Septième jour de mobilisation des gilets jaunes ce vendredi

Publié le 23/11/2018 - 11:16
Mis à jour le 23/11/2018 - 17:38

mise à jour à 17h36 • Le mouvement des "Gilets jaunes" persiste ce 23 novembre 2018 dans la région avant la manifestation prévue ce samedi à Paris.  

gilets jaunes péage
Opération péage gratuit mardi 20 novembre 2018 (illustration)©Jonathan S.
PUBLICITÉ

Deux points s'étaient déjà formés à 8h00 : un à Noirefontaine avec une dizaine de personnes et un autre à Isle-sur-le-Doubs.

A 9h20, un nouveau barrage filtrant s'est formé sur la RN 57 sur la commune de Doubs.

A 11h00, la manifestation s'est formée au niveau d'Ecole Valentin sur l'axe RN 57.

A 17h30, quatre point étaient encore recensés sur le Doubs : Ecole Valentin, Autechaux sur l'A36, Noirefontaine sur le D437 et Isle-sur-le-Doubs sur la D683.

Toujours « déterminés », les « gilets jaunes » s’interrogent sur leurs modalités d’action : faut-il continuer à bloquer ou se projeter sur « l’Acte 2 », une manifestation nationale samedi à Paris ? Des appels à un rassemblement place de la Concorde circulent mais un tel scénario a d’avance été rejeté pour raisons de sécurité par le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur Laurent Nuñez.

Rappel

La fédération FO des transports et de la logistique a appelé ses adhérents et sympathisants à rejoindre le mouvement des « gilets jaunes » afin de défendre le pouvoir d’achat, envisageant même de durcir le ton à travers un appel à la grève.  Prenant le contrepied de son rival FO, la CFDT Route, premier syndicat du transport routier, a annoncé qu’elle n’appellerait ses adhérents à rejoindre le mouvement, tout en exhortant le gouvernement à rétablir un « dialogue social normalisé« .

Le mouvement s’est invité à l’Assemblée nationale où le député Jean Lassalle a provoqué une brève suspension de séance lors des questions au gouvernement en revêtant un gilet jaune.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

gilets jaunes

Entre 600 et 1.000 manifestants marchent pour le climat à Besançon. Des Gilets Jaunes aux Livres dans la Boucle

"appel à la mobilisation générale" • Entre 600 manifestants et 1.000 manifestants selon la CFDT étaient au rendre-vous de la marche d'Alternatiba ANV (action non violente) Cop 21 au départ du parc Micaud à Besançon. Direction la place Flore pour rejoindre les Gilets Jaunes avec un Die In (mourir sur place). La marche devrait rejoindre les Vaîtes vers 17h avec un village des alternatives en parallèle de la Guinguette des Vaîtes mais le rassemblement s'est scindé. Une centaine de gilets jaunes a décidé de se rendre au centre-ville pour rejoindre les "Livres dans le Boucle". La majorité des marcheurs climatique se sont dirigés en direction des Vaites.

Départ de la présidente de l’UCB : « Un centre-ville ne fonctionne que s’il a des clients. C’est à nous de le faire vivre… »

Après un peu plus de deux ans passés à la tête de l’Union des Commerçants de Besançon (UCB), nous sommes revenus sur les temps forts de la présidence de Cécile Girardet ce mois de septembre 2019. Plus qu'un bilan, c'est aussi un «coup de gueule» que la présidente a souhaité pousser suite aux mobilisations des Gilets Jaunes…

Dans la catégorie

Un revenu universel d’activité pour « remettre le modèle social français sur pied » selon O. Noblecourt

Le délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté en charge de la concertation sur le revenu universel d'activité Olivier Noblecourt était à Besançon mardi 20 novembre 2019 dans le cadre d'un des six ateliers citoyens sur la réforme du revenu universel d'activité…

Lutte contre les violences faites aux femmes : « il faut qu’on ne s’épuise pas »

Plusieurs associations du Collectif 25 novembre dont Solidarité Femmes, Osez le féminisme du Doubs, le Centre d'information et de consultation sur la sexualité (CICS), le Centre d'information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF) et le Mouvement de nid, se sont réunies jeudi 14 novembre 2019 pour annoncer les mesures qu'elles souhaitent dans le cadre du Grenelle pour lutter contre les violences faites aux femmes. Le programme autour de la journée internationale contre les violences faites aux femmes a également été dévoilé…

Une trentaine d’infirmier.eres de bloc opératoire manifeste au CHU de Besançon

Suite à l'appel à la grève nationale de l'Union syndicale des associations d'infirmie.eres de bloc opératoire diplômé.es d'Etat (Unaibode) dont le Syndicat national des infirmiers de bloc opératoire (Snibo), une trentaine d'infirmier.eres de bloc opératoire (Ibode) s'est rassemblée jeudi 7 novembre 2019 sur le parvis du CHU de Besançon. Pourquoi les Ibode sont-ils en grève ? Réponses…

« Pour défendre notre système de santé », un rassemblement devant l’ARS à Besançon le 14 novembre 2019

Les organisations syndicales représentatives médicales et paramédicales CFDT, CGT, Solidaires ( ou SUD) et UNSA du Doubs appellent à un rassemblement de tous les salarié-es et usag-è-r-e-s pour jeudi 14 novembre 2019 pour défendre notre système de Santé et d’Action Sociale.

Entre 50 et 70 tracteurs dans Besançon et devant la préfecture

[Mis à jour] • La FDSEA et les JA du Doubs ont décidé de répondre à l’appel à mobilisation national lancé par leurs réseaux FNSEA et JA Nat. Trois convois de tracteurs se sont mis devant la Préfecture de Besançon ce 22 octobre 2019. Selon le FDSEA du Doubs, 150 agriculteurs sont mobilisés. Ils ont ensuite déambulé, en tracteur, dans Besançon, avant de partir vers 15h.

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles et les Jeunes agriculteurs appellent à une mobilisation nationale mardi 22 octobre 2019. Trois convois de tracteurs circuleront à Besançon pour arriver devant la préfecture du Doubs à 11 heures. Objectif : interpeller      le président de la République Emmanuel Macron.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.81
couvert
le 22/11 à 21h00
Vent
2.11 m/s
Pression
1000 hPa
Humidité
87 %

Sondage