Alerte à l'ozone dans le Doubs

Publié le 06/08/2018 - 16:19
Mis à jour le 06/08/2018 - 16:22

Après la Haute-Saône, le Doubs. La canicule continue de favoriser l’accumulation de l’ozone sur les départements. Le risque de dépassement du seuil étant présent pour aujourd’hui et demain, la procédure d’alerte est maintenue en ce 6 août 2018. Voici les recommandations à suivre…

 ©
©

Point météo

L’ensoleillement et les températures seront toujours élevées aujourd’hui et demain.

Seuls les vents accompagnés d’orages localement pourraient faire baisser les niveaux dans la nuit de mardi à mercredi.

Mesures automatiques préfectorales

Vitesses des véhicules :

Sur le réseau autoroutier, abaissement temporairement de 20 km/h des vitesses maximales autorisées dans la zone concernée par l'épisode de pollution, sans toutefois descendre au-dessous de 110 km/h. La mesure est applicable le lendemain du déclenchement à partir de 7h.

Les catégories de véhicules suivantes ne sont pas concernées par la réduction des vitesses ou les restrictions de circulation :

  • Les véhicules des forces de l’ordre, de la sécurité civile,
  • Les véhicules des services d’incendie et de secours,
  • Les véhicules d’urgence médicale (SAMU-SMUR),
  • Les véhicules certifiés CRIT’AIR « zéro émission ».

Contrôles routiers :

Les contrôles de vitesse et de pollution de tous les types de véhicules (deux-roues, poids lourds, véhicules légers…) pourront être intensifiés, sur la zone concernée.

Industries :

Mise en place des dispositions prévues dans les arrêtés préfectoraux d’autorisation d’exploiter des ICPE en cas de pollution de l’air. Cette mesure concerne en particulier les installations classées pour la protection de l’environnement (carrières, centrales d’enrobage, implantations industrielles émettrices d’oxydes d’azote et/ou composés organiques volatils).

Collectivités :

Les collectivités ayant défini des plans d’urgence sont invitées à mettre en œuvre les actions les plus adaptées.

Recommandations sanitaires

Population générale

  • Privilégiez les sorties courtes, ou demandant le moins d’effort
  • Limitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) en plein air. Celles à l’intérieur peuvent être maintenues.

Populations vulnérables (femmes enceintes, nourrissons, + 65 ans, pathologies cardiovasculaires, insuffisances cardiaques ou respiratoires, asthmatiques, personnes sensibles)

  • Limitez les sorties durant l’après-midi, lorsque l’ensoleillement est à son maximum.
  • En cas de gêne inhabituelle : fatigue, mal de gorge, nez bouché, toux, essoufflement, sifflements, palpitations ;prenez conseil auprès de votre médecin ou pharmacien.

Recommandations comportementales

Pour tous

Il est rappelé que le brûlage des déchets à l’air libre est interdit, y compris les végétaux.

Limitez les émissions de polluants :

  • Limitez l’usage des engins à moteur thermique (tondeuse à gazon, groupes électrogènes, …) ;
  • Sur la route, adaptez une conduite apaisée, coupez le moteur des véhicules à l’arrêt, limiter l’utilisation de la climatisation ;
  • Privilégiez les modes de déplacement non polluants ou en commun (bus, train, covoiturage) ;
  • Différez les déplacements non indispensables, y compris professionnels ;
  • Réduisez votre vitesse hors agglomération ;
  • Limitez les travaux nécessitant l’usage de solvants.

Pour les industriels

  • Réduisez vos émissions de composés organiques volatils et d’oxydes d’azote.
  • Assurez-vous du bon fonctionnement des dispositifs de dépollution, et, le cas échéant, mettre en place les dispositions prévues en cas de pollution de l’air dans les arrêtés d’exploitation
  • Reportez la remise en route des installations à l’arrêt.

Exploitations agricoles

  • Evitez tout brûlage à l’air libre, ou action d’écobuage
  • Reportez les épandages.
Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Santé

Covid-19 : vers un allégement des mesures en Bourgogne-Franche-Comté ?

Un Conseil de défense se penchera prochainement sur une possible adaptation des restrictions liées au Covid-19 en fonction de l'évolution de l'épidémie dans chaque territoire alors qu'"on voit la situation s'améliorer", a indiqué dimanche 19 septembre 2021 le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal sur BFMTV. Au 20 septembre 2021, 34 départements (dont deux en Bourgogne Franche-Comté) sont déjà sous le seuil de 50 cas pour 100.000 habitants…

Le centre de vaccination de Micropolis réduit progressivement la voilure

À partir du 1er octobre 2021, le vaccinodrome de Besançon-Micropolis  sera ouvert trois jours et demi par semaine au lieu de sept actuellement. La réduction sera progressive. Principale nouveauté : à partir du vendredi 17 septembre 2021, les personnes sans rendez-vous peuvent désormais être reçues pour se faire vacciner.    

Agressions de soignants qui vaccinent : des maires de Bourgogne Franche-Comté signent une tribune dans Le Monde

Depuis l'ouverture de la vaccination au grand public en France, des agressions ont été signalées à l'encontre de médecins, pharmaciens et soignants dans plusieurs villes de l'Hexagone. Face à ces attaques, 466 maires, directeurs d'hôpitaux et professeurs de médecine, dont de Bourgogne Franche-Comté, ont signé une tribune parue dans Le Monde le 13 septembre dernier, appelant à "un sursaut républicain".

Obligation vaccinale : où en sont les soignants en Bourgogne-Franche-Comté ?

En Bourgogne-Franche-Comté, on estime à environ 10 % le nombre soignants exerçant dans les différents centres de soins (hôpital, Ehpad…) et qui ne sont pas vaccinés. Concernant les professionnels exerçant en libéral, 96 % d'entre eux ont reçu au moins une dose dans la région.  Des chiffres très proches de la moyenne nationale.

Chutopolis : « jouer pour ne plus chuter »

La Fondation Arc-en-Ciel, gestionnaire d’établissements de soins, d’accueil et de service à la personne en Bourgogne Franche-Comté a développé un jeu de plateau destiné principalement aux centres de santé. Chutopolis est un outil pédagogique sur la prévention des chutes.

Haute-Saône : la plateforme d’appel pour les rendez-vous en centre de vaccination change de numéro

Depuis le lancement de la campagne vaccinale en Haute-Saône, une plateforme d’appel pour la vaccination a été mise en place afin de faciliter la prise de rendez-vous auprès des centres de vaccination du département. Le numéro change à partir de ce lundi 13 septembre.

Vaccination, accès aux soins, nouvelles aides… La Cpam du Doubs vous accompagne au quotidien

PUBLI-INFO • L’égalité d’accès aux soins est, avec la qualité des soins et la solidarité, l’un des 3 principes fondateurs de l’Assurance Maladie depuis 1945. C’est aussi la première de ses missions au quotidien : renforcer, dans chaque territoire, l’accès aux droits et le recours aux soins pour l’ensemble de ses assurés. Pour les accompagner au mieux, la Cpam du Doubs propose des aides afin de permettre à tous un accès au soin facilité. L'Assurance Maladie reste également très mobilisée pour maîtriser l'épidémie de Covid-19 en protégeant les plus fragiles.

En retard sur la vaccination, la Suisse généralise à son tour le pass sanitaire

Depuis le lundi 13 septembre 2021, la Suisse a décidé d’étendre largement l’obligation de pass sanitaire, face à une pandémie de Covid-19 qui continue de remplir les hôpitaux et les lits de soins intensifs et un taux de vaccination insuffisant. A titre de comparaison, en France, 69,7 % des habitants sont totalement vaccinés (46,6 M) contre 52,81 % en Suisse (4,54 M).

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15
couvert
le 20/09 à 12h00
Vent
1.85 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
91 %

Sondage