Decathlon retire ses masques "Easybreath" de la vente pour les offrir aux soignants

Publié le 31/03/2020 - 13:46
Mis à jour le 01/04/2020 - 09:27

Cela aura pu être un beau poisson d’avril avec un jour d’avance. Même pas ! Decathlon a « bloqué » ce lundi 30 mars 2020 dans la soirée les ventes en ligne de son masque de plongée « Easybreath » en France, afin de « réserver et offrir » les 30.000 masques disponibles aux soignants qui veulent « l’adapter » dans la lutte contre le Covid-19, a annoncé la direction de l’enseigne de prêt-à porter et d’équipements sportifs.

© Twitter @HuMondor
 ©
© Twitter @HuMondor ©

Ce masque facial couvrant tout le visage, habituellement utilisé pour le snorkeling - exploration subaquatique avec masque et tuba - "intéresse des hôpitaux, universités ou centres de recherche confrontés à l'épidémie de Covid-19". Ils envisagent de "l'adapter de deux manières: soit pour protéger le personnel soignant qui manque de masques médicaux, soit pour le modifier et le brancher à un respirateur", a expliqué à l'AFP une porte-parole de la direction de Décathlon.

L'idée est née en Italie, le pays le plus endeuillé par la pandémie. Avec "au départ 500 masques offerts" par la branche italienne de Decathlon. Un hôpital a réalisé un prototype équipé d'une valve installée à la place du tuba, au sommet du masque, permettant de faire le lien avec un respirateur et d'alimenter un patient en air sous pression.

"Depuis quelques jours, nous avons été contactés par plusieurs dizaines d'hôpitaux et centres de recherche en Italie, en France, mais aussi en Belgique, en Allemagne, (...) qui veulent eux aussi récupérer des masques pour réaliser des tests"

Cadeau pour les soignants : 30.000 masques en stock + 30.000 lunettes de natation

Lundi soir, la branche française de Decathlon a donc "bloqué les ventes" aux particuliers de ce produit qui "fait partie des best-sellers" et dont les ventes s'envolaient ces dernières semaines, pour "mettre gratuitement à disposition des soignants et du personnel de secours" les 30.000 masques actuellement en stock.

"30.000 paires de lunettes de natation" seront également offertes et "pour des questions de rapidité d'acheminement de ces dons, nous portons nos efforts dans les régions actuellement les plus touchées par le Covid-19: Île-de-France, Hauts-de-France, Grand Est, Provence-Alpes-Côte d'Azur", précise Decathlon.

Pour organiser au mieux la distribution, Decathlon invite tous les soignants qui le souhaitent à faire leurs demandes sur une adresse électronique créée pour l'occasion

Decathlon met également à disposition des hôpitaux et centres de recherche les plans techniques du masque facial.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Santé

Cernés par le sucre ?

Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient de livrer ses conclusions concernant l’utilisation de sucres ou de produits sucrants dans quelques 54.000 produits alimentaires transformés de consommation courante. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats pour le moins vertigineux...

Pour une “école promotrice de santé”, les académies de Bourgogne Franche-Comté et l’ARS signent une convention

Pour renforcer la coordination entre ARS et rectorats de la région académique, au service de la santé des élèves de Bourgogne-Franche-Comté, Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique et de l’académie de Besançon, Pierre N’Gahane, recteur de l’académie de Dijon, et Jean-Jacques Coiplet, directeur général de l’ARS, ont signé une convention de partenariat, ce lundi 15 avril, à Dijon, dans les locaux de l’Agence Régionale de Santé.

Numérique en santé : l’Europe consolide son soutien à la plateforme régionale eTICSS

Au cœur de la stratégie e-santé en Bourgogne Franche-Comté, eTICSS est l’outil clé de la transformation numérique des parcours de santé dans la région. Dans un communiqué daté du 3 avril 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté annonce avoir mobilisé 10,5 millions d'euros de financements européens pour la seconde phase du projet numérique.

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté se mobilise pour attirer et fidéliser les professionnels de santé

L’agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté anime depuis un an, avec ses partenaires, un plan de mobilisation en faveur des métiers du social, du médico-social, et de la santé. Les mesures concrètes, de l’orientation à l’emploi, sont d’ores et déjà nombreuses. On fait le point.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.05
légère pluie
le 16/04 à 18h00
Vent
3.77 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
88 %