Confinement : le gouvernement invite ceux qui ne travaillent pas à donner un coup de main aux agriculteurs

Publié le 24/03/2020 - 18:10
Mis à jour le 25/03/2020 - 10:39

Les mois de mars et avril sont une période de cueillette pour les agriculteurs. Pendant le confinement, le ministre de l’Agriculture invite celles et ceux qui n’ont plus d’activité à aider les agriculteurs pour faire fonctionner leurs exploitations.

©roman ©
©roman ©

Ceux qui "n’ont plus d’activité" en raison de la crise du coronavirus sont invités "à rejoindre la grande armée de l’agriculture française", en quête de main-d’œuvre, a déclaré le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, ce mardi sur BFMTV.

"Il y a aujourd’hui la possibilité d’avoir 200.000 emplois directs dans les métiers de l’agriculture", privée de la main-d’œuvre notamment étrangère qu’elle emploie habituellement pour les travaux des champs, a expliqué le ministre demandant à ceux qui le souhaitent d’aller "dans les champs".

"Nous avons besoin de 200 000 personnes sur les trois mois qui viennent"

"Je lance un grand appel aux femmes et aux hommes qui ne travaillent pas, qui sont confinés chez eux, qui sont serveur dans un restaurant, hôtesse d’accueil dans un hôtel, coiffeur de mon quartier, qui n’ont plus d’activité… Et je leur dis de rejoindre la grande armée de l’agriculture française, ceux qui vont nous permettre de nous nourrir de façon propre, saine", a-t-il déclaré. "Il faut produire pour nourrir les Français", a-t-il encore clamé en évoquant "un acte citoyen, civil". Selon le ministre de l’Agriculture, les volontaires "seront salariés par les agriculteurs et on regardera comment les choses pourront se faire".

"Nous avons besoin de 200.000 personnes sur les trois mois qui viennent", a confirmé la présidente du syndicat agricole majoritaire FNSEA, Christiane Lambert, sur RTL. "Il y avait auparavant des étrangers qui venaient pour cueillir dans les exploitations, ils ne peuvent plus venir mais c’est une nécessité pour les agriculteurs" de récolter la production. "Nous pouvons mettre en place les mesures de sécurité et de distance", insiste la présidente de la FNSEA,.

Comment devenir volontaires ?

Rendez-vous sur desbraspourtonassiette.wizi.farm où les volontaires peuvent se faire connaître et les agriculteurs qui sont besoin d'un coup de main aussi.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Economie

Après l’effondrement karstique, des commerçants de la rue de Vesoul impactés par les travaux de la piste cyclable…

C’en est trop pour plusieurs commerçants de la rue de Vesoul à Besançon ce lundi 22 juillet 2024… Une tranchée a été creusée pour créer la voie cyclable mais condamne l’accès à plusieurs magasins de la zone… Pour rappel, la rue a rouvert le 28 juin après quatre mois de fermeture suite à l’effondrement karstique.

Sirops et limonades Rième, quoi de neuf pour l’été 2024 ?

QUOI DE 9 ? • Un siècle après la création, dans les montagnes du Haut-doubs, la Maison Rième n’a pas pris une ride. C’est avant l’arrivée des colas que Marcel-Alcide Rième invente dans les années 20 la pétillante "Mortuacienne". Elle a beaucoup voyagé jusqu’en 2024, accompagnée de sirops, y compris bio et gourmands.

Tiny Houses, tentes XXL, espace snaking… Le nouveau visage du camping Chalezeule

Installée depuis un mois, les 10 tiny houses (…) et les 5 tentes familiales complètent désormais l’offre du camping de Chalezeule qui comptait déjà (et encore) des espaces dédiés aux campeurs sous une tente personnelle. Repensé l’espace snacking a également été officiellement inauguré vendredi 19 juillet 2024.

Les Barbiers by l’Atelier, le nouveau salon de la rue de Belfort

À Besançon, le salon de coiffure L’Atelier, situé rue de Belfort a fait le choix de scinder sa clientèle autrefois mixte, pour désormais accueillir ces messieurs à quelques pas, au 63 de la rue de Belfort. Ouvert depuis le 2 juillet 2024, Les Barbiers by l’Atelier propose des prestations pour hommes dans un cadre masculin et élégant. 

Véhicules électriques : 50 points de recharge publics dans le Grand Besançon

Marie Zéhaf, vice-présidente de Grand Besançon Métropole chargée des mobilités, Catherine Barthelet, vice-présidente en charge des projets de territoire, Marie-Jeanne Bernabeu, maire d’Avanne-Aveney et conseillère communautaire déléguée à la commande publique ainsi que Nicolas Bardou, directeur général de la société Easy Charge Services, ont inauguré mercredi 17 juillet 2024, l’un des 50 points de recharge électrique actuellement disponibles dans le réseau public dans le Grand Besançon.

Bourgogne-Franche-Comté : les effectifs salariés du secteur privé se stabilisent au 1er trimestre 2024

Le niveau des effectifs salariés du privé continue de stagner ce premier trimestre 2024 en région avec une augmentation d’environ 300 postes, alors que le niveau national observe un léger rebond de +0.3 %, soit 65.000 postes, selon les analyses de l’Urssaf Bourgogne Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.1
couvert
le 24/07 à 03h00
Vent
1.87 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
92 %