Vaccin : plus de 50.000 personnes ont reçu une troisième dose en Bourgogne-Franche-Comté

Publié le 29/09/2021 - 17:01
Mis à jour le 29/09/2021 - 16:41

En France, un peu plus d’un million de personnes éligibles ont reçu la troisième dose de rappel depuis le 1er septembre dont un peu plus de 52.000 en Bourgogne-Franche-Comté. Un chiffre insuffisant à l’approche de l’hiver selon l’agence régionale de santé.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Pour l'agence régionale de santé de Bourgogne-Franche-Comté, le rappel vaccinal doit monter en puissance. "Cette dose permet de protéger des personnes face à la baisse de leur immunité dans le temps" indique-t-elle.

52.227 personnes ont reçu une injection de rappel dans la région. En fin de semaine dernière, selon le calendrier vaccinal en respectant le délai de six mois après la seconde dose, 230.000 habitants pouvaient d'ores et déjà en bénéficier. "À l'approche de l'hiver, cette mobilisation est encore largement insuffisante" souligne l'ARS.

Franche-Comté

  • Doubs : 9.086
  • Haute-Saône : 3.470
  • Jura : 5.555
  • Territoire de Belfort : 2.206

Bourgogne

  • Côte d'Or : 9.556
  • Saône-et-Loire : 10.787
  • Nièvre : 5.693
  • Yonne  : 5.864

La campagne de rappel est organisée directement dans les Ehpad. Les autres populations éligibles sont invitées à se rapprocher de leur médecin, pharmaciens ou de leur centre de vaccination.

Rappel : les personnes concernées par la troisième dose

Le rappel doit être réalisé avec un vaccin ARNm, de manière indifférenciée et quelque soit le vaccin utilisé pour la première injection.

  • Les résidents des Ehpad et unités de soins de longue durée (USLD) qui avaient eu accès à la vaccination dès le début de l’année 2021
  • Les personnes de plus de 65 ans
  • Les personnes à très haut risque de forme grave
  • Les personnes présentant des pathologies associées à un risque accru de forme grave de la Covid-19
  • Les personnes sévèrement immunodéprimés.

Remarque : un délai d’au moins six mois est recommandé par les autorités scientifiques entre la primo-vaccination complète et d’administration de la dose de rappel.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Santé

Baignade : l’ARS fait le point sur les risques et la qualité des eaux en Bourgogne Franche-Comté

Alors que les chaleurs sont de retour en Bourgogne Franche-Comté et que les vacances d'été ont commencé, l'Agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté met en garde la population contre les risques de baignades dans des zones non surveillées et sur la qualité de l'eau. Tout ce qu'il faut savoir en cet été 2024.

L’Université de Franche-Comté recherche des patients standardisés pour les examens de médecine

Afin d’aider les étudiants en médecine à développer leurs capacités cliniques et relationnelles, l’université de France-Comté réitère sa recherche de volontaires afin de jouer le rôle de patients standardisés lors des examens des étudiants en 4e, 5e et 6e année de médecine.

La chronobiologie en nutrition analysée par Valentine Caput, diététicienne bisontine

L'OEIL DE LA DIET' • Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient d'établir un rapport établissant un lien entre nutrition et chronobiologie. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats.

Journée mondiale de solidarité pour la migraine : zoom sur le traitement de la maladie en Bourgogne – Franche-Comté

Le 21 juin 2024, comme tous les ans, c’est la journée mondiale de solidarité pour la migraine. Pour l’occasion, l’association La Voix des migraineux et l’institut de sondage Opnion Way, ont soutenu une initiative de la société pharmaceutique Pfizer. Ainsi, plus de 4.000 personnes en France ont été interrogées sur le thème des migraines, laissant apparaitre des différences selon les régions…

Un collectif régional de médecins volontaires pour réduire le temps d’attente d’un certificat de décès

Le collectif porté par l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) médecin Libéral en Bourgogne-Franche-Comté est opérationnel depuis le début de l’année 2024. Il permet une voie de recours en cas d’absence de solution pour établir un certificat de décès. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 23.89
nuageux
le 14/07 à 15h00
Vent
0.99 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
54 %