Bilan d’un « moi(s) sans tabac » : 7.000 fumeurs ont relevé le défi dans la région

Publié le 07/12/2016 - 12:31
Mis à jour le 08/12/2016 - 09:48

C’est un succès pour la Bourgogne-Franche-Comté, qui comptabilise plus de 7.000 adhésions au "moi(s) sans tabac", opération lancée en novembre 2016, pour aider à l’arrêt du tabac.

capture_decran_2016-11-03_a_12.23.03.png
capture_decran_2016-11-03_a_12.23.03.png
PUBLICITÉ

Le bilan est encourageant pour l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté et son partenaire Tab’agir : 7.190 fumeurs se sont inscrits sur le site tabac-info-service.fr en novembre pour la 1re édition de « Moi(s) sans tabac ». En France, ce sont près de 180.000 fumeurs qui ont relevé le défi. La ligne téléphonique Tabac info service (39 89) a reçu plus de 15.000 appels en octobre et novembre, soit une augmentation de 35% par rapport à l’année dernière. Le nombre de visiteurs du site internet a lui été multiplié par 4, avec 1,3 million de visites de mi-octobre à mi-novembre.

En Bourgogne-Franche-Comté, les professionnels de santé ont pu compter sur le soutien de 126 partenaires, mobilisés pour sensibiliser, informer et soutenir les fumeurs désireux d’arrêter. Parmi les actions de proximité mises en place lors du « moi(s) sans tabac », citons le défi sportif interlycée organisé entre le lycée de Morez et Saint-Claude dans le Jura, des consultations de tabacologie par la CPAM de Côte d’Or, des sensibilisations dans les maisons de santé pluridisciplinaire de Saône-et-Loire par Tab’agir, ou encore la forte mobilisation des entreprises, comme PSA Peugeot Citroën, SEB, Codifrance.

Après le succès de cette 1re édition en France, les professionnels de santé et Tabac Info Service sont toujours là pour aider les ex-fumeurs à le rester ou pour aider les fumeurs dans leur tentative de sevrage. Les fumeurs souhaitant arrêter de fumer peuvent consulter un professionnel de santé, joindre le 39 89, visiter le site internet tabac-info-service.fr, ou télécharger la nouvelle application tabac info service développée par l’Assurance maladie et Santé publique France.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Pose de prothèse de genou en ambulatoire : la clinique Saint Vincent précurseur en Franche-Comté

Vidéo • La clinique Saint Vincent de Besançon est le seul établissement de Franche-Comté à proposer depuis 2017  la pose d'une prothèse de genou chirurgie ambulatoire avec un retour à domicile le jour même de l'opération. Auparavant, cette intervention nécessitait près de 10 jours d'hospitalisation. Comment est-ce possible ? Rencontre avec Valérie Fakhoury, la directrice de la clinique Saint Vincent et avec les chirurgiens orthopédiques d'un patient juste avant son opération.

Méningite à Dijon : une nouvelle campagne de vaccination pour les 17-24 ans

Après deux cas de méningite mortels fin 2016 et une vaste campagne de vaccination à l'université, la maladie est réapparue à Dijon, faisant un mort. Les autorités sanitaires ont lancé en septembre 2018 une nouvelle campagne de vaccination. Ce mois de février 2019, l'ARS (agence régionale de Santé) souhaite une nouvelle fois mettre en avant la vaccination. La campagne prendra fin en mars prochain.

Lanceurs de balles de défenses : un neurochirurgien de Besançon lance une pétition…

Le professeur Laurent Thines, neurochirurgien au CHRU de Besançon, a lancé une pétition qui a recueilli plus de 82 000 signatures ce 1er février 2019. Lancée il y a deux semaines, cette dernière a pour but d'alerter sur les dommages causés par les lanceurs de balles de défense(LBD) utilisés lors des manifestations en France.

De la fourche à la fourchette, « pour responsabiliser les jeunes à des pratiques alimentaires saines et respectueuses de l’environnement » à Besançon

Interview • Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon et Cyril Devesa, adjoint au maire chargé de la santé, de l'hygiène et de la sécurité agroalimentaire, ont présenté "De la fourche à la fourchette, la santé en cuisinant"jeudi 31 décembre 2019, un projet élaboré avec la MJC Palente. Cyril Devesa répond à nos questions…

Energy Slim à Besançon, pour mincir naturellement grâce à la digitopuncture, au coaching et à un rééquilibrage alimentaire

Publi-info • Envie de perdre du poids pour retrouver forme et bien-être ? Oubliez les régimes classiques et inefficaces. Energy Slim propose un programme complet qui a fait ses preuves. Il allie digitopuncture, coaching et contrôle de l'alimentation. Delphine Huet, professionnelle de la minceur, vous accueille dans son cabinet détente et cosy, place de la Révolution à Besançon.

17.173 nouveaux cas de cancer tous les ans en Bourgogne Franche-Comté dont 57% chez l’homme

Cartographie des cancers • 17.173 nouveaux cas de cancer apparaissent chaque année dans la région, selon Santé Publique France* qui a étudié l'évolution des types de cancer par zone géographique de 2007 à 2016.  Le nombre de cas en Bourgogne-Franche-Comté ne se distingue pas par rapport à la moyenne nationale malgré quelques spécificités et notamment une sous-incidence* et donc moins de nouveaux cas dans la région pour le cancer du sein, colorectal et du poumon chez les femmes.

Fermeture de services à l’hôpital de Saint-Claude : la mairie des Hauts de Bienne organise un référendum

Pour soutenir l’action du Comité de Défense et de Soutien de l’Hôpital de Saint-Claude, la municipalité des Hauts de Bienne a souhaité organiser sur son territoire un référendum d’initiative populaire dont la question est : "Êtes-vous pour la réouverture de la maternité, de la pédiatrie et du service de chirurgie suivie d’hospitalisation au Centre Hospitalier Louis Jaillon de Saint-Claude ?" Il se déroulera le 26 janvier 2019.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.93
ciel dégagé
le 19/02 à 3h00
Vent
4.41 m/s
Pression
997.9 hPa
Humidité
79 %

Sondage