Suisse : des coups de feu dans une mosquée

Publié le 24/08/2014 - 09:17
Mis à jour le 24/08/2014 - 09:20

L'auteur des coups de feu mortels survenus vendredi, contre un fidèle dans une mosquée de Saint-Gall, serait un Serbe de 51 ans, a indiqué la police du canton suisse concerné, dans le nord de la Suisse.

Issue tragique

Il aurait avoué son crime sans en préciser le motif selon la même source. La victime est un Suisse du même âge, d'origine albanaise. Selon les premiers éléments de l'enquête, la victime et son meurtrier présumé participaient vendredi à une prière collective dans la mosquée de la communauté albanaise de St-Gall.

L'auteur des faits a alors tiré à plusieurs reprises avec une arme de poing sur la victime, qui est morte sur place. Peu après, le meurtrier présumé - qui tenait une arme de poing à l'arrivée des policiers - s'est rendu sans résistance. Il a été placé en détention provisoire.

La mosquée El-Hidaje est le centre de la communauté albanaise de la ville de St-Gall. Créée en 1992, elle est installée depuis 2010 dans un quartier industriel de la ville. La communauté El-Hidaje compte environ 350 membres.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Religion

Épandage des pesticides près d’habitations : « le gouvernement obligé de revoir sa copie »

À la suite des recours déposés par 8 organisations, le Conseil d’État vient de rendre une décision majeure dans la lutte contre les pesticides, en annulant, car insuffisamment protectrices, plusieurs dispositions encadrant leur épandage près des habitations, se réjouit l'association de consommateurs l'UFC Que choisir.

Confinement et absence de quêtes : une perte de plusieurs milliers d’euros pour le Diocèse de Besançon

Fermées lors du premier confinement et une grande partie du second, les églises ont subi de lourdes pertes financières suite à l'absence de quêtes. En France, on estime à plus de 60 millions d'euros de préjudice cette année. Le Diocèse de Besançon, malgré plusieurs généreux donateurs, a lui aussi été impacté à hauteur de plusieurs milliers d'euros, explique Monseigneur Jean-Luc Bouilleret ce mardi 22 décembre.

Reprise des cultes : « Nous jugeons la jauge à 30 personnes irréaliste et inapplicable en l’état » selon l’Archevêque de Besançon

Dans son discours du 26 novembre 2020, le premier ministre a précisé que la jauge de participation des fidèles aux messes dominicales reste fixée à 30 personnes pour la reprise des célébrations ce 28 novembre, et ce quelle que soit la taille de l’église. Dans une lettre adressée aux curés, prêtres, diacres, délégués pastoraux, équipes de coordination pastorale et aux fidèles du diocèse, l'archevêque de Besançon, Monseigneur Jean-Luc Bouilleret, manifeste son incompréhension concernant "cette mesure arbitraire qui ne prend pas en compte la juste proportion du nombre de personnes en fonction de la taille de l'église".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.81
légère pluie
le 01/08 à 21h00
Vent
1.53 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
98 %

Sondage