Alerte Témoin

Cancer colorectal : faites vous dépister !

Publié le 19/05/2015 - 18:05
Mis à jour le 20/05/2015 - 18:28

La campagne national de dépistage du cancer colorectal est à nouveau lancée et relayée en Franche-Comté. Pour mémoire, il s'agit du deuxième cancer le plus meurtrier avec 17 500 décès par an. 800 nouveaux cas sont détectés chaque année en région.

La chasse aux polypes

Le dépistage concerne les hommes et les femmes entre 50 et 74 ans. Durant les prochains mois de mai et juin, les instances de santé locales les inviteront vec un ton volontairement décalé, à partir à la chasse aux polypes. Ces tumeurs initialement bénines qui se développent à partir de la muqueuse du colon et du rectum.

En 2014, en Franche-Comté, le taux de réponse au dépistage organisé était seulement de 38,1%, bien que supérieur à la moyenne nationale (39,8% dans le Doubs). La faute à quelques freins comme la peur d'un diagnostic positif ou la manipulation des selles.

Un taux de survie à 5 ans au delà des 90%

L’objectif européen visé est de 65 % de participation à moyen terme et de 45 % à court terme. Heureusement, en 2015, un nouveau test immunologique plus simple, plus performant et plus sensible pourra faciliter ce dépistage. D'autant plus utile qu'on sait que le taux de survie à 5 ans dépasse les 90% quand le cancer est dépisté à un stade précoce.
Une voiture aux couleurs de l’opération sillonnera donc la région avec à son bord des professionnels de l’Association pour le dépistage des cancers (ADECA-FC) et une équipe d’animatrices déguisées en polypes, du 12 mai au 14 juin. Elle s'arrêtera notamment à Besançon ce 30 mai, à la maison de santé (rue de Vesoul). Les autres dates et lieux sont dans l'encadré (voir nos photos).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

La « prime Covid » de 1.500 euros versée en Bourgogne Franche-Comté mais soumise à un quota dans certains hôpitaux

Versés sans distinction dans 40 départements, dont ceux de Bourgogne-Franche-Comté, les 1.500 euros de la "prime Covid" maximale ne pourront être attribués qu'à 40% des effectifs dans 79 autres hôpitaux en "première ligne" durant l'épidémie de coronavirus, selon un projet d'instruction ministérielle.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.33
ciel dégagé
le 26/05 à 6h00
Vent
4.67 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
87 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune