Covid-19 : la France "en alerte" mais pas de confinement "prévu" (Gabriel Attal)

Publié le 16/11/2021 - 10:15
Mis à jour le 16/11/2021 - 10:31

La France est « en état d’alerte » sur le plan sanitaire avec la recrudescence des cas de Covid mais « aucun confinement n’est prévu aujourd’hui », a souligné mardi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

 © France Inter
© France Inter

"On est en état d'alerte, il y a une incidence, un nombre de contaminations qui a augmenté très fortement encore la dernière semaine, quasiment +50%", a rappelé le secrétaire d'Etat sur France Inter.

Même si "on a des raisons d'être confiants", avec un taux élevé de vaccination de la population, et même si "on a une situation qui est moins dégradée que nos voisins", "évidemment qu'il y a une vigilance absolue", a-t-il insisté.

"Il n'y a absolument aucun confinement qui est prévu aujourd'hui, ni de près ni de loin", a néanmoins assuré M. Attal, tout en précisant, comme il l'avait déjà fait samedi, qu'il "ne faut jamais rien exclure par principe" dans cette crise sanitaire.

"Aujourd'hui il n'y a pas de raison de penser" que les fêtes de fin d'année soient ternies par des jauges comme en 2020, mais "il faut que l'immunité conférée par le vaccin se poursuive et donc que les Français éligibles fassent leur rappel de vaccination", a-t-il souligné.

Alors que ce rappel devient possible pour les plus de 50 ans en décembre, le porte-parole a redit que même si, pour l'heure, "il n'y a pas d'intégration dans le pass sanitaire" de cette dose supplémentaire, "il y aurait une logique à ce que, à partir d'un certain moment, ça rentre dans le pass", comme pour les plus de 65 ans à compter du 15 décembre.

"On a érigé une muraille grâce au vaccin, il faut éviter qu'elle se fissure", a-t-il fait valoir.

L'Autriche est devenue lundi le premier pays de l'Union européenne à confiner les personnes non-vaccinées contre le Covid-19 et a commencé à vacciner les enfants dès cinq ans, alors que l'Europe est confrontée à une reprise de l'épidémie.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Politique

Fortes chaleurs : les Colmariens appelés à l’aide pour sauver les fleurs

Opération sauvetage pour les massifs floraux de Colmar. Face aux interdictions d'arrosage liées à la sécheresse, le maire de la très touristique ville de Colmar a incité jeudi 11 août la population et les restaurateurs à arroser eux-mêmes les jardinières et massifs floraux des espaces publics, quitte à recourir aux "fonds de carafe", un "moyen citoyen de répondre à l'absurdité administrative".

Pouvoir d’achat : coup d’envoi des débats au Sénat

Prolongement de la "prime Macron", augmentation des retraites et allocations... le Sénat à majorité de droite a entamé ce jeudi 28 juillet 2022 l'examen du premier volet des mesures en soutien au pouvoir d'achat, que le ministre Bruno Le Maire souhaite contenir à 20,7 milliards d'euros.

Besançon : souffrant d’un cancer, un artiste intermittent du spectacle se retrouve dans une faille juridique, sans aucun revenu

Stéphane M., un Bisontin de 47 ans, père de famille, artiste musicien au régime de l’intermittence du spectacle, vit depuis le mois d’avril dernier avec 0€ de revenu. En octobre 2021, les médecins lui diagnostiquent un cancer ce qui l’empêche d’exercer sa profession. Suite aux mesures sanitaires contre la Covid-19, une faille juridique ne lui permet plus de bénéficier d’indemnité. Nous l’avons rencontré dans sa chambre d’hôpital à Besançon mardi 26 juillet.

L’Assemblée vote la suppression de la redevance, au cours d’un week-end électrique

L'Assemblée nationale a voté ce samedi 23 juillet 2022 la suppression de la redevance audiovisuelle dans le cadre du soutien au pouvoir d'achat et rejeté in extremis une taxe sur les "superprofits" des gands groupes, mais doit encore déminer des points très débattus comme la remise carburant et la renationalisation d'EDF.

Wifi, électricité, clim… : le gouvernement appelle à « des petits gestes » pour faire des économies d’énergie

Climatisation, électricité, wifi,… "Nous demandons un effort aux citoyens, aux Françaises et aux Français", a déclaré le porte-parole du gouvernement Olivier Véran à l’issue du Conseil des ministres ce mercredi 20 juillet, estimant qu’il "n’y a pas de petit geste" en matière d’économie d’énergie dans la perspective d’une coupure de l’approvisionnement en gaz russe à l’automne.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.63
légère pluie
le 14/08 à 18h00
Vent
1.61 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
94 %

Sondage