévention adaptées”. Les sports de combat restent en revanche interdits ; leur situation sera réexaminée avant la rentrée. Puis, le 11 juillet, les stades et hippodromes seront rouverts au public, avec une “jauge maximale” de 5000 personnes. Comme pour les salles de spectacle, les activités rassemblant plus de 1500 personnes devront être préalablement déclarées.

“L’amélioration de la situation sanitaire permet en effet de lever certaines interdictions à condition que chacun maintienne une posture vigilante face à l’épidémie, a fortiori pendant la période estivale”, a ajouté le texte.

La France a enregistré 14 décès supplémentaires liés au Covid-19 dans les hôpitaux au cours des dernières 24 heures, portant le nombre total de décès depuis le début de l’épidémie à 29.617, selon le bilan publié vendredi par la Direction générale de la santé (DGS). Le nombre de patients du Covid-19 en réanimation continue parallèlement de baisser avec 727 malades, soit 25 de moins que jeudi, selon un communiqué de la DGS.

Fin de l’état d’urgence sanitaire

La reprise des activités de loisirs et de sports constitue le premier train de mesures de déconfinement annoncé par Matignon après la réunion du CSDN. Celui-ci a “procédé à une revue de la situation de l’épidémie, examiné l’état de préparation du pays à une éventuelle deuxième vague épidémique”.

Un deuxième train de mesures de déconfinement entrera en application le 11 juillet, date qui marquera la fin de l’état d’urgence sanitaire sur le territoire métropolitain.

À cette date, les croisières fluviales seront de nouveau autorisées. “En coordination avec nos partenaires européens, il pourra être décidé de reprendre les croisières en mer entre les ports européens, pour les navires dont la capacité ne dépasse pas une limite fixée par arrêté ministériel”, selon le communiqué de Matignon.

Assouplissements en septembre

À partir de septembre enfin “et sous réserve d’une nouvelle évaluation de la situation épidémiologique, la rentrée pourra être marquée par de nouveaux assouplissements”. Il s’agit de l’ouverture des établissements accueillant des foires, expositions et salons et “le cas échéant” de l’ouverture des discothèques et des croisières maritimes internationales.

“Cette nouvelle étape dans le plan de déconfinement réaffirme la liberté comme règle et fait de l’interdiction une exception. Elle repose donc d’abord sur le sens de la responsabilité des Français, qui doivent continuer à faire preuve d’une attitude exemplaire pour combattre l’épidémie”, selon le communiqué.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Pas de festivités ni de feux d’artifice du 14 juillet à Besançon

En raison des contraintes sanitaires liées aux rassemblements de plus de 10 personnes, la Ville de Besançon a décidé de ne pas organiser de festivités pour la fête nationale du 14 juillet 2020. Seule une cérémonie en présence des forces militaires doit-être coorganisée dans la matinée par la préfecture du Doubs, la ville de Besançon et l'armée.

Covid-19 : l’Insee confirme une forte hausse des décès en Bourgogne Franche-Comté

La preuve par les chiffres • Entre le 11 mars et le 26 avril 2020, l’excédent de décès  a été le plus marqué en Bourgogne- Franche-Comté  avec 1.400 décès supplémentaires, "soit 36 % de plus que sur la moyenne des cinq dernières années" notent les auteurs d'une étude de l'Insee qui vient de paraitre.

Déconfinement : les clubs échangistes considérés comme… des salles de sport par le code du tourisme

Alors que les gérants de discothèques s'arrachent les cheveux parce qu'ils n'ont pas encore le droit de rouvrir leurs portes au public et que leur trésorerie rétrécit de jour en jour dans ce contexte de crise sanitaire liée au covid-19, les clubs libertins eux, ont pu rouvrir depuis juin dernier parce qu'ils sont considérés comme… des salles de sport. Pourquoi ?

Urssaf : des mesures exceptionnelles pour les entreprises touchées par le covid-19 du 5 juillet ou du 15 juillet

Afin de tenir compte de l’impact de l’épidémie de coronavirus sur l’activité économique, le réseau des Urssaf a déclenché des mesures exceptionnelles pour accompagner les entreprises présentant de sérieuses difficultés de trésorerie. Dans le cadre de la reprise de l’activité économique, les modalités de report évoluent. Les entreprises doivent s’acquitter des cotisations sociales aux dates d’exigibilités. Les cotisations sociales sont donc exigibles au 5 et au 15 juillet 2020.

Coronavirus : quelle situation début juillet en Bourgogne Franche-Comté ?

Derniers chiffres en Bourgogne Franche-Comté • La circulation du virus reste faible. Conséquence, le nombre de formes graves nécessitant une hospitalisation continue de baisser dans la région : 132 patients contre 1.380 au plus fort de l'épidémie dans les hôpitaux le 17 avril 2020. Début juillet, moins de 10 patients étaient en réanimation en lien avec le Covid-19. En Bourgogne Franche-Comté, plus de 1.700 personnes sont mortes du Coronavirus.

Société

Chien, chat, poisson, hamster… Quelles solutions pour faire garder les animaux domestiques avant de partir en vacances ?

Au lieu d'abandonner son chien ou son chat (ou tout autre animal...) au bord de la route ou dans la forêt, la solution la plus saine est de les emmener avec soi en vacances ! Pour les autres, d'autres solutions existent pour prendre soin d'eaux quand il n'est pas possible de les emmener avec soi… Voici cinq idées pratiques !

Tabac : l’achat dans les pays voisins sera limité à une cartouche de cigarettes (contre quatre auparavant)

L’Assemblée nationale a voté ce mercredi 8 juillet 2020 en faveur d’une réduction de certains achats de cigarettes et de tabac autorisés dans les pays voisins avant de les ramener en France, dans le cadre de l’examen du troisième projet de budget de crise. Jusqu'à présent, il était possible de ramener quatre cartouches de cigarettes...

Sondage : Consommez-vous « local » pour vos courses alimentaires ?

En cette période de crise sanitaire et économique, les Françaises et les Français sont encouragés à s'approvisionner chez des producteurs locaux ou des magasins relayant leurs produits, pour les aider. Et vous, faites-vous vos courses plutôt dans les hyper et supermarchés ou plutôt chez les producteurs locaux ? C'est notre sondage de la semaine...

Les maires écolo et la 5G : le pouvoir n’est peut-être pas là où on le croit…

Lors de la campagne pour le second tour de l'élection municipale, le sujet du déploiement de la 5G à Besançon avait été remis sur le tapis notamment par le candidat de la droite Ludovic Fagaut. À cette question, Anne Vignot la candidate EELV qui a été élue le 28 juin dernier a toujours précisé qu'elle n'est pas pour, tout comme de nombreux maires écologistes… Mais concrètement, que les maires soient pour ou contre, peuvent-ils décider du déploiement ou non de la 5G pour leur ville ?
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     23.51
    ciel dégagé
    le 12/07 à 15h00
    Vent
    5 m/s
    Pression
    1022 hPa
    Humidité
    40 %

    Sondage