UFR Santé : quand des étudiants en médecine découvrent l'eutonie pour se détendre…

Publié le 09/11/2017 - 14:00
Mis à jour le 09/11/2017 - 18:08

Les étudiants notamment en médecine, on le sait, sont particulièrement stressés dès le début de leur cursus. Depuis mercredi 8 novembre 2017, la bibliothèque universitaire de l'UFR Santé à Besançon propose à ses étudiants en première année de médecine de participer à un atelier de gestion du stress. Grâce à un intervenant, Jean-Michel Couteret, professeur d'eutonie, les étudiants qui le souhaitent peuvent passer une heure de détente et d'apprentissage de la gestion du stress… 

Atelier d'eutonie à l'UFR Santé à Besançon : nos questions à Jean-Michel Couteret, professeur d'eutonie from maCommune.info on Vimeo.

1-img_0173.jpg
A l'UFR Santé à Besançon ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

L'an dernier, des étudiants en médecine ont informé leurs tuteurs  de leurs difficultés à gérer le stress notamment en première et quatrième année de médecine, mais personne ne savait quoi faire. Cette information, ayant fait le tour de l'université, est arrivée aux oreilles d'Élise Bertolina, bibliothécaire à l'UFR Santé. "J'ai regardé sur internet ce qu'il existait ailleurs pour savoir comme les autres établissements français faisaient pour aider les élèves", nous confie-t-elle, "et j'ai appris qu'une université à Paris organisait des ateliers anti-stress"

"C'est aussi le rôle de la B.U d'aider les étudiants dans ce sens"

C'est ainsi qu'en avril 2017, des ateliers se sont déroulés pour revenir ce mois de novembre avec un intervenant extérieur : Jean-Michel Couteret, professeur d'eutonie, d'activités physiques adaptées, nutrition et cancer, éducation thérapeutique du patient. "Je pense que c'est aussi le rôle de la B.U d'aider les étudiants dans ce sens, pour leur bien-être", souligne Élise Bertolina. Deux ateliers sont prévus en cette rentrée, mais "j'aimerais en faire à toutes les rentrées pour que les étudiants apprennent des techniques anti-stress pour tenir toute l'année". 

On a testé l'atelier d'eutonie avec les étudiants… 

Ce mercredi à 13 heures, à côté d'une bibliothèque bondée d'étudiants concentrés, le nez dans les livres, quatre étudiants sont allongés sur des tapis, les chaussures enlevées, le corps détendu. Jean-Michel Couteret leur parle, doucement, lentement. Il les invite au gré des différentes séquences à respirer, à prendre conscience de la respiration, des réactions du corps, en se touchant l'abdomen par exemple, tout en inspirant puis en expirant. Lors de cette phase, des étudiants ont réussi à s'endormir.

Les participants prennent ensuite la position assise, sur un tapis, sur le sol, puis sur une chaise, debout, en marchant… jusqu'à ce que les derniers mots de la séance de Jean-Michel Couteret conseillent : "il ne faut pas hésiter à parler de son propre stress avec des amis proches" ou encore "sachez que vous êtes solides", etc. Des phrases réconfortantes lorsque l'on perd confiance en soi ou lorsque le stress ronge…

Pour avoir testé cet atelier, nous aussi avons réussi à nous décontracter et nous détendre. 

Qu'en pensent les étudiants ? 

Nous avons posé la question à deux étudiantes en première année de médecine, Alisone et Méloé, 18 ans. Elles s'accordent à dire qu'elles sont "détendues" à la sortie de l'atelier. Alisone, pour qui cette expérience est une première, précise qu'elle a pu "sortir du quotidien des études" le temps d'une heure. De son côté, Méloé, qui connaissait déjà des techniques anti-stress, nous confie qu'elle réutilisera ce qu'elle a appris avec Jean-Michel Couteret, toute seule. 

L'eutonie, c'est quoi ?

Il s'agit d'une pratique corporelle fondée sur l'observation de nos sensations qui vise l'obtention d'une tonicité idéale. C'est une danseuse rythmicienne allemande, Gerda Alexander, qui a mis au point cette méthode dans les années 30.

Lors d'une séance, dans un premier temps, la personne est simplement allongée par terre et ressent ses tensions. Dans un second temps, elle explore et approfondit ses sensations. Jean-Michel Couteret tente de faire "dévoiler les ressources des gens qui sont masquées par le quotidien", souligne-t-il.

Infos +

  • Atelier ouvert en priorité aux étudiants de première année de médecine, mais ouvert à toutes les années de l'UFR Santé.
  • D'autres ateliers de sophrologie (16 novembre), de pilates (13 novembre), yoga (14 novembre) dans le cadre de Mise en PAZ (plan d'apprentissage de la zénitude)
  • Prochain atelier Eutonie : le 15 novembre
  • Sur inscription uniquement sur la page Facebook de la B.U UFR Santé
  • Dans le cadre de l'université ouverte, à partir du 22 novembre, Jean-Michel Couteret animera 15 séances de gestion du stress ouvertes au grand public les mercredis de 14 h 00 à 15 h 30 dans la salle de danse de l'UFR Sport (lieu à confirmer) 

À propos de Jean-Michel Couteret

Jean-Michel Couteret a été nommé professeur d'Éducation physique et sportive en 1980. C'est en 1983 qu'il découvre l'eutonie. Aujourd'hui, il intervient à domicile, anime des stages et des cours ouverts au public.

Actuellement, Jean-Michel Courteret anime des séances d'eutonie à la Maison de Velotte à Besançon tous les vendredis de 14 h 15 à 15 h 45 (sauf vacances scolaires). Il intervient également en maison médicale et en maison de retraite pour donner des cours d'éducation physique aux personnes âgées.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Christine Bouquin, présidente du Conseil Départemental du Doubs, a présenté ce 21 octobre 2019 les grandes orientations budgétaires pour l’année 2020. Et selon elle, «on continue de monter en puissance » avec 80 millions d'euros d'investissements prévus pour l'an prochain…

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles et les Jeunes agriculteurs appellent à une mobilisation nationale mardi 22 octobre 2019. Trois convois de tracteurs circuleront à Besançon pour arriver devant la préfecture du Doubs à 11 heures. Objectif : interpeller      le président de la République Emmanuel Macron.

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

Publi-Info • En ouvrant, début octobre, ses nouveaux locaux Rue Jouchoux à Besançon, Nicolas Donard, directeur d’ID Soudage, souhaitait se donner les moyens de mieux servir ses clients. Quoi de plus normal lorsque les solutions proposées à ses clients sont liées à trois univers allant de la soudure au travail du métal, en passant par la sécurité au travail ?

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Publi-Info • Il y a quelques jours, Yves Dejean directeur de Peugeot Besançon accueillait près de 500 personnes dans ses locaux pour présenter la toute nouvelle 208, en attendant sa sœur jumelle, électrique, la e-208. Dans les semaines qui viennent les équipes de Peugeot Besançon seront à votre disposition pour vous présenter la star de cette fin d’année.

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.15
partiellement nuageux
le 22/10 à 18h00
Vent
2.15 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
94 %

Sondage