Déconfinement : 35 % des élèves de grande section, CP et CM2 et de retour en classe à Besançon

Publié le 18/05/2020 - 12:03
Mis à jour le 18/05/2020 - 14:07

C'est la rentrée ! Ou presque. Une reprise très calme après deux mois sans école en raison de l'épidémie de Covid-19. Sur plus de 3.200 élèves de grande section, CP et CM2 concernés, 1.250 étaient de retour dans les classes de Besançon, mais selon un protocole sanitaire  strict. Le maire, Jean-Louis Fousseret, était présent à l'école Granvelle ce lundi 18 mai, où 70 % des élèves étaient présents...

La réouverture des écoles de Besançon concerne les élèves de grande section de maternelle, de CP et de CM2 à compter du lundi 18 mai 2020

  • Horaires de chaque école inchangés.
  • Les enfants des personnels soignants prioritaires inscrits dans d’autres classes seront toujours pris en charge.
  • Les plages horaires du service périscolaire seront couvertes intégralement.
  • Le service de la restauration scolaire est assuré.

À l'entrée de l'école, un marquage au sol, les enfants et les parents attendent. Nous sommes loin de la cohue et de l'effervescence d'une rentrée "classique"

Mélanie, maman du petit Arrmand, est sereine. "Il est levé depuis 6h du matin, il était tout excité à l'idée de revenir à l'école. Armand a six ans en grande section de Maternelle. Il est un âge où il comprend les choses qu'il doit respecter et il n'a pas l'air trop inquiet..."

Dans la cour, stationné sur la croix qui vient de lui être désignée, Armand raconte avec enthousiasme ses aventures. Il attend qu'on vienne le chercher.

Avant de l'emmener à l'école, sa maman a dû lui prendre la température. Il devra ensuite gentiment s'installer à sa place, mettre ses affaires dans un casier dédié, se laver minutieusement les mains de rejoindre sa classe, tout en respectant les distances de sécurité sanitaire. 

À l'intérieur de l'école : des croix, des numéros pour se placer, des sens de circulation, des masques et du gel hydroalcoolique.

La limite a été fixée à 15 élèves maximum par classe dans les écoles élémentaires et 10 en maternelle. L'accueil périscolaire est maintenu tout comme la restauration scolaire avec des repas chauds.

35% d'élèves présents en moyenne

"Nous mettons les locaux à la disposition de l'Éducation nationale en suivant un protocole général. Et nous avons établi par ailleurs un protocole pour chaque établissement..." explique Jean-Louis Fousseret à l'heure de l'accueil des élèves. "Le port du masque est fortement conseillé, mais pas obligatoire pour les adultes, sauf en cas d'impossibilité de respecter les distances sanitaires... "

La priorité a été donnée aux enfants dont les parents sont tous les deux soignants ou en premières lignes (pompiers, forces de l'ordre, etc.) ainsi qu'aux familles monoparentales de soignants.

Suspicions de cas de Coronavirus dans deux écoles

Sur les trois niveaux, 35 % d'élèves étaient présents avec des situations très diverses. De 19 % de présence à l'école Champagne de Planoise jusqu'au 70 % de l'école Granvelle.

Les 65 écoles de Besançon ont donc pu ouvrir leurs portes. Deux suspicions de cas de Covid-19 ont toutefois été signalées dans les écoles Jean Macé (Clairs-Soleils) et Henri Fertet (Velotte). Des analyses sont en cours...

"La pandémie n'est pas terminée ..." Jean-Louis Fousseret

Quid de l'avenir et du 2 juin. Peut-on espérer un retour de toutes les classes ? "Pour l'instant on avance en marchant.  le pandémie n'est pas terminée.Cela va dépendre de la situation sanitaire, de l'organisation en interne au niveau de l'éducation nationale. On avisera à ce moment pour faire en sorte qu'un maximum d'enfants soit accueilli tout en respectant les consignes sanitaires..." a conclu Jean-Louis Fousseret. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Déconfinement

Gestes barrière, attroupement, masque… Les ambassadeurs santé à la rencontre des Bisontines et des Bisontins jusqu’à Noël

Depuis la réouverture des commerces le 28 novembre dernier, des professionnels de santé, surnommés les ambassadeurs santé de la Ville de Besançon, déambulent dans le centre-ville afin de prévenir la population des gestes barrière pour éviter une troisième vague de la covid-19 pendant les fêtes.

Bons plans, petits prix et voyages gratuits* sur les TER en Bourgogne Franche-Comté et partout en France cet été

Pour relancer la fréquentation des trains, 11 régions de France métropolitaine (hors Ile-de-France et Corse) et la SNCF a lancé le 12 juin une grande opération de promotion "TER de France" : petits prix, offres tarifaires, Pass' pour voyager gratuitement jusqu'à fin août avec un abonnement annuel.

Cartes bleues et consommation électrique : des indicateurs pour analyser la reprise d’activité

En juin 2020, l'activité en Bourgogne Franche-Comté a été inférieure de 12% par rapport à la normale selon une note de conjoncture de l'Insee qui utilise de nombreuses données pour analyser la reprise : de la consommation électrique des entreprises jusqu'aux montants des transactions par carte bancaire qui retrouvent un niveau (presque) habituel...

Education

Cinq lycées de Bourgogne Franche-Comté équipés de stations hydrogène, une première en France

Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé vendredi 15 janvier 2021 avoir équipé cinq lycées de stations de stockage d'hydrogène, un investissement de 1,5 million d'euros à vocation "pédagogique", visant à "permettre aux lycéens de comprendre l'énergie  hydrogène".

Covid-19 : opération dépistage collectif au lycée de Dannemarie-sur-Crête

Après le constat d’une augmentation du nombre de cas contacts à risque ces dix derniers jours et suite à une recommandation de l'ARS et de la DRAAF BFC, le Lycée Granvelle de Dannemarie-sur-Crète organise une campagne de dépistage collectif Covid-19 lundi 18 et mardi 19 janvier, pour tous les personnels et apprenants.

Cinq lycées de Bourgogne Franche-Comté équipés de stations hydrogène, une première en France

Le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté a annoncé vendredi 15 janvier 2021 avoir équipé cinq lycées de stations de stockage d'hydrogène, un investissement de 1,5 million d'euros à vocation "pédagogique", visant à "permettre aux lycéens de comprendre l'énergie hydrogène".

Incidence de l’épidémie sur l’éducation et la formation : le Ceser Bourgogne Franche-Comté fait un état des lieux

Le Conseil économique, social et environnemental régional (Ceser) Bourgogne Franche-Comté a recueilli et croisé les témoignages de divers professionnels et apprenants d'établissements d'éducation, d'enseignements et de formation et fait état des ressentis et constats partagés. Il formule des pistes de réflexion et d'action prenant en compte la situation de crise, selon un communiqué du 5 janvier 2021.

Fracture numérique : plus de 200 écoles de la région retenues pour l’appel à projets ENIR

Le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports et le Secrétariat général pour l’investissement ont publié en 2020 un appel à projets dont l’objectif était de poursuivre les actions engagées depuis 2017 à travers les appels à projets ENIR « Écoles Numériques innovantes et ruralité » visant à réduire la fracture numérique, particulièrement observée dans les écoles rurales. 

Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.64
couvert
le 19/01 à 9h00
Vent
3.33 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
94 %

Sondage