Les gendarmes, une source d’information pour les médias

Publié le 24/03/2017 - 16:45
Mis à jour le 26/03/2017 - 11:39

C’est la cellule de renseignement de la gendarmerie qui est chargée de donner des informations mais uniquement si celles-ci sont complètes, précises et justes. 

 © D poirier
© D poirier

Semaine de la presse à l’école

Il y a au moins cinq ou six journalistes appartenant à des médias locaux différents qui appellent chaque jour la cellule. "Il est important de connaître bien les journalistes et d’établir une relation de confiance avec eux." précise d’ailleurs le major Deltenre.

Les pompiers  sont aussi contactés par la presse. Ces derniers leur décrivent les faits passés le soir, la nuit et le matin. En ce qui concerne les faits divers justice, c’est plutôt le  Parquet, composé du Procureur de la République, qui communique les informations, seulement s’il estime qu’elles ne vont pas parasiter l’enquête en cours.

Parfois, pour les raisons de l’enquête, gendarmes et pompiers n’ont pas le droit de communiquer certaines informations : la communication est parfois réservée au parquet et au préfet.  D’ailleurs, pour les gendarmes, gérer les interventions  sur le terrain est la chose la plus importante à faire. Ils ne doivent donc pas être gênés par des médias qui seraient présents sur le lieu d’une intervention.

Mais il  faut également préciser que, lors de certaines enquêtes,  la presse peut aussi être un atout pour les gendarmes, notamment lors des disparitions. Dans ces cas-là, gendarmes et médias collaborent ensemble pour retrouver au plus vite la personne disparue.

Les journalistes, pompiers et gendarmes vérifient leur sources, notamment lorsqu’elles proviennent  de témoins, pour s’assurer que ces informations ne sont ni fausses ni incomplètes.

  

Article rédigé par Cloé, Téa, Margot et et Chlo., élèves de 4ème au collège Pierre Vernier d'Ornans

Semaine de la presse à l'école 2017 "D'où vient l'information"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

semaine presse 2017

Réseaux sociaux, internet : attention danger !

Les réseaux sociaux sont devenus un moyen de communication incontournable pour les médias, la gendarmerie et les internautes. Mais tous ces « médias sociaux » sont également source de danger et il faut apprendre à être vigilant et à bien s’en servir.

Gendarme : un métier très diversifié, loin des clichés

Dans le cadre de la semaine de la presse à l’école dédiée aux sources de l’information, des élèves de 4e du collège Pierre Vernier d’Ornans ont rencontré le major Jean-François Deltenre, adjoint au chef du cabinet de la communication à la gendarmerie du Doubs. Il était accompagné par le gendarme Marina Luthi. Occasion de parler d’un métier diversifié et des relations entre la gendarmerie et les médias.

Rencontre avec un juge d’application des peines

Des collégiens se sont rendus au palais de justice de Besançon au début du mois de mars et ont rencontré Robert Pech, juge d’application des peines (JAP). Après une explication sur le fonctionnement d’une audience au tribunal correctionnel, des élèves lui ont posé quelques questions sur son métier et le fonctionnement de l’aménagement des peines.

Robert Pech, juge d’application peines from maCommune.info on Vimeo.

Comprendre la justice…

A l’occasion de la semaine de la presse à l’école sur le thème des sources de l’information, des élèves de 4e d’une classe média au collège Pierre Vernier d’Ornans ont travaillé avec maCommune.info et se sont intéressé au traitement des faits divers et au fonctionnement de la justice. 

Education

Bourgogne-Franche-Comté : les étudiants récompensés pour leur engagement

Jeudi 24 novembre s’est déroulée la remise des prix des 1ères Olympiades du développement durable de Bourgogne-Franche-Comté. Elles avaient pour objectif de sensibiliser les étudiants au développement durable et à la transition écologique, et de leur montrer qu’on peut agir au quotidien et adopter des gestes répondant aux enjeux climatiques.

Franche-Comté : ils offrent des livres dans les maternités pour sensibiliser sur le développement du langage

L’Association franc-comtoise pour la prévention en orthophonie (AFCPO) organise l'action nationale "1 bébé 1 livre" dans les maternités de Franche-Comté. Cette dernière bénéficie du haut patronage du ministère de la Culture et du ministère de la Santé et s’inscrit dans la lutte contre l’illettrisme.

L’université de Bourgogne – Franche-Comté s’intéresse à la vie de ses 80.000 étudiant(e)s…

Jusqu’au 15 novembre 2022, l’université de Bourgogne Franche-Comté lance une vaste enquête par mail auprès de plus 80.000 étudiants post-bac de la région. Objectif : connaître leurs conditions et habitudes de vie durant leurs études en Bourgogne-Franche-Comté pour proposer un diagnostic et guider les futures décisions dans la mise en œuvre d’actions favorables à la réussite étudiante. Les résultats seront communiqués en février 2023.

Franche-Comté : l’Université perçoit une subvention de 60.000€ pour son dispositif S.O.S

Dans le cadre de l'appel à projets du ministère de l'enseignement supérieur de la recherche sur le plan national de lutte contre les violences sexistes et sexuelles, l'Université de Franche-Comté s'est recemment vue attribuer la plus grosse subvention pour son dispositif S.O.S. « Signalement, Orientation et Suivi ».

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.73
nuageux
le 30/11 à 0h00
Vent
1.49 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
95 %