Dernières heures pour faire des emplettes avant le confinement à Besançon

Publié le 29/10/2020 - 15:11
Mis à jour le 12/02/2021 - 17:40

Suite à l’annonce d’un nouveau confinement qui commencera ce jeudi 29 octobre 2020 à minuit, les Bisontines et les Bisontins ont été nombreux dès ce matin dans des magasins au centre-ville, à Chateaufarine ainsi qu’à Ecole Valentin…

Si les rayons des supermarchés que nous avons observé ce matin n'ont pas (encore) été dévalisés (il y avait encore des pâtes et du papier toilette à 10h00 !), des files d'attente ont été constatées devant plusieurs boutiques du centre-ville de Besançon, Chateaufarine et dans la zone commerciale d'Ecole Valentin.

Pour Georges, père d'un petit garçon de 16 mois, il était nécessaire de se rendre à la boutique Trott'Menu pour acheter de nouvelles chaussures à son enfant. "On pensait qu'on aurait le temps d'y aller ces prochaines semaines, mais on préfère être prévoyant et éviter que mon fils, qui ira encore à la crèche, aient de bonnes chaussures à sa taille et ne pas être obligé de commander des choses sur internet pendant le confinement", nous explique-t-il.

Du côté de la téléphonie, la boutique Bouygues Telecom de la Grande rue a également été prise d'assaut par des clients qui ne voulaient pas, entre autre, tomber en rade d'internet ou des clients comme Hélène, dont le téléphone portable avait tendance à "bugger", est allée en acheter un nouveau avant le confinement.

On nous rapporte également des files d'attente notamment devant la boutique Comptoir des Thés et Cafés rue des Granges et dans la boutique Sostrene Grene également rue des Granges.

Du côté d'Ecole Valentin, "la zone commerciale est aussi remplie qu'un samedi avant Noël ! 40 minutes pour circuler entre Valentin et Chateaufarine", affirme Carole sur sa page Facebook.

A Chateaufarine, dans la galerie marchande, les caddies des clients étaient remplis "convenablement" dirons-nous, aucun excès de papier toilette, farine, pâtes et autres matières premières pour l'instant. En revanche, la circulation entre les magasins de la zone est "très compliquée", nous rapporte-t-on.

D'importants embouteillages congestionnent la ville de Besançon et les zones commerciales. Soyez prudents !

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Economie

Base de loisirs d’Osselle : qui sont les deux chefs bisontins à la tête du nouveau restaurant ?

Suite à un appel d’offres lancé par Grand Besançon Métropole en février dernier pour trouver les gérants du snack et du restaurant de la base de loisirs d’Osselle, le projet de deux chefs bisontins, déjà bien connus, a été retenu. Celui d’Adrien Rognon, gérant de la Pizzeria Piano et de Sylvain Piguet, gérant de LÔ à Besançon.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Où sortir cet été dans le Grand Besançon ?

Ce lundi matin, il était encore difficile à croire que l’été approche avec son lot d’animations de plein air… Et pourtant ! Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Pierre Contoz, président du musée des Maisons comtoises, Benoît Vuillemin, vice-président de GBM en charge de l’attractivité et du tourisme, Patrice Hennequin, président de l’Office de tourisme et des congrès de GBM et François Bousso, conseiller communautaire GBM délégué à l’éco-tourisme, se sont réunis pour lancer officiellement la saison touristique estivale du territoire.

Une trentaine d’entreprises de la filière horlogère réunies à Besançon ce jeudi 30 mai 2024

A l'occasion d'un événement fondateur organisé à Besançon dans les locaux de Francéclat, France Horlogerie a convié, ce jeudi 30 mai 2024, des entreprises de la chaîne de valeur horlogère française (marques de montres, fabricants de composants, sous-traitants, détail...). L'objectif ? Lancer la démarche des grappes d'entreprises.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.21
peu nuageux
le 13/06 à 0h00
Vent
0.51 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
91 %