Alerte Témoin

Covid-19 : 39 décès supplémentaires en 24 h en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 02/04/2020 - 18:53
Mis à jour le 02/04/2020 - 18:53

271 décès •

Avec plus d’un millier de personnes hospitalisées dans les établissements de santé de Bourgogne-Franche-Comté, l’épidémie de COVID-19 nécessite une mobilisation sans précédent. Dans le contexte de cette crise sanitaire, le parcours des futures mères, des parents et des nouveau-nés est sécurisé sur chaque territoire, précise l'ARS ce 2 avril 2020.

CHU Besançon, hôpital minjoz
©Alexane Alfaro

Le point sanitaire effectué par l'ARS Bourgogne Franche-Comté ce 2 avril 2020 :

  • 1 017 hospitalisées (976 mercredi)
  • 250 patients dans un état grave pris en charge dans les services de réanimation (229 mercredi)
  • 271 décès en milieu hospitalier (232 mercredi)
  • 746 personnes sont de retour à domicile.

Dans ce contexte, qui pèse fortement sur le système de santé et les équipes de professionnels, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté a veillé tout particulièrement à la sécurité du parcours de périnatalité, pour répondre aux besoins des futures mères, des parents et des nouveau-nés, en chaque point du territoire.

L’ensemble des professionnels de santé hospitaliers ou libéraux ont adapté leurs organisations, en s’appuyant sur les recommandations des sociétés savantes, pour assurer une prise en charge médicale garantissant le maximum de sécurité.

"L’effort de coordination et de partenariat de tous est remarquable", précise l'ARS : gynécologues-obstétriciens, sages-femmes, pédiatres, médecins généralistes, intervenants auprès des futures mères, des parents et des nouveau-nés.

Téléconsultation ouvertes aux sages-femmes

La téléconsultation est désormais ouverte aux sages-femmes qui ont accès dans la région à la plateforme TELMI, mise en place par l’ARS et le GRADeS (groupement régional d’appui au développement de la e-santé). Plus de 800 web-consultations ont déjà été assurées de cette manière. Les séances de préparation à la naissance et l’entretien prénatal précoce sont également possibles dans ces conditions.

Les futurs parents sont invités à contacter une sage-femme libérale en proximité, afin de préparer au mieux la naissance de leur nouveau-né et le retour à domicile.

Au moment de la naissance, toutes les maternités de la région Bourgogne-Franche-Comté acceptent les pères en fin de travail et jusqu’à deux heures après l’accouchement, à condition qu’ils respectent les mesures strictes de sécurité mises en place. Ils retrouveront ensuite les mamans et les nouveau-nés à leur sortie de la maternité.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Coronavirus : feu vert à StopCovid, la France attend l’acte II du déconfinement

Collégiens et lycéens, restaurateurs, vacanciers... Alors que la France est suspendue aux annonces gouvernementales sur l'acte II du déconfinement, attendues ce jeudi après-midi, l'Assemblée a donné mercredi 28 mai 2020 son feu vert à l'application de traçage StopCovid, qui devrait être téléchargeable dès ce week-end. Le Sénat a également voté en faveur de la mesure.

Des pots de yaourt qui disent "merci" !

Si les élèves de l’Ecole Nationale d’Industrie Laitière et des Biotechnologies de Poligny suivent leur formation à distance depuis le 17 mars, les formateurs eux restent mobilisés pour fabriquer des produits laitiers. Pour montrer leur soutien "à tous ceux qui se sont mobilisés pendant la crise du covid-19", ils ont fait un clin d'œil sur leurs pots de yaourt…

Camaïeu placé en redressement judiciaire

Victime directe, selon la direction, de la crise du Covid-19, l'entreprise de prêt-à-porter Camaïeu, spécialiste de l'habillement féminin qui emploie 3.900 salariés en France dont 450 au siège social à Roubaix (Nord) a été placée mardi 27 mai 2020 en redressement judiciaire. Pour rappel, la ville de Besançon compte deux boutiques.

Santé

Essayage, nombre de clients, masques… : comment s’organisent les grands magasins de prêt-à-porter ?

Depuis lundi 11 mai, les Franc-Comtoises et les Francs-Comtois peuvent circuler librement dans leur département respectif et à moins de 100 km sans attestation. Ils peuvent donc faire du shopping tout en respectant les règles sanitaires indispensables à la lutte contre la propagation du covid-19. Quelles sont les mesures prises par les grands magasins de vêtements ? Nous nous sommes procurés un document distribué dans tous les magasins d'une grande chaîne française de prêt-à-porter pour homme.

Covid-19 : l’application StopCovid pourrait être disponible à partir de ce week-end

StopCovid est une application de traçage de contacts pour smartphones voulue par le gouvernement dans le plan global de déconfinement dans le contexte de l’épidémie de Covid-19. L’utilisation de l’application fera l’objet d’un débat et d’un vote au Parlement ce mardi 26 mai. À l’issue, le gouvernement pourra décider du lancement de l’application qui pourrait être ce week-end des 30 et 31 mai.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.42
ciel dégagé
le 29/05 à 9h00
Vent
7.35 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
39 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune