Covid-19 : combien de morts en Bourgogne Franche-Comté depuis 2020 ?

Publié le 19/11/2022 - 07:58
Mis à jour le 19/11/2022 - 07:32

À l’approche de l’hiver, le Covid-19 fait partie des virus actifs en Bourgogne-Franche-Comté, rappelle l’ARS, qui maintient ses appels à la prudence et à la vaccination dans un communiqué du 18 novembre 2022.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Les indicateurs de suivi de l’épidémie de Covid-19 doivent de nouveau être interprétés avec précaution cette dernière période, la transmission des résultats de dépistage dans le système d’information n’étant que partiellement assurée (mouvement d’une partie des laboratoires de biologie médicale). 

Alors que le taux de positivité des tests amorce une reprise à l’échelle régionale, à ce stade, les hospitalisations poursuivent leur baisse, dans un contexte où les établissements sont par ailleurs fortement sollicités face à l’épidémie de bronchiolites. 

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté invite donc à maintenir une vigilance active face aux virus. 

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, 6.978 personnes sont décédées dans les établissements de santé de la région ; 2.530 personnes dans les établissements médico-sociaux, soit un total de 9.508 décès en établissement.

© ARS BFC

L'ARS insiste encore sur ces gestes barrières qui sont devenus des "routines" bien connues de tous : 

  • se laver les mains le plus souvent possible,
  • aérer ses espaces de vie et de travail plusieurs fois par jour,
  • porter un masque quand il y a beaucoup de monde, dans les établissements de santé et médico-sociaux, les transports en commun, les espaces clos, en présence de personnes fragiles et bien sûr en cas de symptômes. 

Campagne de rappel 

L’ARS souligne encore les enjeux du rappel vaccinal contre le Covid qui est toujours d’actualité et concerne :

  • les personnes âgées de plus de 60 ans,
  • les résidents d’EHPAD et d’unités de soins de longue durée (USLD), 
  • les personnes à risque de formes graves de la maladie (immunodéprimés, femmes enceintes...), -les personnes vivant dans l’entourage ou en contact régulier avec des personnes immunodéprimées ou vulnérables,
  • les professionnels des secteurs de la santé et du médico-social. 

La vaccination contre la grippe est par ailleurs désormais ouverte à tous. "C’est aussi le meilleur moyen d’éviter les formes graves de la maladie", selon l’ARS BFC. 

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Santé

Une journée de sensibilisation et une exposition sur la prévention du cancer colorectal à Besançon 

Du 5 au 31 mars 2024, une exposition sur la prévention du cancer colorectal sera installée dans le hall principal du CHU de Besançon dans le cadre de Mars bleu. Une journée de sensibilisation sera également organisée le jeudi 21 mars avec une équipe pluridisciplinaire de gastro-entérologie.

Médicaments : des mesures pour anticiper les pénuries

Aider les médecins à prescrire des alternatives aux médicaments non disponibles, intensifier le bon usage des antibiotiques : le gouvernement a annoncé mercredi 21 février 2024 quelques mesures concrètes pour anticiper les pénuries.

Mars Bleu revient en Bourgogne Franche-Comté : s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit 9 fois sur 10

Tous les deux ans, les Bourguignons-Francs-Comtois de 50 à 74 ans sont invités à réaliser un test de dépistage du cancer colorectal. À l’occasion de Mars Bleu, du 1er au 31 mars 2024, campagne nationale de sensibilisation au dépistage de ce cancer, le Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) rappelle l’importance de réaliser ce test.

Une nouvelle salle de radiologie interventionnelle multimodale au CHU de Besançon

Le 11 décembre 2023, un premier patient a bénéficié de cette nouvelle salle au sein du CHRU de Besançon. Un véritable pas en avant dans les équipements de pointe puisque l’hôpital fait partie des dix établissements en France à avoir acquis ce dispositif d’imagerie. Quels sont les enjeux ? Nous avons fait le point avec Eric Delabrousse, chef du pôle imagerie du CHU de Besançon.

Assurance maladie : les modalités de dépistage de cancer désormais en ligne

En 2024, l’Assurance maladie a souhaité faciliter l’accès et les démarches concernant le dépistage des cancers du sein, du col de l’utérus et colorectal. Comme l’indique le site officiel de l’administration française : “Service-Public.fr”, il est désormais possible, pour les personnes concernées, de suivre les modalités d'invitation au depistage du cancer en ligne, directement sur leur espace personnel Ameli.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.13
peu nuageux
le 28/02 à 9h00
Vent
2.14 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
90 %