Vaccination à Pontarlier : une ligne téléphonique supplémentaire mise en place

Publié le 15/01/2021 - 18:40
Mis à jour le 20/01/2021 - 15:36

Face à l'affluence des demandes de rendez-vous, la Ville de Pontarlier en relation avec la Communauté professionnelle territoriale de santé du Haut-Doubs Forestier (CPTS), met en place une ligne téléphonique supplémentaire et précise les conditions d'accès au RDV en ligne, apprend-on ce 15 janvier 2021.

©Alexane Alfaro ©
©Alexane Alfaro ©

Pour rappel, le centre de vaccination contre la Covid-19 à Pontarlier se trouve dans les locaux du club "Bel Âge", au 18 rue de Salins depuis le mercredi 13 janvier 2021.

Où appeler ?

RDV en ligne  à privilégier

  • Rendez-vous sur www.doctolib.fr  taper dans la barre de recherche, "Centre de vaccination covid de Pontarlier" (rubrique actualisée)

RDV par téléphone possible

Contactez l'un des numéros suivants (entre 8h à 12h et 13h à 17h, du lundi au vendredi) :

  • 07 88 16 97 30
  • 03 81 38 81 00

Qui sont les personnes prioritaires ?

Afin de procéder à cette campagne de vaccination dans les meilleurs conditions, seules les personnes répondant aux critères suivants pourront y prétendre dès le mercredi 13 janvier :

  • - Les professionnels de santé et les autres professionnels des établissements et services médico-sociaux intervenant auprès de personnes vulnérables,
  • - les aides à domicile intervenant auprès de personnes âgées, vulnérables et en situation de handicap,
  • - Les personnes âgées mobiles hébergées en résidences autonomie, résidences services, petites unités de vie, ainsi que dans les foyers de travailleurs migrants.
  • Les sapeurs-pompiers, lorsqu'ils ont plus de 50 ans et/ou des comorbidités.

Dans un second temps : ouverture de l'accès au centre de vaccination aux personnes âgées de 75 ans et +, vivant à domicile à partir du 18 janvier 2021.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Covid-19 : le variant britannique gagne du terrain dans le Doubs avec 43% des tests positifs

Face à la progression de la diffusion du variant dit "britannique" de la Covid-19 dans le Doubs, l’Agence régionale de santé et la préfecture du département appellent la population à redoubler de vigilance et mettent en œuvre des mesures complémentaires, dans un communiqué commun du 24 février 2021.

Covid-19 : le test salivaire arrive dans les établissements scolaires

Depuis lundi 22 février 2021, les tests salivaires pour dépister la Covid-19 sont distribués dans les écoles. L'objectif du Premier ministre est d'effectuer 200.000 tests par semaine à réaliser par la salive plutôt que le nez. Un test plus pratique et moins désagréable pour les plus jeunes enfants. Comment ça marche ?

Covid-19 : légère baisse des cas, mais une activité hospitalière qui reste très soutenue en BFC

Pour l'Agence Régionale de la Santé, la baisse du taux d'incidence observée dans la région est à mettre au crédit des efforts individuels et collectifs des habitants de Bourgogne-Franche-Comté. Cette mobilisation doit toutefois être maintenue face à la menace que constituent les variants du virus présents en tous points du territoire, nous indique l'ARS dans un communiqué du 19 février 2021.

L’UFC-Que Choisir alerte sur les dangers de certaines encres de tatouage

À la suite des résultats de ses tests en laboratoire sur les composants des encres de tatouage, l’UFC-Que Choisir tire la sonnette d’alarme ce jeudi 18 février et saisit la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) et l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) pour procéder au retrait et au rappel de nombreux produits.

Le dépistage du cancer colorectal en 3 vidéos de l’Institut national du cancer

Du 1er au 31 mars, dans le cadre de l'opération Mars Bleu les populations de plus de 50 ans, hommes et femmes, sont appelées à se faire dépister du cancer du côlon-rectum, soit le deuxième cancer le plus meurtrier en France. L'institut national du cancer a publié 3 vidéos pour démystifier ce dépistage.

Covid-19 : la Bourgogne Franche-Comté ne fait plus partie des régions les plus impactées par l’épidémie

Le préfet de Bourgogne de Franche-Comté Fabien Sudry et le directeur régionale de l'Agence régionale de santé (ARS) de Bourgogne Franche-Comté ont annoncé ce mercredi 17 février une diminution du nombre de cas positifs de Covid-19 dans la région. Aujourd'hui, elle ne fait plus partie des régions les plus impactées par l'épidémie, mais cette bonne nouvelle s'accompagne de la menace des variants... Explications.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.62
ciel dégagé
le 24/02 à 21h00
Vent
1.68 m/s
Pression
1027 hPa
Humidité
68 %

Sondage