Covid-19 : "Nous atteindrions peut-être le pic de l'épidémie en début de semaine prochaine"

Publié le 03/04/2020 - 18:34
Mis à jour le 03/04/2020 - 18:41

303 décès • L’épidémie de COVID-19 est désormais responsable de plus de 300 décès en milieu hospitalier en Bourgogne-Franche-Comté, de premières estimations, en cours de consolidation, indiquent 217 décès en établissements médico-sociaux, apprend-on ce 3 avril 2020 lors d’une audioconférence de presse.

Le point sanitaire effectué par l'ARS Bourgogne Franche-Comté ce 3 avril 2020 :

  • 1.028 patients hospitalisés 265 en réanimation  ( 1.017 jeudi)
  • 303 décès à l'hôpital  (271 jeudi) + 217 décès en établissement médico-social
  • 835 patients sortis d'hospitalisation et retournés à domicile (746 jeudi)
  • 50 patients transférés (en région Rhône-Alpes + 10 cas en région PACA)

Concernant les places en réanimation, l'ARS rappelle que la région dispose de 200 places réanimation. "Nous sommes désormais capables d'accueillir 300 places en réanimation. C'est devenu une réalité", souligne Pierre Pribile, directeur général de l'Agence régionale de santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté, qui précise que cela pourrait s'éteindre jusqu'à 350 places : "Avec 265 personnes atteintes du Covid en réanimation, la situation est déjà en tension. Je rappelle que d'autres prises en charge interviennent indépendamment du coronavirus".

Un pic attendu en début de semaine prochaine ?

"La croissance du nombre de patients graves pris en charge dans les hôpitaux se poursuit dans notre région", relève l'ARS qui note toutefois de "premiers signes positifs de ralentissement de la croissance de nouveaux cas en réanimation", souligne Pierre Pribile qui reste toutefois prudent : "Cette tendance doit toutefois se confirmer dans les prochains jours et alors nous atteindrions peut-être le pic de l'épidémie en début de semaine prochaine". Si tel n'est pas le cas, d'autres transferts seront effectués. 

Des Etablissement sociaux et médico-sociaux sous tension

Les renforts ont essentiellement été accordés aux établissements médico-sociaux. 1.500 volontaires se sont manifestés dans la région via la plateforme "renfort covid". 110 renforts sont opérationnels dans 60 établissements demandeurs.

Concernant les personnes atteintes du Covid-19 dans ces structures, 285 établissements ont signalé des cas positifs ou suspects en Bourgogne Franche-Comté (173 sont des Ehpad) .

Au total, 2.600 cas positifs ou suspects ont été relevés. "Cela nous permet de relier à l'épidémie un total de 217 décès en établissements médico-sociaux", explique le Directeur général régional de l'Agence régionale de santé.

Quelle prise en charge du côté des cliniques privées ?

"Toutes les cliniques de la région qui ont des capacités de chirurgie sont totalement intégrées dans le dispositif, car elles ont des capacités hospitalières ainsi que du matériel (respirateurs) et des compétences (anesthésistes réanimateurs, des infirmiers...)", affirme Pierre Pribile.

Trois types de cliniques sont catégorisées durant la crise sanitaire :

  • Soit la clinique accueille des malades Covid-19 dans des services mis en place dans leurs murs (comme la clinique Saint-Vincent à Besançon)
  • Soit la clinique accueille des malades "non-Covid" (comme à Dijon), ce qui permet de décharger les hôpitaux (qui peuvent ensuite prendre davantage de cas de coronavirus).
  • Soit la clinique ferme complètement, mais redéploie son matériel et son personnel dans l'hôpital le plus proche (c'est le cas à l'hôpital de Vesoul).

"Toutes les cliniques qui ont ce type de compétence sont entrées dans ce dispositif", indique l'ARS.

6 millions de masques distribués aux professionnels de santé de la région

Deux canaux de distribution des masques ont été organisés par l'Etat auprès professionnels de santé :

  • le canal officinal (à destination des professionnels de ville )
  • le canal à travers les agences régionales de santé à l'échelle de chaque groupement hospitalier (hôpitaux et établissement médico-sociaux)

4,8 millions de masques ont été alloués par l'Etat. "À cela s'ajoute les nombreux donc collectés", indique l'ARS (les dons représentent 1,2 million de masques). Au total, les professionnels de santé ont donc reçu plus de 6 millions de masques .

"Les livraisons interviennent désormais de manière hebdomadaire", conclut l'ARS.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Santé

Numérique en santé : l’Europe consolide son soutien à la plateforme régionale eTICSS

Au cœur de la stratégie e-santé en Bourgogne Franche-Comté, eTICSS est l’outil clé de la transformation numérique des parcours de santé dans la région. Dans un communiqué daté du 3 avril 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté annonce avoir mobilisé 10,5 millions d'euros de financements européens pour la seconde phase du projet numérique.

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté se mobilise pour attirer et fidéliser les professionnels de santé

L’agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté anime depuis un an, avec ses partenaires, un plan de mobilisation en faveur des métiers du social, du médico-social, et de la santé. Les mesures concrètes, de l’orientation à l’emploi, sont d’ores et déjà nombreuses. On fait le point.

Salon Bio&Co à Besançon : des voies s’élèvent face à des pratiques ”douteuses voire dangereuses”

Dans un communiqué du 25 mars 2024, le collectif ”à gauche citoyen !” souhaite mettre en garde la population contre la tenue du salon Bio&Co en avril prochain à Besançon. Dominique Voynet, secrétaire régionale EELV Franche-Comté, dénonce également plusieurs pratiques. Pourquoi ?

Les étudiants en santé de l’Université de Franche-Comté soignent les nounours depuis 20 ans

L'Hôpital des Nounours accueille chaque année des enfants de moyenne et de grande section de maternelle, afin de leur faire découvrir le monde hospitalier et lutter contre l'effet blouse blanche et les craintes qui l’accompagnent. Cette année, cette action, fondée par l’ANEMF, est organisée par les étudiants en santé de l’université de Franche-Comté et fête ses 20 ans.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.27
couvert
le 16/04 à 6h00
Vent
5.03 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
92 %