Fréquentation en hausse au centre-ville de Besançon

Publié le 02/03/2021 - 14:10
Mis à jour le 05/03/2021 - 11:06

Depuis plusieurs semaines et plus précisément depuis la fermeture des centres commerciaux, la fréquentation au centre-ville de Besançon a nettement augmenté comme nous le confirme Serge Couësmes, président de l’Union des commerçants ce mardi 2 mars 2021, avec un bilan des soldes « globalement » positif.

"Bien sûr, la fréquentation au centre-ville de Besançon a fortement augmenté et c'est dû à la fermeture des galeries marchandes de Valentin et de Chateaufarine le 29 janvier dernier", affirme le président de l'UCB. "Un de mes bons baromètres ce sont les brocanteurs de la place Pasteur : ils m'ont dit que c'était incroyable."

 Un report de la clientèle au centre-ville

Le report de la clientèle des centres commerciaux s'est nettement fait ressentir chez les commerçants du centre-ville. Serge Couësmes explique que "ce qui ne s'est pas soldé dans les galeries commerciales a sans doute reporté des achats de soldes sur le centre-ville, même si les soldes décalés avaient déjà relativement bien fonctionné."

Le report des soldes avait d'ailleurs été demandé par les chaînes de magasins implantées dans les zones commerciales fermées pour pouvoir revendre les stocks dans leurs magasins ouverts dans les zones non impactées par les fermetures.

Les bars et les restaurants restent les grands absents

Même si la période des soldes d'hiver semble positive pour les commerçants du centre-ville, le point noir reste la fermeture des bars et des restaurants. "Nos cœurs de ville sont moins attrayants, ça aurait été magnifique si nos copains restaurateurs et bistrotiers avaient été ouverts", regrette Serge Couësmes, "en plus avec le beau temps, ça aurait été parfait."

La prolongation des soldes, presque un "handicap" pour les commerçants du centre-ville

Pour tous les commerces du centre-ville, l'idée de décaler les soldes n'était pas forcément une bonne idée.

Serge Coësmes nous rapporte que "tous les commerçants ne sont pas convaincus que le déplacement des soldes eut été une bonne chose : certains disent qu'ils auraient préféré attaquer les soldes à la sortie des fêtes de fin d'année, d'autres ont trouvé du positif dans ce décalage". Et d'ajouter : "le prolongement des soldes c'est presque un handicap pour le centre-ville. Avec le beau temps, on aurait eu les nouvelles collections, ça aurait été mieux, je pense."

En préparation de la sortie de crise…

Si aucune visibilité n'est donnée quant à la réouverture de tous les commerces, bars et restaurants compris, l'Union des commerçants de Besançon s'attèle depuis plusieurs semaines à préparer "la sortie de crise". Si son président n'est pas encore en mesure de nous dévoiler le programme, une série d'actions commerciales et d'animations devrait se dérouler au centre-ville dès que les restaurants et les bars pourront accueillir le public.

Infos +

Les aides allouées aux commerces fermés tels que les restaurateurs et les cafetiers sont prolongées jusqu'au mois de juin.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Economie

Véhicules électriques : 50 points de recharge publics dans le Grand Besançon

Marie Zéhaf, vice-présidente de Grand Besançon Métropole chargée des mobilités, Catherine Barthelet, vice-présidente en charge des projets de territoire, Marie-Jeanne Bernabeu, maire d’Avanne-Aveney et conseillère communautaire déléguée à la commande publique ainsi que Nicolas Bardou, directeur général de la société Easy Charge Services, ont inauguré mercredi 17 juillet 2024, l’un des 50 points de recharge électrique actuellement disponibles dans le réseau public dans le Grand Besançon.

Bourgogne-Franche-Comté : les effectifs salariés du secteur privé se stabilisent au 1er trimestre 2024

Le niveau des effectifs salariés du privé continue de stagner ce premier trimestre 2024 en région avec une augmentation d’environ 300 postes, alors que le niveau national observe un léger rebond de +0.3 %, soit 65.000 postes, selon les analyses de l’Urssaf Bourgogne Franche-Comté.

Bientôt un KFC à Chalezeule

EXCLU • L’enseigne américaine de restauration rapide KFC, spécialisée dans le poulet frit, continue son implantation non loins de Besançon. Après une première enseigne ouverte dans la zone commerciale de Châteaufarine puis une seconde au coeur de la boucle bisontine, KFC ouvrira prochainement un nouveau restaurant dans la commune de Chalezeule. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.44
partiellement nuageux
le 19/07 à 00h00
Vent
1.11 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
91 %