Sénatoriales 2020 : Jacques Grosperrin et sa liste "Le Doubs nous rassemble"

Publié le 22/09/2020 - 15:48
Mis à jour le 23/09/2020 - 16:58

Les élections sénatoriales se déroulent ce dimanche 27 septembre 2020. Parmi les candidats dans le département du Doubs, Jacques Grosperrin, actuel sénateur Les Républicains, et sa liste « Le Doubs nous rassemble ».

Pourquoi vous présentez-vous ? Qui sont vos colistiers et comment ont-ils été choisis ? 

Jacques Grosperrin : "Je me présente car je souhaite continuer le travail entrepris avec les maires. Une confiance mutuelle s'est mise en place. De nombreux projets sont en cours et je souhaite rester un appui afin de les soutenir et d'aider à leur réalisation.

La liste '"Le Doubs nous rassemble" est composée de femmes et d'hommes qui ont été choisis en fonction de leurs compétences, de leur implication territoriale et du secteur géographique dont ils sont issus. Je tenais particulièrement à ce que l'ensemble des communes soient représentées, de la plus petite à la plus grande : nous avons sur notre liste des représentants de communes urbaines, périurbaines et rurales".

La liste '"Le Doubs nous rassemble" est composée de :

  • Jacques Grosperrin, 64 ans, sénateur du Doubs ; Vice-président de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication ; rapporteur du budget "enseignement scolaire"
  • Marie-France Bottarlini-Caputo, 54 ans, maire d'Hérimoncourt ; Vice-présidente de Pays de Montbéliard Agglomération
  • Denis Leroux, 54 ans, maire de Grand'Combe des Bois ; Vice-président du Conseil départemental du Doubs ; Président du syndicat mixte Doubs très haut débit
  • Bénédicte Hérard, 52 ans, adjointe au maire de Pontarlier ; Vice-présidente du Grand Pontarlier
  • Frédéric Cartier, 46 ans, maire de Sancey ; Vice-président de la communauté de communes de Sancey-Belleherbe

La liste 'Le Doubs nous rassemble" composée de Jacques Grosperrin, Marie-France Bottarlini-Caputo, Denis Leroux, Bénédicte Hérard et Frédéric Cartier © DR ©
La liste 'Le Doubs nous rassemble" composée de Jacques Grosperrin, Marie-France Bottarlini-Caputo, Denis Leroux, Bénédicte Hérard et Frédéric Cartier © DR

Quel sénateur voulez-vous être ? Que souhaitez-vous défendre ?

Jacques Grosperrin : "Je veux continuer à être un sénateur proche des préoccupations de tous les maires. Au service de tous et à la "disposition" de tous. Pour les membres de la liste "Le Doubs nous rassemble", il semble indispensable de travailler à une véritable reconnaissance de la fonction de maire et à une protection de nos élus, nous avons tous été choqués des agressions qui se sont multipliées à leur encontre ces derniers temps.

Nous serons par ailleurs vigilants sur le niveau des dotations de l'Etat et défendrons l'autonomie financière des communes. Nous souhaitons également porter les intérêts d'une ruralité ambitieuse, dans ses dimensions environnementales, patrimoniales, éducatives (en luttant notamment contre les fermetures de classes et d'écoles), d'attractivité, mais aussi en trouvant des réponses à la problématique de la désertification médicale.

Enfin, il nous semble indispensable d'agir auprès de l'Etat pour la mise en place d'un véritable plan de sauvegarde de nos forêts prenant notamment en compte toutes les transitions qu'elles subissent et que nous constatons quotidiennement".

Quels sont vos soutiens ?

Jacques Grosperrin : "Nous sommes soutenus par de nombreux maires et élus de tous bords politiques confondus, que nous rencontrons quotidiennement depuis plusieurs mois. Nous avons notamment reçu l'appui du président du Sénat, Gérard Larcher ainsi que de la vice-présidente de l'Assemblée nationale, Annie Genevard, et de la présidente du département du Doubs, Christine Bouquin".

1 649 grands électeurs votent dans le Doubs. Avec cette spécificité du suffrage indirect, comment menez-vous cette campagne et quels messages souhaitez-vous faire passer ?

Jacques Grosperrin : "Depuis le début de l'été, nous nous rendons quotidiennement à la rencontre des maires et des grands électeurs du Doubs, dans leurs communes. Par mesure de précaution et en responsabilité, nous avons fait le choix de ne pas organiser de réunions publiques. Toutefois, dès le mois de juillet, nous avons adressé un courrier aux grands électeurs afin de nous présenter, de leur communiquer nos coordonnées et de les assurer de notre disponibilité pour venir à leur rencontre.

Les élus du Doubs doivent être assurés de mon engagement, de ma détermination et de ma sincérité pour être à leurs côtés au quotidien".

Infos +

Suivez cette semaine les interviews de maCommune.info aux candidats aux sénatoriales du département du Doubs : Jean-François Longeot (Union centriste) Barbara Romagna (Union de la gauche), Nicolas Bodin (Parti socialiste), Jacques Ricciardetti (Rassemblement national).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

sénatoriales 2020

Sénatoriales en Bourgogne-Franche-Comté : prime au sortant…

Physionomie région • Sur 14 sièges à pourvoir, les 10 sénateurs sortants qui se représentaient ont tous été réélus (1 LREM, 5 LR, 2 UDI, 1 DVD, 1 PS). Le patron des sénateurs LREM François Patriat et le secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne ont été élus sénateurs dimanche, tandis que les 10 sortants qui se représentaient en Bourgogne-Franche-Comté ont été réélus.

Sénatoriales 2020 : trois sénateurs réélus en Côte d’Or

1.638 grands électeurs étaient invités à voter dans le département du Doubs pour élire trois  nouveaux sénateurs et départager les candidats inscrits sur six listes. Alain Houper et Anne-Catherine Loisier de la liste d’union de la droite et du centre sont réélus (701 voix – 43,37%). François Patriat conserve également son siège avec sa liste « Territoires et Liberté » (428 voix -26,6%)

Sénatoriales : Dominique Vérien (UDI) réélue. Jean-Baptiste Lemoyne (REM) passe au second tour

1.118 grands électeurs étaient invités à voter dans le département de l’Yonne pour élire deux nouveaux sénateurs et départager les sept candidats en lice. La sénatrice UDI sortante Dominique Vérien a été réélue au premier tour avec 64,04% des suffrages (698 voix). Le secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne (REM) a été élu au second tour avec 52,56% des voix.

Sénatoriales 2020 : Cédric Perrin réélu dans le Territoire-de-Belfort

382 grands électeurs du Territoire de Belfort étaient appelés à voter ce dimanche 27 septembre 2020 pour renouveler le seul et unique siège de sénateur  dans le département et départager cinq candidats. Cédric Perrin, 46 ans, a été réélu avec 72,24 % des suffrages pour un deuxième mandat de sénateur.

Sénatoriales 2020 : Alain Joyandet et Olivier Rietmann (LR) élus en Haute-Saône

LR en force • Les 972 grands électeurs de Haute-Saône étaient ont voté ce dimanche 27 septembre 2020 pour deux sièges de sénateurs dans le département. 10 candidats se présentaient lors de ce scrutin majoritaire. Alain Joyandet (LR) a été réélu dès le premier avec 55,50% des suffrages (515 voix). Olivier Rietmann (LR) , maire de Jussey  a été élu au second tour avec 497 voix.

Politique

Émeutes en Nouvelle-Calédonie : rencontre avec des étudiants kanaks à Besançon

Depuis le 17 mai 2024, la Nouvelle-Calédonie fait face à de violentes émeutes. A l'origine, une proposition de loi constitutionnelle qui modifierait le corps électoral instauré en 1998 avec les accords de Nouméa. Le peuple kanak, exprime son désaccord envers cette réforme. Pour mieux comprendre ces insurrections néocalédoniennes, nous avons rencontré quatre jeunes kanaks, venus à Besançon pour leurs études.

Européennes 2024 : Territoires de progrès appelle à voter pour la liste Besoin d’Europe

Dans un communiqué du mois de mai 2024, Jean-Jacques Bougault, délégué régional de Territoires de Progrès, appelle "sans restriction" à voter pour Besoin d'Europe, liste commune Renaissance, Modem, Horizons, Parti Radical et UDI, conduite par Valérie Hayer et comptant notamment le député européen terriforatain, Christophe Grudler.

Audiovisuel public en grève : la maire de Besançon soutient les grévistes

Dans un communiqué du vendredi 24 mai 2024, alors que le projet de loi sur la fusion des médias audiovisuels du service public devait être examiné l’Assemblée nationale jeudi, ce qui a été reporté, la maire de Besançon Anne Vignot exprime son soutien au mouvement de grève et appelle les député(e)s à voter contre cette réforme.

Européennes : Jacques Ricciardetti, candidat sur la liste de Jordan Bardella 

Jacques Ricciardetti, délégué départemental du Rassemblement National du Doubs et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est officiellement candidat en 51e position sur la liste du Rassemblement National menée par Jordan Bardella pour les élections européennes du 9 juin 2024.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

La ministre Fadila Khattabi se rendra au Breuil et à Chalon-sur-Saône ce vendredi 17 mai

Fadila Khattabi, ministre chargée des personnes âgées et des personnes handicapées, sera, ce vendredi 17 mai 2024, en visite en Saône-et-Loire, pour visiter l’ESAT du Breuil, faire une déambulation dans le centre-ville de Chalon-sur-Saône, participer à une table ronde sur le Fonds territorial d’accessibilité et assister à un match de playoff de basket fauteuil.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.35
couvert
le 26/05 à 6h00
Vent
0.67 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
95 %