Santé : les 11 vaccins pour les enfants de moins de 2 ans sont obligatoires depuis le 1er janvier 2018

Publié le 07/01/2018 - 14:31
Mis à jour le 15/04/2019 - 15:52

Agne?s Buzyn, ministre des Solidarite?s et de la Sante? a pre?cisé ce vendredi lors d'une conférence de presse à Paris que la mise en œuvre des 11 vaccinations était obligatoires depuis le 1er janvier 2018. L’extension de l’obligation vaccinale re?pond a? "un impe?ratif majeur de sante? publique" selon la ministre.

vaccin_grippe.jpg
©dfuhlert via pixabay
PUBLICITÉ

La vaccination contre 11 maladies est obligatoire pour les enfants de moins de deux ans nés à partir du 1er janvier 2018.

À cette date, les obligations vaccinales pour les jeunes enfants, passent donc de 3 – diphtérie, tétanos, poliomyélite – à 11 vaccinations avec la coqueluche, le ROR (Rougeole, Oreillons, Rubéole), l’Haemophilus influenzae de type B, l’hépatite B, le pneumocoque et le méningocoque C en plus.

Plus de 70% des enfants sont déjà vaccinés contre ces 11 maladies

En France, « une très grande partie des enfants est déjà vaccinée, car les 11 vaccins figurent depuis longtemps au calendrier vaccinal. Il ne s’agit donc pas de nouveaux vaccins », selon la ministre de la Santé. Plus de 70% des enfants sont déjà dans les faits vaccinés contre ces 11 maladies.

Ne?anmoins, pour le ministère de la Santé, « la couverture vaccinale est insuffisante pour ces vaccins seulement recommande?s ». Or, pour que la vaccination constitue une protection collective efficace contre les maladies infectieuses, l’OMS estime que la couverture vaccinale de la population doit atteindre 95% pour la plupart des maladies infectieuses.

Face a? la recrudescence de certaines maladies telle que la rougeole ou la me?ningite, dont les se?quelles peuvent e?tre lourdes voire avoir des conse?quences mortelles, Agne?s Buzyn a fait de l’ame?lioration de la couverture vaccinale une priorite? de sante? publique pour la France.

Infos +

  • En pratique, 10 injections suffisent pour effectuer les 11 vaccinations obligatoires, qui peuvent s’effectuer en 6 rendez-vous, rappels compris, entre la naissance de l’enfant et ses 18 mois.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

C’est l’enjeu de recherches menées depuis dix ans déjà par le Professeur Olivier Adotévi et l’UMR 1098 Inserm/EFS/UFC de Besançon. L’équipe qu’il dirige a mis en place un vaccin thérapeutique anti-cancer universel, et non préventif,  appelé UCPVax, breveté en 2012. Les premiers essais cliniques ont été engagé depuis la fin de l'année 2016 au CHRU de Besançon

Canicule : les températures continuent de grimper, ce week-end devrait être tout aussi chaud

Canicule : les températures continuent de grimper, ce week-end devrait être tout aussi chaud

La Franche-Comté est toujours en alerte orange canicule ce mercredi 26 juin 2019. Les prévisions se confirment : il fait déjà 37°C à l'ombre (et plus chaud encore dans les grandes villes, jusqu'à 40°C) et la température n'est toujours pas à son maximal, atteint vers 17h cet après-midi. La chaleur devrait continuer au moins jusqu'à dimanche.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.47
couvert
le 22/07 à 6h00
Vent
2.46 m/s
Pression
1024.34 hPa
Humidité
81 %

Sondage