Une accélération de la vaccination demandée par le Département de la Haute-Saône

Publié le 15/04/2021 - 09:59
Mis à jour le 15/04/2021 - 10:01

Dans un communiqué du 14 avril 2021, le Département de la Haute-Saône indique vouloir accélérer la vaccination et demande des moyens supplémentaires.

 © CHRU de Besançon1 ©
© CHRU de Besançon1 ©

L’objectif affiché par le Président de la République de rouvrir les écoles maternelles et primaires le 26 avril prochain ; les commerces non essentiels le 3 mai et les restaurants et lieux de culture à la mi-mai, passe nécessairement par plusieurs préalables qu’il est "urgent de planifier", selon le Département de la Haute-Saône.

Voici ce que demande le Département :

  • Une accélération de la livraison par l’État de vaccins utilisant la technologie dite de l’ARN- Messager (Pfizer et Moderna) dès les prochains jours et en tout cas avant fin avril
  • En ajoutant au moins une ligne de vaccination supplémentaire dans chacun des cinq centres actuels, dès les prochains jours pour augmenter leur capacité et porter rapidement le nombre global des injections réalisées à plus de 1 000 vaccins/jour
  • L’ouverture d’ici fin avril de deux nouveaux centres de vaccination à Jussey et Marnay en capacité d’injecter 500 vaccins chacun par semaine
  • L’ouverture également vers la mi-mai d’un centre de vaccination de grande capacité à Vesoul armé par le SDIS et le Département
  • Un doublement très rapide de la capacité d’intervention des équipes mobiles sur les territoires pour accroître le dispositif du « aller vers » les populations les plus éloignées et les moins mobiles. Le but ? Proposer 500 vaccins ARN-Messager par semaine aux professionnels de santé des territoires en particulier dans les MSP avec lesquels le Département coopère pour recenser les besoins et leur apporter un maximum de candidats à la vaccination.

"Ce dispositif global et coordonné devra être servi par un doublement des moyens humains affectés à la plateforme départementale d’appels", précise le Département qui souhaite porter à 20 personnes les effectifs mobilisés tant sur la prise de rendez-vous que sur le paramétrage des agendas des différents dispositifs.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Ascension : un long week-end pour se faire vacciner dans le Doubs

La moitié des 18 centres de vaccination est ouvert dans le département ce jeudi 13 mai 2021 et aucun ne fait le pont. Depuis le début de la semaine, une expérimentation est également menée dans le Doubs où des doses de vaccins Moderna sont disponibles en pharmacie et dans les cabinets des médecins libéraux.  

Le Pass sanitaire obligatoire pour les événements de plus de 1.000 personnes

L'Assemblée nationale a adopté en première lecture, dans la nuit de mardi 11 à mercredi 12 mai 2021, le projet de loi relatif à la sortie de crise sanitaire. Les débats ont été marqués par un coup de théâtre sur l'article 1er du texte : celui-ci a d'abord été rejeté par les députés dans l'après-midi, puis adopté dans la nuit après une réécriture du gouvernement. Pour assister aux événements de plus de 1.000 personnes, le Pass sanitaire impose soit : d'être vacciné ou d'avoir un test PCR négatif ou d'avoir effectué un test sérologique prouvant l'immunité.  

Télémedecine et AVC : les neurologues de Besançon consultent à 7.000 km de distance

Depuis 2017, près de 600 actes de "TéléAVC" et plus de 60 téléthrombolyses ont été réalisés depuis le CHRU de Besançon auprès de trois hôpitaux ultramarins de Guyane. Dans le département le plus grand de France, le taux de mortalité par AVC des moins de 65 ans est trois fois plus important qu’en France métropolitaine.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.74
peu nuageux
le 14/05 à 0h00
Vent
1.46 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
98 %

Sondage