Confinement : le gouvernement invite ceux qui ne travaillent pas à donner un coup de main aux agriculteurs

Publié le 24/03/2020 - 18:10
Mis à jour le 25/03/2020 - 10:39

Les mois de mars et avril sont une période de cueillette pour les agriculteurs. Pendant le confinement, le ministre de l'Agriculture invite celles et ceux qui n'ont plus d'activité à aider les agriculteurs pour faire fonctionner leurs exploitations.

jeunes_agriculteurs_prefecture-088.jpg
©roman

Ceux qui "n’ont plus d’activité" en raison de la crise du coronavirus sont invités "à rejoindre la grande armée de l’agriculture française", en quête de main-d’œuvre, a déclaré le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, ce mardi sur BFMTV.

"Il y a aujourd’hui la possibilité d’avoir 200.000 emplois directs dans les métiers de l’agriculture", privée de la main-d’œuvre notamment étrangère qu’elle emploie habituellement pour les travaux des champs, a expliqué le ministre demandant à ceux qui le souhaitent d’aller "dans les champs".

"Nous avons besoin de 200 000 personnes sur les trois mois qui viennent"

"Je lance un grand appel aux femmes et aux hommes qui ne travaillent pas, qui sont confinés chez eux, qui sont serveur dans un restaurant, hôtesse d’accueil dans un hôtel, coiffeur de mon quartier, qui n’ont plus d’activité… Et je leur dis de rejoindre la grande armée de l’agriculture française, ceux qui vont nous permettre de nous nourrir de façon propre, saine", a-t-il déclaré. "Il faut produire pour nourrir les Français", a-t-il encore clamé en évoquant "un acte citoyen, civil". Selon le ministre de l’Agriculture, les volontaires "seront salariés par les agriculteurs et on regardera comment les choses pourront se faire".

"Nous avons besoin de 200.000 personnes sur les trois mois qui viennent", a confirmé la présidente du syndicat agricole majoritaire FNSEA, Christiane Lambert, sur RTL. "Il y avait auparavant des étrangers qui venaient pour cueillir dans les exploitations, ils ne peuvent plus venir mais c’est une nécessité pour les agriculteurs" de récolter la production. "Nous pouvons mettre en place les mesures de sécurité et de distance", insiste la présidente de la FNSEA,.

Comment devenir volontaires ?

Rendez-vous sur desbraspourtonassiette.wizi.farm où les volontaires peuvent se faire connaître et les agriculteurs qui sont besoin d'un coup de main aussi.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Reprise des cultes : « Nous jugeons la jauge à 30 personnes irréaliste et inapplicable en l’état » selon l’Archevêque de Besançon

Dans son discours du 26 novembre 2020, le premier ministre a précisé que la jauge de participation des fidèles aux messes dominicales reste fixée à 30 personnes pour la reprise des célébrations ce 28 novembre, et ce quelle que soit la taille de l’église. Dans une lettre adressée aux curés, prêtres, diacres, délégués pastoraux, équipes de coordination pastorale et aux fidèles du diocèse, l'archevêque de Besançon, Monseigneur Jean-Luc Bouilleret, manifeste son incompréhension concernant "cette mesure arbitraire qui ne prend pas en compte la juste proportion du nombre de personnes en fonction de la taille de l'église".

Covid-19 : "Être plus vigilant en Bourgogne-Franche-Comté qu’ailleurs"

Point de situation • Le préfet de la Région Bourgogne-Franche-Comté a établit un nouveau point de situation ce vendredi 27 novembre 2020 après l’allocution d’Emanuel Macron sur le déconfinement progressif en trois étapes et conditionné par la situation épémiologique en France. La circulation du virus reste cependant très intense en Bourgogne-Franche-Comté est la deuxième région la plus touchée par la Covid derrière Auvergne-Rhône-Alpes. Les départements de l’Yonne et du Doubs (notamment le secteur de Pontarlier) sont aujourd’hui le plus impactés par la circulation du virus.

Banque alimentaire de Franche-Comté : une augmentation des demandeurs d’aide de 20% depuis septembre 2020

La prochaine grande collecte de la Banque alimentaire de Franche-Comté se déroulera les 27, 28 et 29 novembre 2020 dans tous les grands magasins de la région. Objectif : collecter des produits non périssables pour assurer les distributions en 2021 et assurer une demande de plus en plus importante… On en parle avec Michel Jeannin, chargé de communication de la Banque alimentaire de Franche-Comté.

Economie

Les commerces rouvrent ce samedi : quelles sont les nouvelles règles sanitaires à connaître ?

Suite à un allègement des mesures de confinement annoncé par le président de la République et le Premier ministre, les commerces (exceptés les restaurants, les bars et les discothèques) peuvent rouvrir dès ce samedi 28 novembre. Toutefois, un protocole sanitaire renforcé s'impose aux commerçants comme aux consommateurs… Quelles sont les mesures?
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.91
partiellement nuageux
le 27/11 à 21h00
Vent
1.45 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
85 %

Sondage