De plus en plus de cas de "gastro", l'épidémie est proche

Publié le 15/01/2014 - 15:30
Mis à jour le 15/01/2014 - 15:32

Les cas de gastro-entérites sont augmentation en France métropolitaine et le seuil de l'épidémie devrait être franchi la semaine prochaine, selon le réseau de surveillance Sentinelles-Inserm. En Franche-Comté 200 cas de gastro ont été recensés pour 100 000 habitants. Le Territoire-de-Belfort, dans le rouge, est de lijn le plus touchés devant la Haute-Saône qui n’est pas loin du seuil épidémique. Le Jura et le Doubs s’en sortent mieux… 

0009591749i-1280x1920.jpg
©photl
PUBLICITÉ

En France, Les régions les plus touchées sont la Bretagne (499 cas/100.000 habitants), l’Alsace (444) et le Limousin (412). En Franche-Comté, la semaine dernière, le taux d’incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultations de médecine générale a été estimé à 200 cas pour 100 000 habitants.

La semaine dernière, 176.000 nouveaux cas de diarrhée aiguë ont été vus en consultation de médecine générale en métropole, indique mercredi le réseau. Cette incidence estimée à 274 nouveaux cas pour 100.000 habitants, « en augmentation par rapport à le semaine précédente », reste « juste en dessous du seuil épidémique (280 cas pour 100.000 habitants) ».

Le réseau complète sa surveillance de détection des épidémies de gastroentérite avec les ventes de médicaments auprès d’un échantillon représentatif de 14.000 pharmacies françaises (60%) grâce à un partenariat la société IMS-Health.

Ainsi, la semaine dernière deux des quatre familles de médicaments surveillées avaient atteint leur seuil d’alerte, « confirmant l’intensification des cas de gastroentérite » en métropole.

Selon le modèle de prévision du réseau Sentinelles, le nombre de cas de diarrhées aiguës devrait continuer d’augmenter « et dépasser le seuil épidémique la semaine prochaine« .

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Projet de loi santé : Martial Bourquin dépose des amendements pour lutter contre les déserts médicaux

Projet de loi santé : Martial Bourquin dépose des amendements pour lutter contre les déserts médicaux

Dans le cadre du projet de loi Organisation du système de santé e, débat actuellement au Sénat, le PS Martial Bourquin a déposé des amendements visant à lutter contre les déserts médicaux et propose le conventionnement sélectif  ou "territorialisé" des médecins libéraux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.77
ciel dégagé
le 17/06 à 3h00
Vent
2.1 m/s
Pression
1020.45 hPa
Humidité
95 %

Sondage