Alain Chrétien intègre la commission nationale d'investiture "En Marche" pour les municipales

Publié le 06/06/2019 - 10:22
Mis à jour le 06/06/2019 - 10:22

Le maire de Vesoul - ex Les Républicains et aujourd'hui membre d'Agir, la droite constructive - fait partie des 16 membres de la CNI en charge d'investir les candidats officiels LaREM pour les municipales de mars 2020.

alain chrétien.png
© a chétien fbk
PUBLICITÉ

Les premières vagues d’investiture « En Marche » pour les municipales seront dévoilées à partir du 16 juin pour les grandes villes (Toulouse, Paris, Rennes, Lyon, Bordeaux…) et vraisemblablement jusque début juillet. Cette commission nationale d’investiture est co présidée par Marie Guévenoux, députée de la 9ème circonscription de l’Essonne et le sénateur Alain Richard (ex PS), tous deux membres du Bureau exécutif de LaREM.

14 autres membres font partie de la CNI En Marche. Parmi eux, on retrouve Alain Chrétien. Maire de Vesoul depuis 2012 et président de Association des Maires de France de Haute-Saône depuis 2014. Ancien membre des Républicain, il a notamment pris part en novembre 2017 à la création d’Agir, la droite constructive. C’est d’ailleurs à ce titre qu’il intègre cette commission amenée à « poursuivre et élargir le rassemblement des partenaires politiques initié lors des élections européennes avec la liste Renaissance qui réunissait, aux côtés de LaREM, le MoDem, Agir et le Mouvement radical ».

La CNI proposera au Bureau exécutif de LaREM, des investitures des têtes de liste LaREM ou des soutiens de têtes de liste partenaires, dans chaque commune. Pour les villes de moins de 9.000 habitants, elle sera appuyée au niveau de chaque département avec des commissions départementales d’investitures (CDI) qui formuleront des recommandations.

Six critères

« Nous donnerons toujours la priorité au projet, fidèles à nos valeurs et à nos pratiques, et au renouvellement des visages » indique Stanislas Guerini, Délégué général de La République En Marche. « C’est une nouvelle étape dans l’implantation territoriale de notre Mouvement, pour porter dans le quotidien des Français notre projet de transformation du pays. » 

  • Les candidats et candidates à l’investiture devront réaliser et présenter une note de projet détaillant leur vision et leur équipe ainsi qu’une note de stratégie politique à la CNI. Les projets seront étudiés autour de six critères : 
  • probité et éthique, cohérence avec les valeurs et les positions du mouvement ;
  • ambition du projet pour la commune et sa faisabilité
  • capacité de rassemblement ;
  • connaissance du territoire communal et sa prise en compte du fait intercommunal ;
  • implantation locale ;
  • capacité à faire le meilleur résultat

Quel candidat « En Marche » pour les municipales à Besançon ?

Eric Alauzet est dans les startings-blocks depuis l’annonce de sa candidature le 6 décembre 2018. Le député du Doubs n’imagine pas ne pas avoir l’investiture du mouvement. Il a notamment reçu le soutien de 9 des 13 conseillers du groupe En Marche au conseil municipal.

Mais un autre projet sera déposé mi-juin auprès de la CNI, celui du collectif « Besançon Métropole 2020 » porté par Alexandra Cordier, conseillère au cabinet du maire marcheur de la première heure, Jean-Louis Fousseret qui la soutient. Elle est également aujourd’hui la référente départementale d’en Marche dans le Doubs.

Qui du projet d’Éric Alauzet ou celui de Besançon Métropole 2020 aura les faveurs de la commission nationale d’investiture ? La réponse devrait tomber fin juin début juillet.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Après l'annonce officielle de son investiture ce mercredi 10 juillet 2019 dans la soirée , le candidat officiel d'En Marche à Besançon a réagi sur sa  page Facebook. Éric Alauzet a dévoilé une des quatre priorités issues de sa consultation auprès des Bisontins : la santé.

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Dans une lettre aux Bisontins, le candidat socialiste, place publique société civile, a souhaité faire part de ses priorités : transition écologique, qualité de vie pour tous et attractivité de Besançon et de sa communauté urbaine. Au-delà, Nicolas Bodin souhaite "ouvrir la voie vers de nouvelles méthodes de gouvernance plus ouvertes et inclusives".

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Le nom du candidat désigné  par En Marche pour les municipales devait être annoncé ce lundi 1er juillet lors de la seconde vague d'investiture. Mais LREM a fait un pas en arrière et a repoussé l'annonce au 10 juillet. En coulisses, le nom d'Éric Alauzet revient avec force et insistance. Alexandra Cordier quant à elle ne souhaite pas commenter l'imbroglio politique bisontin dans l'attente de la décision du bureau exécutif. Difficile de savoir si le match se joue encore...

Anne Vignot pressentie tête de liste de l’ « Équipe » EELV – PCF – À Gauche Citoyen

Anne Vignot pressentie tête de liste de l’ « Équipe » EELV – PCF – À Gauche Citoyen

Plus de cohérence ? Plus d'humain dans la politique ? Plus d'écologie ? Plus d'union ? Tels étaient les maîtres mots mis en avant lors de la conférence de presse qui s'est tenue ce mercredi 3 juillet 2019 salle Bidault au Kursaal de Besançon en présence de membres de "l'Équipe", composée de plusieurs formations politiques à savoir d'élus d'EELV avec en tête Anne Vignot, du PCF, ou encore "À Gauche Citoyen"et quelques dissidents du PS …

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.61
partiellement nuageux
le 17/07 à 3h00
Vent
0.92 m/s
Pression
1015.95 hPa
Humidité
93 %

Sondage