Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Affaire Leonarda : ses parents font appel in extremis du refus de titre de séjour

- cliquez sur l'image pour agrandir
où l'on reparle de Leonarda

Me Brigitte Bertin, avocat des parents de Leonarda Dibrani, a interjeté appel lundi 28 avril au soir, seulement quelques minutes avant que le délai de recours n’expire, devant la cour administrative d’appel de Nancy de la décision du tribunal administratif de Besançon du 28 janvier dernier qui leur avait refusé un titre de séjour. L’audience devant la juridiction d’appel ne devrait pas avoir lieu avant septembre.

Publicité

Les parents de Léonarda Dibrani, collégienne rom dont l’expulsion vers le Kosovo avait créé la polémique en octobre dernier, ont fait appel d’une décision du tribunal administratif qui leur avait refusé un titre de séjour, a-t-on appris mardi auprès de leur avocat. La demande de titre de séjour des parents Dibrani avait été rejetée le 28 janvier par le tribunal administratif de Besançon. Ce dernier avait suivi les conclusions du rapporteur public exposées lors d’une audience trois semaines plus tôt.
  
L’avocat des parents Dibrani, Me Brigitte Bertin, a interjeté appel de cette décision devant la cour administrative d’appel de Nancy lundi en fin de soirée, quelques minutes seulement avant que le délai de recours n’expire, a-t-on appris de source judiciaire. L’audience devant la juridiction d’appel ne devrait pas avoir lieu "avant septembre", a indiqué une source proche du dossier.
  
En première instance, les juges administratifs avaient notamment relevé "l’absence de perspectives d’insertion économique et sociale en France" du père de Leonarda, Resat Dibrani, "et de toute insertion dans la société française" de la mère de Léonarda. Les magistrats avaient également pointé "l’absence de suivi dans la scolarité de leurs enfants" et "la possibilité pour les plus jeunes d’entre eux de poursuivre leur scolarité au Kosovo".
 
"Ce n’est pas de la justice mais de l’injustice, je vais me tuer car ici nous n’avons pas de vie", avait réagi l’adolescente, interrogée à Kosovska Mitrovica, où elle vit avec sa famille depuis son expulsion. Jusqu’à présent, l’ensemble des demandes judiciaires ou administratives du couple Dibrani pour obtenir le droit d’asile ou un titre de séjour ont été rejetées.
  
(source : AFP)
 
A propos de l’affaire Leonarda, voir nos articles ci-dessous
miss.dom

Votre météo avec

Evénements de Besançon

STORIES @ PRIDE CLUB
Sam, 16 Décembre 2017 23h55 - Dim, 17 Décembre 2017 6h00
PRIDE CLUB - Besançon
Dim, 17 Décembre 2017 10h30 - 13h30
Ma Naturo Cuisine 97 grande rue 25000 Besançon - Besançon
Dim, 17 Décembre 2017 14h30
Citadelle de Besançon, Musée de la Résistance et de la Déportation - Besançon
Dim, 17 Décembre 2017 16h00
BESANCON - Eglise des Chaprais - BESANCON
Ensemble Sopralti
Dim, 17 Décembre 2017 17h00
20 rue Megevand à Besançon - Besançon