Tour de France BPCO : après 73 km effectués, les cyclistes accueillis par Thibaut Pinot

Publié le 19/09/2019 - 18:05
Mis à jour le 19/09/2019 - 18:35

Une belle performance ce jeudi 19 septembre 2019… Une quarantaine de personnes atteintes de déficiences respiratoires se sont rendues de Pontarlier à Besançon en vélo !

Les coureurs ont eu droit à un beau comité d'accueil ce jeudi devant l'hôpital Jean-Minjoz avec des membres du personnel médical, le sponsor Asten, les associations, O2&Cie ainsi que la Fondation Arc-en-ciel. Sans oublier le célèbre cycliste franc-comtois Thibaut Pinot : "J'ai beaucoup de respect pour ce qu'ils ont fait aujourd'hui. C'est un problème qui concerne tout le monde. Ils sont à vélo et sont très courageux",  souligne-t-il à l'arrivée des coureurs ce jeudi devant le CHRU de Besançon.

Un tour de France pour "sensibiliser"

Cet événement est aussi l'occasion de sensibiliser à la BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive) pour Christine Freyermuth, responsable de l'équipe diététique à la Fondation Arc-en-ciel. "L'idée s'est de faire connaître davantage cette maladie au grand public. Il s'agit aussi de monter qu'un patient atteint de BPCO peut faire des choses en terme d'activités physiques", explique la responsable qui précise que les coureurs sont équipés de bouteilles d'oxygène.

"C'est une expérience surhumaine, il y a le vent, des bosses, mais une équipe formidable cela vous pousse, c'est un moteur" Jean-Luc, 64 ans,  atteint de la BPCO.

Qu'est-ce que la BPCO ?

C'est une maladie chronique (bronchopathie, pneumopathie). Elle a plusieurs stades d'évolution et attaque le système respiratoire. Les causes sont multiples : prédispositions physiques, génétiques, pollution, sédentarité, addictions très aggravantes...

À propos de la fondation Arc-en-ciel…

La Fondation Arc-en-ciel est un centre de réadaptation.  Elle est implantée dans les quatre départements (Territoire de Belfort, Doubs, Haute-Saône et Jura). Elle gère dix établissements relevant des secteurs sanitaires et médico-sociaux :

  • Trois centres de soins de suite et de réadaptation (SSR) :- le Centre de Médecine Physique et de Rédaptation Bretegnier à Héricourt (70), le Centre de Réadaptation Cardiologique et Pneumologique de Franche-Comté à Pont d’Héry (39), Héricourt (70) et Besançon-Franois (25) et la Clinique Médicale Brugnon Agache à Beaujeu (70)
  • Une maison d’accueil spécialisée (MAS)- la Mosaïque à Lure (70)
  • Trois maisons de retraite (EHPAD, accueil de jour, aide à domicile)- la Résidence Surleau à Montbéliard (25)- la Maison Blanche et Arc-en-ciel Services à Beaucourt (90)- la Résidence Les Vergers à Rougemont-le-Château (90) 1 résidence avec services pour seniors- Résidence Le Tulipier à Beaucourt (90)
  • Deux établissements médico-éducatifs (IMP, IME, ITEP et SESSAD)- l’Institut Perdrizet à Giromagny et Belfort (90)- l’Institut Saint-Nicolas à Rougemont-le-Château, Belfort et Essert (90)

Info +

Le planning des premières étapes du tour de France BPCO :

  • Lundi 16 septembre : étape des Alpes Paladru Le Lac Grenoble-CHU-La Tronche AgiraDom.
  • Mardi 17 septembre : étape de la Drôme Dieulefit Valence Université Ufr STAPS Agiradom.
  • Jeudi 19 septembre : étape de Franche-Comté, Pontarlier Centre hospitalier Besançon CHU Asten Santé.
  • Jeudi 3 octobre : étape de Haute-Provence, Valensole Gréoux Les Bains Chaine Thermale Vivisol.
  • Samedi 5 octobre : étape du Var, La Crau-Toulon-Provence-Méditerranée La Londe Les Maures, Massif des Maures Accès Médical, Philips, Mundipharma, Pulmonx, Vivisol, AgiràDom, Asten Santé.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Covid-19 : les derniers indicateurs ne sont pas bons (non plus) en Bourgogne-Franche-Comté

Le taux d'incidence dépasse désormais les 300 cas pour 100.000 habitants en Bourgogne-Franche-Comté avec un taux de positivité des tests désormais à 6 %. Le Jura connaît toujours le taux d'incidence le plus élevé (448 cas pour 100.000 habitants) devant le Doubs (375) et le Territoire de Belfort (315). Les hospitalisations sont aussi en augmentation.

Omicron : les personnes vulnérables non vaccinées doivent éviter de voyager

lors que le nouveau variant Omicron suscite toutes les inquiétudes, l’Organisation mondiale de la santé a dévoilé de nouvelles recommandations, mardi 30 novembre. Les personnes à risque non vaccinées contre le Covid-19, y compris les plus de 60 ans ou celles ayant des comorbidités (maladie cardiaque, cancer et diabète), doivent éviter de voyager dans les zones où la transmission locale du coronavirus existe.  

Huit cas possibles au variant Omicron en France. Les ministres de la Santé du G7 se réunissent à Londres

Alors qu'en France huit cas possibles au variant Omicron du Coronavirus ont été détectés, les ministres de la Santé du G7 sont attendus en urgence à Londres ce lundi 29 novembre, face à l’inquiétude suscitée par ce nouveau variant. Une mutation qui continue à se propager à travers le monde malgré les fermetures de frontières. Les ministres de la Santé de la France, des États-Unis, du Canada, d’Allemagne, d’Italie, du Japon et du Royaume-Uni se retrouvent pour discuter de l’évolution de la situation sur Omicron, lors d’une réunion d’urgence.

Ce n’est pas parce qu’on en parle plus que la grippe a disparu : la CPAM du Doubs vous invite à vous faire vacciner

PUBLI-INFO • La vaccination contre la grippe saisonnière se déroule jusqu'au 31 janvier 2022 dans un contexte encore marqué par la crise sanitaire de la Covid-19. La vaccination contre la grippe est possible en ville depuis le 22 octobre, en Ehpad et établissements de santé depuis le 18 octobre afin de saisir toutes les opportunités de vaccination et d’optimiser les deux campagnes de vaccination, grippe et rappel Covid-19, et dans l’objectif d’un haut niveau de protection des plus fragiles.

Large oui des Suisses au pass Covid

En pleine cinquième vague et alors qu'un cas probable du variant omicron aurait été détecté, une large majorité de Suisses ont approuvé dimanche la loi ayant permis d'instaurer le pass Covid, lors d'un vote marqué par une Alors que la police craignait des manifestations, seuls quelques dizaines d'opposants à la loi Covid se sont rassemblés devant le siège du gouvernement et du parlement à Berne, placé sous haute sécurité et entouré d'une clôture grillagée. au terme d'une campagne électorale houleuse.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.29
légère pluie
le 02/12 à 6h00
Vent
3.68 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
100 %

Sondage