Alerte à l'ozone dans le Doubs

Publié le 06/08/2018 - 16:19
Mis à jour le 06/08/2018 - 16:22

Après la Haute-Saône, le Doubs. La canicule continue de favoriser l’accumulation de l’ozone sur les départements. Le risque de dépassement du seuil étant présent pour aujourd’hui et demain, la procédure d’alerte est maintenue en ce 6 août 2018. Voici les recommandations à suivre…

 ©
©

Point météo

L’ensoleillement et les températures seront toujours élevées aujourd’hui et demain.

Seuls les vents accompagnés d’orages localement pourraient faire baisser les niveaux dans la nuit de mardi à mercredi.

Mesures automatiques préfectorales

Vitesses des véhicules :

Sur le réseau autoroutier, abaissement temporairement de 20 km/h des vitesses maximales autorisées dans la zone concernée par l'épisode de pollution, sans toutefois descendre au-dessous de 110 km/h. La mesure est applicable le lendemain du déclenchement à partir de 7h.

Les catégories de véhicules suivantes ne sont pas concernées par la réduction des vitesses ou les restrictions de circulation :

  • Les véhicules des forces de l’ordre, de la sécurité civile,
  • Les véhicules des services d’incendie et de secours,
  • Les véhicules d’urgence médicale (SAMU-SMUR),
  • Les véhicules certifiés CRIT’AIR « zéro émission ».

Contrôles routiers :

Les contrôles de vitesse et de pollution de tous les types de véhicules (deux-roues, poids lourds, véhicules légers…) pourront être intensifiés, sur la zone concernée.

Industries :

Mise en place des dispositions prévues dans les arrêtés préfectoraux d’autorisation d’exploiter des ICPE en cas de pollution de l’air. Cette mesure concerne en particulier les installations classées pour la protection de l’environnement (carrières, centrales d’enrobage, implantations industrielles émettrices d’oxydes d’azote et/ou composés organiques volatils).

Collectivités :

Les collectivités ayant défini des plans d’urgence sont invitées à mettre en œuvre les actions les plus adaptées.

Recommandations sanitaires

Population générale

  • Privilégiez les sorties courtes, ou demandant le moins d’effort
  • Limitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) en plein air. Celles à l’intérieur peuvent être maintenues.

Populations vulnérables (femmes enceintes, nourrissons, + 65 ans, pathologies cardiovasculaires, insuffisances cardiaques ou respiratoires, asthmatiques, personnes sensibles)

  • Limitez les sorties durant l’après-midi, lorsque l’ensoleillement est à son maximum.
  • En cas de gêne inhabituelle : fatigue, mal de gorge, nez bouché, toux, essoufflement, sifflements, palpitations ;prenez conseil auprès de votre médecin ou pharmacien.

Recommandations comportementales

Pour tous

Il est rappelé que le brûlage des déchets à l’air libre est interdit, y compris les végétaux.

Limitez les émissions de polluants :

  • Limitez l’usage des engins à moteur thermique (tondeuse à gazon, groupes électrogènes, …) ;
  • Sur la route, adaptez une conduite apaisée, coupez le moteur des véhicules à l’arrêt, limiter l’utilisation de la climatisation ;
  • Privilégiez les modes de déplacement non polluants ou en commun (bus, train, covoiturage) ;
  • Différez les déplacements non indispensables, y compris professionnels ;
  • Réduisez votre vitesse hors agglomération ;
  • Limitez les travaux nécessitant l’usage de solvants.

Pour les industriels

  • Réduisez vos émissions de composés organiques volatils et d’oxydes d’azote.
  • Assurez-vous du bon fonctionnement des dispositifs de dépollution, et, le cas échéant, mettre en place les dispositions prévues en cas de pollution de l’air dans les arrêtés d’exploitation
  • Reportez la remise en route des installations à l’arrêt.

Exploitations agricoles

  • Evitez tout brûlage à l’air libre, ou action d’écobuage
  • Reportez les épandages.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

La chronobiologie en nutrition analysée par Valentine Caput, diététicienne bisontine

L'OEIL DE LA DIET' • Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient d'établir un rapport établissant un lien entre nutrition et chronobiologie. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats.

Journée mondiale de solidarité pour la migraine : zoom sur le traitement de la maladie en Bourgogne – Franche-Comté

Le 21 juin 2024, comme tous les ans, c’est la journée mondiale de solidarité pour la migraine. Pour l’occasion, l’association La Voix des migraineux et l’institut de sondage Opnion Way, ont soutenu une initiative de la société pharmaceutique Pfizer. Ainsi, plus de 4.000 personnes en France ont été interrogées sur le thème des migraines, laissant apparaitre des différences selon les régions…

Un collectif régional de médecins volontaires pour réduire le temps d’attente d’un certificat de décès

Le collectif porté par l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) médecin Libéral en Bourgogne-Franche-Comté est opérationnel depuis le début de l’année 2024. Il permet une voie de recours en cas d’absence de solution pour établir un certificat de décès. 

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 23.72
ciel dégagé
le 25/06 à 9h00
Vent
1.94 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
67 %