Alerte Témoin

Déconfinement : 35 % des élèves de grande section, CP et CM2 et de retour en classe à Besançon

Publié le 18/05/2020 - 12:03
Mis à jour le 18/05/2020 - 14:07

C'est la rentrée ! Ou presque. Une reprise très calme après deux mois sans école en raison de l'épidémie de Covid-19. Sur plus de 3.200 élèves de grande section, CP et CM2 concernés, 1.250 étaient de retour dans les classes de Besançon, mais selon un protocole sanitaire  strict. Le maire, Jean-Louis Fousseret, était présent à l'école Granvelle ce lundi 18 mai, où 70 % des élèves étaient présents...

La réouverture des écoles de Besançon concerne les élèves de grande section de maternelle, de CP et de CM2 à compter du lundi 18 mai 2020

  • Horaires de chaque école inchangés.
  • Les enfants des personnels soignants prioritaires inscrits dans d’autres classes seront toujours pris en charge.
  • Les plages horaires du service périscolaire seront couvertes intégralement.
  • Le service de la restauration scolaire est assuré.

À l'entrée de l'école, un marquage au sol, les enfants et les parents attendent. Nous sommes loin de la cohue et de l'effervescence d'une rentrée "classique"

Mélanie, maman du petit Arrmand, est sereine. "Il est levé depuis 6h du matin, il était tout excité à l'idée de revenir à l'école. Armand a six ans en grande section de Maternelle. Il est un âge où il comprend les choses qu'il doit respecter et il n'a pas l'air trop inquiet..."

Dans la cour, stationné sur la croix qui vient de lui être désignée, Armand raconte avec enthousiasme ses aventures. Il attend qu'on vienne le chercher.

Avant de l'emmener à l'école, sa maman a dû lui prendre la température. Il devra ensuite gentiment s'installer à sa place, mettre ses affaires dans un casier dédié, se laver minutieusement les mains de rejoindre sa classe, tout en respectant les distances de sécurité sanitaire. 

À l'intérieur de l'école : des croix, des numéros pour se placer, des sens de circulation, des masques et du gel hydroalcoolique.

La limite a été fixée à 15 élèves maximum par classe dans les écoles élémentaires et 10 en maternelle. L'accueil périscolaire est maintenu tout comme la restauration scolaire avec des repas chauds.

35% d'élèves présents en moyenne

"Nous mettons les locaux à la disposition de l'Éducation nationale en suivant un protocole général. Et nous avons établi par ailleurs un protocole pour chaque établissement..." explique Jean-Louis Fousseret à l'heure de l'accueil des élèves. "Le port du masque est fortement conseillé, mais pas obligatoire pour les adultes, sauf en cas d'impossibilité de respecter les distances sanitaires... "

La priorité a été donnée aux enfants dont les parents sont tous les deux soignants ou en premières lignes (pompiers, forces de l'ordre, etc.) ainsi qu'aux familles monoparentales de soignants.

Suspicions de cas de Coronavirus dans deux écoles

Sur les trois niveaux, 35 % d'élèves étaient présents avec des situations très diverses. De 19 % de présence à l'école Champagne de Planoise jusqu'au 70 % de l'école Granvelle.

Les 65 écoles de Besançon ont donc pu ouvrir leurs portes. Deux suspicions de cas de Covid-19 ont toutefois été signalées dans les écoles Jean Macé (Clairs-Soleils) et Henri Fertet (Velotte). Des analyses sont en cours...

"La pandémie n'est pas terminée ..." Jean-Louis Fousseret

Quid de l'avenir et du 2 juin. Peut-on espérer un retour de toutes les classes ? "Pour l'instant on avance en marchant.  le pandémie n'est pas terminée.Cela va dépendre de la situation sanitaire, de l'organisation en interne au niveau de l'éducation nationale. On avisera à ce moment pour faire en sorte qu'un maximum d'enfants soit accueilli tout en respectant les consignes sanitaires..." a conclu Jean-Louis Fousseret. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Déconfinement

Métabief envisage une ouverture de la station dès le samedi 30 mai

Après un hiver chaotique entre un début de saison compliqué au niveau météo et une fin de saison marquée par l'arrivée du Coronavirus, Métabief reprend progressivement ses activités pour préparer la saison estivale. Sous couvert des autorisations, la station du Haut-Doubs pourrait rouvrir à compter du samedi 30 mai 2020. 

Education

Réticences à la réouverture des écoles : « Cela fait partie des efforts de persuasion que nous avons à faire » (Recteur)

Des communes telles que Besançon ne souhaitent pas rouvrir toutes les écoles pour diverses raisons. Pour le recteur de l'Académie de Besançon, "il y a un effort à faire (…) aujourd'hui le département du Doubs est à 82% des ouvertures des écoles, il faudra que nous soyons à 100% au cours du mois de juin", a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse vendredi 29 mai 2020.

Le Club lecture : « L’appel de la Forêt » (dernier chapitre)

La lecture du soir... • Durant le confinement, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à une lecture tous les soirs. Après le chapitre 5 de L'appel de la forêt de Jack London, la lecture se poursuit aujourd'hui, avec le dernier chapitre de l'histoire...        

Places dans les cantines scolaires de Besançon : des parents d’élèves inquiets pour la rentrée 2020

Dans un communiqué du 26 mai, la Fédération des Conseils de Parents d'Elèves (FCPE) et le collectif "Cantines en colère" à Besançon s'inquiètent des capacité d'accueils des enfants dans les cantines de Besançon pour la rentrée 2020. Ils demandent notamment la mise en place à la rentrée d’un double service dans les écoles maternelles, de tout mettre en œuvre pour augmenter la capacité d’accueil dès la rentrée prochaine ou encore une communication transparente avec les parents pour évoquer les problématiques et trouver des solutions adaptées au cas par cas dans les écoles.

« La réussite de la prochaine rentrée de l’apprentissage dépendra de la capacité des entreprises à proposer des contrats aux jeunes alors qu’elles n’auront pas encore surmonté la crise »

Face à la crise du Coronavirus, le secteur de la métallurgie a subi un violent coup d’arrêt en Franche-Comté, région très industrielle dans laquelle l’interdépendance entre les différents secteurs d’activité est forte. Pour le président de l’UIMM Franche-Comté, Jean-Luc Quivogne, "la réussite de la reprise de l’activité dans cette nouvelle période de sortie progressive du confinement est donc vitale pour toutes nos entreprises et c’est par l’engrangement des commandes qu’elles pourront se relever. Le futur plan national de relance du Gouvernement sera déterminant".

Bourgogne Franche-Comté : ouverture des inscriptions aux transports scolaires à partir du 2 juin 2020

La Région Bourgogne-Franche-Comté, en charge des transports scolaires sur les territoires de la Côte-d’Or, du Doubs, du Jura, de la Nièvre, de la Haute-Saône, de la Saône-et-Loire et de l’Yonne, informe que l’inscription aux transports scolaires pour l’année 2020-2021 débutera le 2 juin 2020 sur le site internet de la Région. Les villes couvertes par un réseau urbain (autorités organisatrices de la mobilité) ainsi que le Territoire de Belfort ne sont pas concernés par ce dispositif.

Les concours enseignants reprogrammés à partir du 16 juin prochain

La crise sanitaire a nécessité d’interrompre l’organisation des concours du ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, comme cela a été précisé dans un communiqué du 15 avril dernier et dans le courrier adressé à cette même date à chacun des candidats inscrits à ces concours. Ils seront reprogrammés à partir du 16 juin 2020.

"L'appel de la forêt"

Chapitre 3 • Après les passeurs d'histoire, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à rejoindre le club lecture des collégiens. Au programme aujourd'hui, le troisième chapitre d'un livre que l'on découvre souvent en classe de 6e : "L'appel de la forêt" de Jack London.        

"L'appel de la forêt"

Chapitre 2 • Après les passeurs d'histoire, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à rejoindre le club lecture des collégiens. Au programme aujourd'hui, le second chapitre d'un livre que l'on découvre souvent en classe de 6e : "L'appel de la forêt" de Jack London.        

Parcoursup : premières réponses ce soir

  Les premières réponses aux voeux d’études supérieures sont attendues ce mardi soir sur Parcoursup, qui a continué à fonctionner malgré la fermeture des établissements pour des Terminales toujours privés de lycées et, redoutent certains, d’aide à l’orientation.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.8
ciel dégagé
le 31/05 à 3h00
Vent
2.61 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
52 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune