Des professeurs sud-coréens accueillis au CLA

Publié le 15/09/2014 - 14:50
Mis à jour le 15/09/2014 - 14:51

En matière d'échanges internationaux, le Centre de linguistique appliquée (CLA) de Besançon n'en est pas à son coup d'essai. Un nouvel accord-cadre va lui permettre d'accueillir des futurs professeurs venus de Corée du Sud.

telechargement_photo2.jpg
Signature de l'accord entre le CLA et l’université nationale de pédagogie de Gongju en Corée ©UFC

Dès janvier 2015

Une première délégation d'une dizaine d'étudiants sud-coréens arrivera en janvier 2015 dans la capitale comtoise. Ils achèvent leur cursus dans leur pays, au sein de l’université nationale de pédagogie de Gongju, qui forme des futurs professeurs en classe de primaire.

Pour parfaire leurs compétences, leur université a souhaité mettre en place diverses coopérations internationales. Elle les envoie durant un mois à l'étranger pour permettre la découverte d'autres système scolaire. Outre les Etats-Unis et la Nouvelle Zélande, elle s'est tournée vers la France et a choisi l'Université de Franche-Comté et l’Académie de Besançon.

"Quand on est à l'étranger, on apprend beaucoup"

"Besançon a été choisi avec son CLA qui a développé d'importantes capacités linguistiques et didactiques", explique Jean-Paul Tardy, délégué aux relations internationales au Rectorat. Par ailleurs, l'Académie de Besançon propose des immersions au sein de ses établissements scolaires et peut accueillir les étudiants sur de courtes périodes.

Les futurs enseignants sud-coréens suivront ainsi sur place des cours de français mais découvriront aussi la manière d'enseigner en France lors d’observations dans les classes.

"Ils seront accueillis au sein de deux établissements bisontins : l'école primaire Jean-Macé et le collège des Clairs-Soleils", précise Jean-Paul Tardy qui reconnait qu'"on apprend beaucoup, quand on est à l'étranger." "Il y a un échange qui se créé. Les Sud-Coréens feront aussi partager leur culture."

Une centaine de professeurs étrangers accueillis chaque année

Cet accord-cadre signé entre l'UFC et l'Université de Gongju s'étend sur une période de trois ans renouvelables. "Jusqu'à deux groupes d'étudiants pourront être accueillis par an." Il s'inscrit en outre dans le cadre de l'année France-Corée prévue en 2015.

Au-delà de cet échange, l'Académie reçoit également une centaine de professeurs étrangers chaque année. "Ils viennent souvent passer une journée d'immersion dans le cadre de formations continues ou de stages d'études." Le CLA reçoit, de son côté, 5.000 stagiaires par an.

Inversement, des professeurs de l'Académie partent aussi régulièrement. "Plus d'un millier partent à l'étranger avec leurs élèves lors d'échanges et une centaine montent également des projets internationaux." Impliquée dans la mobilité internationale à des fins pédagogiques, l'Académie de Besançon a noué des partenariats avec une quinzaine d'académies étrangères (aux Etats-Unis, en Autriche, au Canada, en Tunisie, en Turquie...)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Prévention des violences et sensibilisation des enfants sur les temps périscolaires et extra-scolaires : appel à projets

Dans le cadre du plan de lutte contre les violences faites aux enfants, lancé en novembre 2019 par Adrien Taquet, secrétaire d’État chargé de l’Enfance et des Familles, les ministères des Solidarités et de la Santé et de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports lancent un appel à projet portant sur la prévention des violences et la sensibilisation des enfants sur les temps périscolaires et extra-scolaires. La date limite d’envoi des projets est fixée au 15 janvier 2021.

Hommage à Samuel Paty au lycée Pergaud de Besancon : « Assassiner un professeur touche le coeur même de notre république, notre démocratie, notre laïcité… »

Enseignants, personnels, élèves, parents. Plus de 250 personnes de l'ensemble de la communauté éducative se sont réunies ce mercredi 21 octobre 2020 dans la cour du lycée Pergaud à Besançon pour rendre hommage au professeur d'histoire-géographie tué vendredi dernier près de son collège à Conflans-Sainte-Honorine.

Enseignant décapité à Conflans : « Nous avons décidé qu’il fallait faire système autour de l’école » (A. Vignot)

Anne Vignot, la maire de Besançon, accompagné de Abdel Ghezali, 1er adjoint, ont souhaité faire part de leur tristesse ce 19 octobre 2020 suite à l'assassinat de Samuel Paty, enseignant à Conflans. Ils ont notamment évoqué plusieurs dispositifs sur lesquels ils travaillent comme des "assises de l'histoire des religions"...

Les jeunes se forment au numérique au Fablab de Besançon

La Fondation Orange soutient la formation solidaire du Fablab de Besançon, DigiFab pour favoriser l’inclusion numérique des jeunes en insertion professionnelle. Il s’agit pour eux de créer ou de valoriser leurs savoirs numériques pour mieux réintégrer les milieux professionnels ou scolaires grâce aux outils du Fablab.

Nouveau bâtiment Ducat au lycée Pasteur : « une aventure humaine »

Le bâtiment Ducat, bâtiment principal de plus de 3.000m2 du lycée Pasteur de Besançon, a été entièrement rénové et restructuré sur pas moins de 7 années (10 ans avec les études). Il a été inauguré ce jeudi 15 octobre 2020 notamment par Stéphane Guiget le vice-président de la Région Bourgogne Franche-Comté en charge de l'apprentissage, Patrice Durant, directeur académique des services de l'Éducation nationale du Doubs, Jacques Grosperrin, sénateur du Doubs et Yannick Lucas, proviseur du lycée Pasteur.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.96
couvert
le 29/10 à 12h00
Vent
4.75 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
95 %

Sondage