Soutien aux entreprises et professionnels : le Crédit Agricole Franche-Comté propose le prêt garanti par l'Etat

Publié le 16/03/2020 - 15:58
Mis à jour le 12/05/2020 - 10:44

publi-info •

Premier financeur de l’économie française et mobilisé dès les premiers jours de la crise auprès de tous ses clients, le Crédit Agricole va proposer à tous ses clients entrepreneurs, quelle que soit leur taille et leur statut (exploitants agricoles, professionnels, commerçants, artisans, entreprises...), en complément des mesures déjà annoncées (report d’échéances, procédures accélérées d’examen des dossiers, etc.), de recourir au dispositif massif et inédit de prêts garantis par l’État.

© D Poirier ©
© D Poirier ©

« Le Crédit Agricole est fidèle à son histoire en prenant part à l’effort collectif national. Il œuvre pour accompagner tous ses clients, partout en France, et mettra toute sa vigueur à faire en sorte que la crise hors norme que nous traversons, puisse être surmontée par ses clients » a déclaré Dominique Lefebvre, Président de la fédération nationale du Crédit Agricole et de Crédit Agricole S.A.

Ces financements prennent la forme d’un prêt sur 12 mois sans frais, avec la faculté pour l’emprunteur de l’amortir sur une période supplémentaire de 1 à 5 ans. Ce prêt garanti entre 70% et 90% par l’État en fonction de la taille de l’entreprise, est proposé à un taux de 0,25% pour les petites et moyennes entreprises, et 0,50% pour les grandes pour la première année.

Ce prêt peut atteindre jusqu’à 3 mois de chiffre d’affaires, permettant ainsi aux entrepreneurs d’avoir accès au financement nécessaire pour traverser la période actuelle très perturbée.

Grace à la mobilisation de ses équipes, qui poursuivent leur activité pour soutenir l’économie et accompagner leurs clients, le Crédit Agricole a mis tout en œuvre ces derniers jours pour déployer ce dispositif co-construit avec l’État et BPI, et ainsi apporter rapidement une solution puissante à ses clients. Ses conseillers et chargés d’affaires sont prêts à répondre à leurs clients souhaitant bénéficier de ce dispositif d’urgence.

©

Coronavirus : comment le Crédit Agricole Franche-Comté souhaite accompagner ses clients (16 mars 2020)

Face à l’épidémie de Coronavirus - Covid-19, le Crédit Agricole Franche-Comté a mis en place des mesures pour faire barrière à la propagation du Covid-19. L’organisation de vos agences est donc modifiée.

Le Crédit Agricole Franche-comté peut dès à présent en mesure de vous confirmer que :

  • vous pouvez joindre par mail et téléphone les agences Crédit Agricole Franche-Comté aux heures d’ouverture habituelles

Concernant l’accueil physique du public :

  • les agences sont ouvertes uniquement le matin de 9h à 12h à l’exception de celles répertoriées ci-dessous
  • toutes les agences sont fermées l’après-midi à l’accueil client

Voici la liste des agences totalement fermées au public (cette liste est susceptible d’évoluer chaque jour, consultez www.credit-agricole.fr/ca-franchecomte) :

  • Vercel, Pierrefontaine les Varans, Amancey, Villers le Lac, Montbenoit, Charquemont, Saint-Hippolyte, Besançon Fontaine Argent, Besançon Pasteur, Besançon Palente, Quingey, Besançon Planoise, Besançon Montrapon, Herimoncourt, Seloncourt, Valen-tigney, Bavans, Sochaux, Fesches le Châtel, Pontarlier Salins, Doubs, Cousance, Lons Salines, Saint Julien, Voiteur, Mandeure, Bouclans, Colombier Fontaine, Clerval, Dampierre, Dole Bedugue, Mont Sous Vaudrey, Morez, Nozeroy, Saint-Laurent en Grandvaux, Saint Lupicin, Montbozon, Vesoul Alsace Lorraine, Fouge- rolles, Melisey, Ronchamp, Vauvillers, Gy, Pesmes, Beaucourt, Belfort Jean-Jaures, Belfort vieille Ville, Bessoncourt, Essert, Grandvillars, Valdoie, Champlitte, Frasne, Besançon Saint-Ferjeux

Ces fermetures sont indispensables pour permettre l’accueil de nos équipes dans les conditions sanitaires préconisées.

Afin de vous protéger et de protéger les autres, nous vous invitons à limiter vos visites en agence et à privilégier l’utilisation du numérique pour réaliser vos opérations courantes.

Pour rappel, dans votre espace connecté (site internet www.credit-agricole.fr/ca-franchecomte) ou sur nos Applis Ma Banque et Ma Carte vous pouvez très simplement :

  • Effectuer des virements
  • Commander un chéquier
  • Signer un contrat en attente
  • Éditer un RIB
  • Modifier votre plafond de carte
  • etc.

Vos opérations sont plus complexes et nécessitent l’expertise d’un conseiller ? vous pouvez le contacter au 03 84 24 51 51 (appel non surtaxé).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Crise et enjeux environnementaux : le Grand Besançon et la FRTP Bourgogne-Franche-Comté main dans la main

Une rencontre s'est déroulée mardi 20 juillet entre représentants de la Fédération Régionale des Travaux Publics de Bourgogne-Franche-Comté et de Grand Besançon Métropole. Objectif : faire le point sur la situation des entreprises des travaux publics et leurs inquiétudes alors que la crise économique affaiblit lourdement les entreprises dans ce domaine.

102 M€ d’aides régionales votés par les élus de la Région Bourgogne Franche-Comté

Réunis en commission permanente, vendredi 23 juillet, les élus régionaux ont voté plus de 102,2 M€ d’aides régionales. Une partie de ces crédits concerne des aides d’urgence et le Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR) mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de COVID-19.

France Relance : la transformation du plus grand campus de Besançon pour 80 millions d’euros

La présidente de l’université de Franche-Comté Macha Woronoff, a reçu le 22 juillet dernier le recteur de l'académie de Besançon, Jean-François Chanet ainsi que la maire de Besançon, Anne Vignot, pour une visite et une projection des deux opérations labellisées France Relance dans le cadre du projet de réhabilitation du campus Bouloie - Temis.

La chambre d’agriculture de Bourgogne Franche-Comté demande l’abattage « systématique » du loup près d’un élevage

Suite à plusieurs attaques de loups sur des élevages de bétails, la chambre d'agriculture de Bourgogne Franche-Comté, dans un communiqué du 23 juillet, demande aux pouvoirs publics de prendre "toutes les mesures nécessaires" pour stopper le retour du loup et l'abattage "systématique" de cet animal dès les premiers signes de présence à proximité d'élevages.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.93
légère pluie
le 02/08 à 0h00
Vent
1.45 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
98 %

Sondage